Catégories
Entreprenariat

8 conseils pour devenir un Solopreneur impactant et performant

[adrotate banner= »4″]

Entreprendre en solo sur Internet n’est pas une aventure toujours facile. La Conférence Solopreneur du 2 mai 2015 organisée par Ling-en Hsia de VivredesonBlog.com dont j’ai été conférencier a permis de partager de nombreux enseignements pour booster l’impact et la performance de ces entrepreneurs.

Dans cet article, je partagerai les 8 enseignements que j’ai retenus de cette belle expérience :

  1. Devenir plus efficace en appliquant la loi de Pareto (80/20).
  2. Astuce pour choisir les meilleurs mots de passe pour protéger ses sites web.
  3. Mettre en relation ses contacts pour bien réseauter (networker).
  4. Devenir un spécialiste et se positionner sur une niche.
  5. S’adresser à une cible et pas à une thématique.
  6. Assumer sa différence c’est assumer sa complémentarité.
  7. Fidéliser plutôt que vendre.
  8. Lier cause solidaire à une initiative entrepreneuriale.

Devenir plus efficace en appliquant la loi de Pareto (80/20)

Cet enseignement vient de Ling-en Hsia pendant sa conférence sur le sujet.

L’entrepreneur indépendant vend de son temps. Or cette ressource est limitée. D’où l’importance de bien la gérer pour l’optimiser, sans perdre de vu qu’il est important de cultiver son équilibre de vie et de conserver du temps pour sa vie personnelle.

L’une des approches permettant d’optimiser cette ressource temps des solopreneurs c’est la loi de Pareto.

Cette loi vient du monde de l’économie alors que le chercheur Pareto montra que dans le monde, 20% des personnes détenaient 80% des richesses. Aujourd’hui ce ratio est beaucoup plus élevé et s’approche plus du 10/90.

Cette loi a pu être extrapolée à d’autres domaines et secteurs, et notamment celle de la productivité personnelle et professionnelle. En d’autres termes, il a été montré empiriquement que 20% des efforts génèrent 80% des résultats.

Si vous souhaitez devenir plus impactant et efficace dans votre quotidien d’entrepreneur, voici quelques étapes à suivre :

  1. Identifier les critères permettant de mesurer l’impact de vos actions (chiffre d’affaires, partages réseaux sociaux, nombre d’inscriptions,…).
  2. Lister les actions les plus impactantes et les plus efficaces selon les critères définis ci-dessus.
  3. Lister les actions les moins impactantes et les moins efficaces.
  4. Identifier les actions les plus chronophages (celles vous demandant le plus de temps).
  5. Supprimer les actions chronophages et non-efficaces.
  6. Améliorer les actions chronophages mais impactantes.

C’est une technique que j’utilise régulièrement dans mes séances de coaching que je propose dans mon programme d’accompagnement entrepreneurial.

Je vous encourage à la tester à me faire part de vos retours dans les commentaires de cet article (ou sur les réseaux sociaux).

Astuce pour choisir les meilleurs mots de passe pour protéger ses sites web

Cette astuce vient de Julio Potier de WP-Rocket pendant sa conférence sur le sujet.

Avez-vous des mots de passes ressemblant à ça « UnPES19! » ? Difficile à deviner pour un humain, mais pas tant que ça pour un robot. D’après https://howsecureismypassword.net , ce mot de passe est « hackable » en 3 jours par un robot. Si vous changez de mot de passe tous les deux jours c’est OK, mais je doute que ce soit le cas.

Le conseil que Julio propose est d’écrire une phrase à laquelle vous ajoutez un pourcentage : c’est facile à retenir à ça prend plus de temps à hacker. Voici un exemple : Julioest200%expert. Ce mot de passe prendrait 71 quadrillions d’années à être décodé. Je pense que cela donne de la marge…

Mettre en relation ses contacts pour bien réseauter (networker)

Cette astuce vient d’Olivier Jadzinski pendant sa conférence sur le sujet.

C’est un conseil que je partage souvent également en conférence sur le thème du networking. Le Leader Networker est celui qui arrive à faire rencontrer les personnes de son réseau sans qu’il soit lui même impliqué. C’est l’art du networking par excellence.

N’hésitez donc pas à mettre en relation les personnes de votre réseau vous aussi et devenir un créateur de lien (un networker).

Devenir un spécialiste et se positionner sur une niche

Ceci est un enseignement issu de la conférence de Julio Potier et de celle de Frédéric Canevet.

C’est un des plus gros enseignement de cette conférence Solopreneur 2015 : être très précis dans son ciblage et se spécialiser dans une niche. Surtout si vous êtes entrepreneur indépendant.

Julio par exemple, n’est pas un développeur web : il est un spécialiste en WordPress, et plus précisément en sécurité et performance des sites créés par WordPress. Il se positionne sur un besoin et une cible très précise, ce qui rend sa position de leader plus simple.

