Catégories
Chroniques Interviews

4 enseignements de TEDx Alsace 2013 pour les entrepreneurs et les coachs

Cette année encore (2013), j’ai pu assister aux conférences TEDx Alsace à Mulhouse. Ce fut une expérience enrichissante pendant laquelle j’ai pu en retirer 4 grands enseignements :

  • Un évènement présentiel est plus puissant qu’un évènement 100% web
  • Mais créer un évènement « physique » demande pus d’énergie et de temps
  • Trouver son essentiel est le point de départ pour entreprendre
  • L’essentiel est différent d’une personne à l’autre

Dans cet article, je vous expliquerai pourquoi ces enseignements sont utiles pour vous entrepreneur(e)s et pourquoi c’est très stimulant d’assister à des TEDx. Par ailleurs, lorsque je parle d’évènement présentiel, j’entends par là des évènements réunissants plusieurs personnes au même endroit (physique) au même moment autour de conférences, animations, ateliers, repas, fêtes, …

Mais avant d’aller dans le vif du sujet, je vous propose de visionner l’interview de Salah Benzakour, le fondateur de TEDx Alsace, le deuxième en France après celui de Paris.

[youtube id= »-J3JRhv2p3E » width= »700″ height= »450″]

TEDx Alsace 2013 en Bref :

  • 14 conférenciers sur le thème du Retour à l’Essentiel (je partagerai dans d’autres articles la présentation des conférenciers que j’ai pu interviewer avec leurs discours)
  • Les conférenciers se sont exprimés sur l’essentiel au niveau entrepreneurial, pour les changements, pour la nature et d’un point de vue de la santé
  • 800 participants
  • 4 ans d’existance (le deuxième de France)
  • Une initiative bénévole portée par une équipe de 40 personnes pour l’organisation de cet évènement
  • Les vidéos des conférences sont disponibles sur Youtube comme ci-dessous :

Un évènement présentiel est plus puissant qu’un évènement 100% web

Nous voyons de plus en plus d’évènements 100% web éclorent depuis quelques années (j’en organise moi-même). Cependant, je me rends compte à travers les évènements « physiques » à quel point les évènements présentiels sont plus puissants et ont plus d’impacts que les projets totalement digitaux. Ils ont plus d’impacts sur les participants et ils permettent d’encore plus « buzzer » que les initiatives dématérialisées.

Un évènement vous fait vibrer

exp vibration

Comme vous pouvez le voir sur cette photo, participer à ce genre d’évènements peut vous faire découvrir d’agréables surprises. Dans la Cité du Train après les conférences, un entrepreneur a installé un parcours de simulation pour promouvoir son projet de parc « pieds nus ». Cette pratique dans la nature a de nombreuses vertus, et il nous l’a fait vivre en direct. Grâce à cet évènement, j’ai pu aussi m’initier à la méditation zazen et à l’aikido. Vous verrez que je me suis aussi fait caricaturer par un dessinateur de BD plus loin dans cet article.

Mais bien entendu, le plus important restait l’expérience des discours vécus en live. Les témoignages étaient vraiment prenants étant donné que les speakers parlaient de leurs expériences personnelles. Voici le témoignage par exemple d’Alexandre Bortolotti que j’ai pu revoir là-bas dans lequel il confirme l’impact qu’assister à cet évènement, sachant que les vidéos sont tout de même disponibles sur Internet gratuitement après : retour sur TEDx Alsace 2013 par Alex.

Vivre ces évènements vous font vivre des expériences uniques dont vous vous en rappellerez pendant très longtemps, ce qui est rare dans les évènements purement web. Vous vibrez réellement (physiquement) dans ce type d’expérience. Pour TEDxAlsace 2012 par exemple, Vincent Karche a effectué une performance d’opéra pendant son discours TEDx, ce qui a fait vibrer tout l’auditoire (j’ai eu des frissons).

Vous faites des rencontres

Kevin Halter

Voici Kévin Halter, étudiant blogueur sur Réussite Etudes. Je l’ai rencontré pendant cet évènement. Et cela me rappelle que l’une des facettes pour cette participation aux évènements présentiels est celle du networking. Grâce à ma participation, j’ai pu rencontrer les speakers (que j’ai interviewés au passage), revoir des personnes que je connaissais déjà comme Nicolas Lisiak et Alexandre Bortolotti… En somme, j’ai pu entretenir et développer mon réseau relationnel.

