Catégories
Chroniques

Une triple alliance pour insuffler l’esprit d’entreprendre

[adrotate banner= »4″]

De nombreux concours sont organisés aujourd’hui afin de mettre en avant l’esprit d’entreprendre (ou la pensée entrepreneuriale). C’est cet état d’esprit que possède tout entrepreneur qui va contribuer à améliorer ce monde économique qui bat de l’aile. Les fondateurs respectifs de 100 000 Entrepreneurs, d’Esprit d’Entreprises ainsi que de Croissance Plus le savent pertinemment et c’est pour cela qu’ils ont créé le mouvement « 100 Jours pour Entreprendre« .  Le concours, intitulé « Tu veux monter ta boite, gagnes-la » a pris fin le 25 Mai 2013 avec une remise des prix qui a eu lieu le 29 Mai 2013, animée par la talentueuse journaliste Jeanne Dussueil (initiatrice du livre « L’entrepreneur et l’indigné« ).

Le mouvement « 100 Jours Pour Entreprendre »

[youtube id= »B04oygFuoGM » width= »600″ height= »350″]

De quoi s’agit-il ?

Il s’agit d’un grand concours national entrepreneurial. Ce mouvement est destiné aux jeunes de 18 à 25 ans qui aspirent à l’entrepreneuriat en France. Ces jeunes porteurs de projets regorgeant d’énergie et d’idées ont besoin d’un tremplin afin de franchir le pas qu’il y a entre l’idée et l’entrepreneuriat.

Il s’agit de la deuxième édition de ce concours en 2013. Effectivement, la première édition date de 2012 et les fondateurs de cette initiative ne comptent pas s’arrêter sur cette édition 2013.

Son objectif

Il est simple :  « motiver ces jeunes ayant une image excessive de l’entrepreneuriat, car pour eux ce monde est inaccessible » (par Diaa Elyaacoubi). Grâce à ce mouvement, ses fondateurs souhaitent « déclencher l’envie d’entreprendre chez les jeunes et de leur faire prendre conscience de leur talent. Il est nécessaire qu’ils croient en eux et qu’ils prennent confiance » (par Diaa Elyaacoubi). Ce type d’initiative est une source d’encouragements pour ces jeunes porteurs de projet.

Le déroulé

Comme le nom l’indique, les candidats ont 100 jours pour gagner ce concours. À l’ouverture des inscriptions, ils doivent réaliser une vidéo présentant leur projet. Ils la partagent sur le site qui y est dédié et doivent récolter le plus de votes possible provenant du public. Les 30 projets ayant récolté le plus de votes seront étudiés par le jury présidé par Jacques-Antoine Granjon, fondateur et PDG du célèbre site venteprivée.com. Facile me direz-vous ? Détrompez-vous, ce n’est pas si simple que cela. En effet, se démarquer en un temps restreint, lorsqu’il y a plus de 240 projets présentés pour seulement 10 de retenus, n’est pas chose facile (58 617 fans ont voté pour soutenir les projets). Il est nécessaire de faire preuve de confiance en soi ainsi qu’en son projet, de ténacité, de dynamisme, de rigueur et encore tant d’autres qualités que doit avoir tout entrepreneur. Leurs forces de communication et de vente sont alors mises à rude épreuve.

Vous l’avez bien compris, ils ont 100 jours pour obtenir le plus de votes possibles. Les 10 concurrents qui auront le plus de « points » seront alors nominés lauréats.

Les cloches de la clôture du concours ont retenti le 25 Mai 2013 et la remise des prix (à laquelle Pourquoi-Entreprendre.fr a pu y assister) a eu lieu le 29 Mai 2013 à Paris.

déroulé

Ce que remportent les 10 lauréats ?

Chaque lauréat remporte une « box« . Cette mystérieuse boite d’une valeur de 5 000 euros, comporte tous les éléments essentiels à la création d’entreprise tel qu’un compte bancaire crédité de 2500€, un accompagnement juridique et comptable ainsi qu’un an de coaching d’un entrepreneur. Mais ce n’est pas tout. Lors de la nomination à un tel concours reconnu et national, les participants auront une couverture médiatique et un réseau d’affaires élargis et très bénéfiques.

Il y a eu par la même occasion la nomination du projet coup de coeur Paradive qui est l’initiative de Fabien Kuhfuss. Ce dernier, qui a su toucher le jury par son aspect humain.

Coline Debayle fondatrice d’Artips se verra bénéficier d’un mentorat d’un an avec  Jacques-Antoine Granjon suite à un tirage au sort des lauréats.