Il aurait été beaucoup plus difficile pour moi d’entrer en contact avec les conférenciers si je ne les avais pas rencontrés (et interviewés) physiquement pour qu’ils se rappellent de moi. C’est d’ailleurs pour cette raison que j’encourage les étudiants auxquels j’enseigne d’être dans une dynamique journalistique en bloggant et interviewant des professionnels des secteurs qu’ils ciblent pour leur premier emploi.

Vous « buzzez » plus en présentiel

Etant donné que vous créez, que vous apportez des choses nouvelles tout en créant du lien entre les personnes, vous êtes sûr qu’on parlera de votre évènement. Comme c’est quelque chose de physique, les participants prennent des photos, filment, … et partagent ces supports visuels et audiovisuels qui sont bien plus viraux que le simple texte. Un évènement présentiel est plus vivant, ça se voit et ça se communique mieux. C’est pour cette raison que je suis persuadé que les évènements présentiels ont globalement plus d’impacts de communication que des évènements purement digitaux. Voici par exemple tout ce qui a été partagé au sujet de TEDx Alsace 2013 sur twitter.

J’ai remarqué cela à travers tous les évènements auxquels j’ai participé comme par exemple la conférence de Robert Dilts sur le leardership du coach.

Ce sont donc pour ces deux raisons que je pense qu’un évènement présentiel comme TEDx est plus puissant qu’un évènement web, sachant le mieux serait les deux à la fois : un évènement présentiel relayé en direct sur Internet. A mon avis, si vous arrivez à faire cela vous aurait un très gros impact et cela pourrait bien booster votre notoriété (ce qui est bon pour votre business).

Créer un évènement prend beaucoup d’énergie et de temps

Si réunir des personnes au même endroit et au même moment a beaucoup d’impacts positifs, la contre-partie est importante également :

  • beaucoup d’énergie dépensée
  • beaucoup de temps à dégager
  • beaucoup d’argent à mobiliser

Les risques sont donc plus importants pour un évènement présentiel comme TEDx qu’un évènement 100% digital car les investissements sont plus grands. C’est pour cette raison que j’ai beaucoup d’admiration pour les personnes comme Salah et son équipe qui arrivent à de tels résultats.

Travailler en équipe prend plus de temps

haikido exp TEDxAlsace

(non je ne suis pas en train de « boxer » Nicolas Lisiak sur cette photo, il s’agit de l’atelier d’aikido dont je vous parlais plus tôt)

Faire travailler 40 personnes avec harmonie est une tâche très dure. Pour cela il faut être un bon leader et manager (qui sont deux choses différentes, comme nous le décrivons dans notre prochain ouvrage Le Réflexe Soft Skills).

Salah Benzakour le confirme dans son interview que vous pouvez voir dans la vidéo en début de cet article.

Je confirme son point de vue car en ayant co-organisé l’évènement des Solupreneurs en novembre 2013, qui a été un évènement présentiel beaucoup plus modeste que le TEDx Alsace, cela était déjà pas mal d’énergie mobilisée. J’imagine ce que cela doit être avec 14 conférenciers à gérer et coacher et plus de 800 participants…

Bien entendu organiser et gérer un évènement Internet prend du temps et de l’énergie également, mais les besoins et les risques sont moins importants (moins de logistique à gérer, moins de besoins financiers,…).

La logistique crée plus de contraintes

logistique évènement

Gérer 800 participants et 14 conférenciers demande :

  • de gérer la sécurité sur place (assurance, agents de sécurité, …)
  • de coordonner l’hébergement et le transport des conférenciers et autres invités
  • de nourrir et abreuver les personnes sur places (traiteurs,…)
  • de ranger et nettoyer après le passage de la foule

Bref, vous l’aurez compris, le travail en amont, le jour J et en aval dans ce type de manifestation est très important..

Trouver son essentiel est le point de départ pour entreprendre

Les deux premiers enseignements que j’ai relevés concernaient l’aspect opérationnel de TEDx Alsace. Les deux prochains points concerneront le contenus des conférences, ce que j’ai retenu des conférences et des rencontres de TEDx Alsace 2013.

En entrepreneuriat tout part de l’entrepreneur

Cet enseignement rejoint celui de nombreux autres entrepreneurs que j’ai déjà pu interviewer, comme Guillaume Richard de O2 par exemple. A l’origine d’un projet, il y a d’abord une idée, une vision, une envie qui viennent eux même d’une personne (ou d’un groupe de personnes), l’entrepreneur. J’ai pu ressentir l’importance de cette donnée chez les conférenciers de TEDx Alsace 2013, qui ont bâti leurs projets à partir d’une conviction très profonde, avec une partie d’eux-mêmes. C’est ce qui leur a permis d’avoir la force de conviction, l’énergie et l’endurance nécessaires pour concrétiser leurs idées (et pas leur business plan).

Simplifier sa manière d’entreprendre en se centrant sur l’essentiel

Nicolas Lisiak

Voici Nicolas Lisiak en train de faire un mouvement de kung-fu pendant son expérience « pieds nus ».

C’est en trouvant ce qui est essentiel pour soi et pour son entreprise qu’on arrive à éliminer le superflu. C’est en éliminant le superflu qu’on arrive à être efficace, qu’on gagne en sérénité et en efficience aussi. Ce que j’ai enseigné dans ma dernière conférence sur les réflexes des entrepreneurs motivés et déterminés c’est justement ce réflexe de simplicité :

  • savoir détecter ce qui est essentiel ou non
  • puis avoir le courage de mettre de côté ce qui est superflu (et donc de renoncer)

Les conférenciers de TEDx Alsace 2013 se rejoignaient tous dans leurs discours : c’est en trouvant leur essentiel qu’ils ont pu optimiser leur énergie et leur conviction pour obtenir le maximum de résultat avec le minimum de ressources (énergie, temps, finances,…).

L’essentiel est différent d’une personne à l’autre

Comprendre que ce qui est essentiel pour vous sera différent de ce qui l’est pour une autre personne est capital pour bien travailler en équipe et pour bien répondre au besoin de vos clients.

Votre essentiel n’est pas le même que celui de votre voisin

entrepreneurz

Voici la caricature dont je vous parlais plus tôt, réalisée par David, le dessinateur de la BD Entrepreneurz. Trouvez-vous que c’est ressemblant ?

Savez-vous ce qui est essentiel pour vous ? Selon moi c’est la première étape de connaissance de soi qu’un entrepreneur doit réaliser car elle permet d’effectuer de meilleurs choix (ceux en accords avec soi-même), en sachant ce qui est le plus important, ce qui a le plus de valeur pour vous.

Ensuite, une fois que vous savez ce qui est essentiel pour vous, vous pourrez mieux être ouvert et comprendre ce qui l’est chez votre voisine ou voisin (associés, collaborateurs, partenaires, clients,…). En tant qu’entrepreneur, vous voulez répondre à des besoins, et si vous arrivez à répondre aux besoins les plus importants, aux besoins essentiels justement, alors vous aurez un impact positif maximal.

Comme on pouvait l’apprendre dans les conférences de TEDxAlsace 2013, l’essentiel peut être selon certaines personnes :

  • le sens dans ses choix et dans sa vie
  • la santé
  • le bien-être
  • la réussite professionnelle

Comprendre l’essentiel des autres pour mieux travailler en équipe

Savoir travailler en équipe, c’est :

  • comprendre les attentes et donc l’essentiel des autres membres de l’équipe
  • savoir en tenir compte dans ses choix (mais attention à chercher à satisfaire tout le monde par l’unanimité et risquer des blocages)

C’est ce qu’on a intégré dans la méthodologie enseignée chez Les-Solupreneurs.com. Avoir cette sensibilité à l’essentiel permet donc de travailler en équipe avec harmonie.

 

Voici l’essentiel que j’ai pu retenir de cette expérience TEDx Alsace 2013 qui pourrait vous être utile pour vos aventures entrepreneuriales. Il y a bien entendu plein d’autres enseignements, mais cet article est déjà bien long. C’est pour cette raison que vous retrouverez dans des articles dédiés les interviews et les discours des conférenciers que j’ai pu interviewer. Continuez donc de suivre ce blog sur facebook ou sur twitter pour ne pas rater les prochains articles sur ce sujet passionnant.

Par Jérôme HOARAU

Jérôme Hoarau est conférencier en soft skills (Jerome-Hoarau.com) et est co-organisateur du championnat de France officiel de Lecture Rapide et de Mind Mapping. Il a obtenu plusieurs titres de sport du cerveau tels que :
- Champion du monde de Mind Mapping 2018
- Champion du Royaume-Uni de Mind Mapping 2019
- Vice-champion du Royaume-Uni en Lecture Rapide 2019
Il est le co-auteur des livres "Les Gentils aussi méritent de réussir" (Alisio) et de "Soft Skills (Dunod). Il a également co-fondé le site PassiondApprendre.com.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

code

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.