Si on n’est pas nominé parmi les lauréats, me direz-vous qu’il s’agit d’un échec ?  Je vous répondrais que « non ». Même si l’on ne ressort pas lauréat de cette aventure, il ne s’agit pas forcément d’un échec en soi. Les candidats ont eu l’opportunité d’être soutenus, orientés et conseillés par des entrepreneurs et des experts. Ils ont alors un certain appui de ces entrepreneurs qui sont sources d’optimisme, de motivation et de conseils.

Tous les candidats, lauréats ou non, sont alors vainqueurs en ayant participer à ce concours.

Les 10 lauréats 2013 et leur projet

Antoine Cochennec et ses quatre collègues ont porté comme projet Cambium Makers. Leur but est de monter une entreprise de création artisanale d’objets en bois (skates, lunettes, vélos, etc). Leur objectif est d’utiliser des fibres et résines naturelles. Ils ont récolté 2 100 votes.

Capture d’écran 2013-08-05 à 16.17.49

Vincent Touboul Flachaire a créé Goodeed dans le but de récolter des dons (vaccins, denrées ou plantation d’arbre) et tout cela gratuitement pour celui qui fait don. Comment ? En visionnant une vidéo pendant au moins 20 secondes ou en « aimant » une page Facebook. Il a acquis 1 145 votes.

Capture d’écran 2013-08-05 à 17.24.55Bastien OrnanoBaptiste Greve ont créé AroundYou afin de proposer aux ménages français des bons plans (sorties, shoppings ou autre) partout en France répertoriés dans une unique plate-forme. Ils ont eu 884 votes.

Capture d’écran 2013-08-05 à 17.28.50Quentin Perretti & William Genis ont présenté NeoSquat. Il s’agit d’une structure permettant aux étudiants, stagiaires et jeunes diplômés de la région parisienne de louer leurs mobiliers et électroménagers. Ils ont obtenu 687 votes.

Capture d’écran 2013-08-05 à 17.32.03Alexandra Hilde Florack qui a créé My Wraps. Le projet est un snack qui propose de réaliser ses propres wraps afin de manger sain, équilibré et de façon assez rapide. Elle a pu récolter 782 votes.

Capture d’écran 2013-08-05 à 17.32.59Julien Founier et ses deux autres compatriotes ont créé Les Grandes Dames. Il s’agit d’un concept de restauration par nos ainées afin de combiner leur expérience en matière de cuisine mais aussi en matière de fédération. Ils ont pu avoir 854 votes.

Capture d’écran 2013-08-05 à 17.34.07Damien CuillerHarrison Hodges ont créé Super Fringale qui est une chaine de restauration ambulante en région parisienne. L’objectif est de proposer des plats aux « affamés » qui seront confectionnés dans de gros caissons isothermes placés à l’arrière de vélos électriques. Ils ont pu butiner 803 votes.

Capture d’écran 2013-08-05 à 17.35.00Etienne Gabella et son équipe ont fait naitre Arimagine. C’est une application mobile permettant la visualisation en 3D d’objets, une application interactive et dynamique. Rien de mieux pour un professionnel de faire connaitre son produit auprès de ses clients. Ils ont récolté 628 votes.

Capture d’écran 2013-08-05 à 17.36.03Coline Debayle et son coéquipier ont créé Artips. Ils proposent une application pour tablettes, smartphones et ordinateurs qui suggère, du lundi au jeudi, une oeuvre d’art alliée avec une description ou une anecdote afin de rendre l’histoire de l’art plus accessible. Ils ont récolté 1021 votes.

Capture d’écran 2013-08-05 à 17.36.55Augustin Rudigoz, Aymeric Bérenger et Aymeric Porte ont conçu Mobeye. Il s’agit d’une structure qui propose aux entreprises de récolter et d’analyser leurs informations marketing terrain à prix abordable. Ils ont eu 662 votes.

Qui sont les fondateurs ?

Trois associations ayant un objectif commun qui est de mettre en avant l’esprit entrepreneurial, se sont rassemblées afin de créer ce mouvement. Cette alliance a pour but de contribuer à cette crise qui se veut difficile à vaincre. C’est pourquoi ils ont décidé de réunir leurs capacités respectives, d’apporter leur contribution et d’unir leurs compétences distinctes afin de créer une force indomptable autour d’une même valeur. Ces associations sont les suivantes :

100 000 entrepreneurs, fondée par Philippe Hayat, est une association qui met en place des interventions bénévoles d’entrepreneurs ou de créateurs d’entreprises au sein de collèges et de lycées. Le but de cette initiative est d’insuffler cet état d’esprit dès le plus jeune âge.

Esprit d’Entreprises, lancée par Diaa Elyaacoubi et Bernard Ochs, est un réseau d’entrepreneurs qui permet de promouvoir l’esprit d’entreprise en organisant des actions, tel que le mouvement « 100 Jours Pour entreprendre » .

Croissance Plus, administrée par Olivier Duha, est un organisme qui rassemble un bon nombre d’entrepreneurs. Il se bat afin de fidéliser les dirigeants d’entreprises et leurs partenaires dans le but d’instaurer un nouveau modèle entrepreneurial.

union=force

Une soirée réussie !

Les fondateurs ont fait appel à l’agence événementielle Sofiz, fondée et dirigée par Sophie Sertier. Elle propose des événements responsables et innovants tel que ce mouvement.

Une soirée merveilleusement bien agencée. Un traiteur en adéquation avec le thème, une décoration sobre et des convives très réceptifs ont fait de cette soirée un moment chaleureux et pleins d’émotions. Plusieurs stands étaient également présents lors de cette cérémonie de remise des prix :

– une radio (Widoobiz) afin d’interviewer les entrepreneurs présents ainsi que les initiateurs de cette soirée

– un stand photo afin de « marquer » l’instant présent entre amis ou compatriotes

– des représentations musicales

Cette cérémonie de remise des prix, très émouvante, c’est passée dans un cadre idyllique qu’est l’Espace
 EMI
Music
 dans le 18ème arrondissement de Paris.

Une rencontre inattendue…

Lorsque la cérémonie se termine chacun vague à ces occupations, d’autre retrouve son interlocuteur avec qui on a laissé une discussion inachevée. Un grand moment de partage est fait tout naturellement.

L’équipe de Pourquoi-Entreprendre.fr (Jérôme Hoarau et moi-même) étions dans le même engrenage et discutions avec d’autres entrepreneurs. Quand soudain, le grand Jacques-Antoine Granjon se dirige vers nous afin de nous serrer la main… Un agréable moment de surprise auquel nous n’aurions pas imaginé. C’est alors que nous avons pu échanger quelques mots avec cet entrepreneur très connu.

Des événements qui me motivent

Vous verrez ci-dessous des photos prisent lors de la cérémonie. Elles illustrent l’ouverture de la cérémonie par Diaa Elyaacoubi ainsi que par Jacques Antoine Granjon et animée par Jeanne Dussueil.

Event 100 jours pour entreprendre Jacques Antoine Granjon 100 jours

Je suis heureuse d’avoir pu assister à cet événement. Je suis reparti les étoiles pleins les yeux et une motivation intouchable. Il est vrai que je suis une vraie passionnée par ce type d’événements. Désireuse d’évoluer dans ce domaine professionnel, j’approfondie mes connaissances dans ce milieu. Je souhaite également mettre en pratique mes acquis ainsi que mon esprit entrepreneurial au sein d’une structure progressant dans ce milieu.

Pourquoi entreprendre selon Diaa Elyaacoubi

– la liberté de l’entrepreneur

– la reconnaissance suite à nos efforts

– les multiples rencontres engendrées lorsqu’on entreprend

Quels conseils offrent ces entrepreneurs ?

Il est préférable d’entreprendre lorsqu’on est jeune. C’est à cette période de notre vie que l’on a tout à gagner. Plus on repousse cet état d’esprit, plus il nous sera difficile de l’acquérir puisque la vie familiale, les responsabilités financières ou autre font leur apparition. Il faut savoir que même si ce que vous entreprenez ne s’avère pas être une réussite cela reste une merveilleuse expérience et c’est ce qui fait notre victoire. Donc entreprenez, surtout si vous êtes jeunes !

Par Jérôme HOARAU

Jérôme Hoarau est expert en soft skills (Jerome-Hoarau.com) et est co-organisateur du championnat de France officiel de Lecture Rapide et de Mind Mapping. Il est également compétiteur international en sport du cerveau. Il a obtenu plusieurs titres tels que :
- Champion du monde de Mind Mapping
- Champion du Royaume-Uni de Mind Mapping
- Vice-champion du Royaume-Uni en Lecture Rapide
Il est le co-auteur des livres "Soft Skills" et "Le Réflexe Soft Skills" publiés aux Editions Dunod. I
Il est le co-fondateur du site LesIntelligences.com, proposant des synthèses complètes et opérationnelles des meilleurs livre d'entrepreneuriat et de développement personnel, et co-fondateur du site PassiondApprendre.com.

5 réponses sur « Une triple alliance pour insuffler l’esprit d’entreprendre »

Bonjour Audrey,

un peu trop tard pour moi, ce concours… Je vois qu’avec Jérôme, vous semblez vous être acheté le livre de Dan Roam, « Convaincre en deux coups de crayon ». Pas facile, hein? Moi j’y ai renoncé….

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.