Voici d’autres exemples de spécialisation et de ciblage de niche :

  • Ling-en Hsia chez les entrepreneurs indépendants utilisant le blogging pour leur business (les Solopreneurs).
  • Moi avec les Artrepreneurs, les personnes entreprenant avec leur tête, leur cœur et leurs tripes.
  • Lorenzo Pancino, coach de voix-off.

Si vous deviez sélectionner une niche très précise, laquelle serait-elle ?

S’adresser à une cible et pas à une thématique.

Cette astuce vient de Frédéric Canevet pendant sa conférence sur le sujet.

C’est le premier et plus important conseil qu’il nous a transmis : ne parlez pas d’une thématique, parlez à une cible.

Par exemple, Ling-en ne parle pas directement de blogging, mais s’adresse aux entrepreneurs qui utilisent ce moyen de communication. Pour ma part, depuis quelques semaines maintenant, je partage des conseils pour les Artrepreneurs plutôt que de parler d’entrepreneuriat en général. Et je peux vous confirmer que cela marche. Pourquoi ? Parce que les personnes se sentent plus concernées lorsqu’un un article ou une vidéo s’adresse directement à elles plutôt qu’à une thématique.

Une autre clef ici : être le plus spécifique et précis possible dans votre ciblage. Quand vous « ciblez » un type de client, vous créez son « avatar » : un portrait robot de votre client rêvé avec ses valeurs, ses hobbies, son activité professionnelle, son budget, ses besoins, ses envies, …

D’ailleurs cela me fait penser à l’interview que j’ai faite d’Olivier Monteux, expert en réseaux sociaux qui m’expliquait comment il est possible d’être très précis dans le ciblage de son audience. Mais cela implique qu’on ait une vision précise de son « avatar client ».

Assumer sa différence c’est assumer sa complémentarité

Avec mon positionnement décomplexé sur L’Artrepreneur, j’assumais une différence par rapport aux autres conférences. Parler de cœur et de tripes dans un séminaire business ça surprend ! Mais je me suis rendu compte que c’est ce qui a apporté de la complémentarité avec ce qui a été dit. Pourquoi parler de la même chose que mes confrères ? Qu’est ce que cela apporterait au public ? Au contraire, parler de ça permet d’apporter du contenu utile et complémentaire aux autres sujets : des techniques marketing ou commerciales utilisées sans cœur ni tripes n’auront pas un grand impact.

Cette conférence ma appris à assumer sans complexe ce positionnement qui me permet d’être complémentaire avec mes confrères et consoeurs.

Fidéliser plutôt que vendre

Cette astuce vient de Frédéric Canevet pendant sa conférence sur le sujet.

Avec notre désir fort que notre entreprise connaisse un succès commercial, nous sommes très souvent tentés de vendre directement. Cependant, sur Internet, il est plus courant de passer par plusieurs étapes intermédiaires avant de passer directement à la vente. De nombreux marketeurs comme Frédéric l’ont testé et ont confirmé ce point.

Ce qu’il conseille, c’est d’abord de transformer vos lecteurs ou fans en prospects, en leur fournissant un produit non payant.

Une fois que vous avez une communauté de prospects, vous créez du lien avec eux en échangeant par email ou sur les réseaux sociaux avec eux. Puis c’est uniquement après avoir créé ce lien humain avec eux que vous pouvez amorcer la vente.

C’est ce que je faisais avec mes vidéos de coaching dans lesquelles je répondais aux questions de mes lecteurs en vidéo.

Lier cause solidaire à une initiative entrepreneuriale

Cet enseignement vient de Ling-en Hsia grâce à son action en faveur du Nepal avec Fabrily ici.

Cette action m’inspire vraiment ! Non seulement c’est utile et solidaire, mais en plus ça fédère et crée un capital sympathie plus grand. Il se peut que je revienne vers vous avec un projet dans ce sens prochainement…

Affaire à suivre.

 PS : je profite de cet article pour partager avec vous une excellente interview de Frédéric Canevet sur son parcours d’entrepreneur très (vraiment très) inspirant :

J’en profite pour recommander sa superbe formation « Prospection Booster » que je suis en train de suivre actuellement.

En bonus, voici trois habitudes à cultiver pour développer son leadership d’entrepreneur au quotidien (une interview en vidéo) :

PPS : si vous souhaitez me motiver à continuer à alimenter ce site, vous m’aiderez beaucoup en partageant cet article sur les réseaux sociaux grâce aux boutons ci-dessous.

[cocorico_colonne taille= »un_tiers » position= »debut »][adrotate banner= »1″] [/cocorico_colonne] [cocorico_colonne taille= »un_tiers » position= »milieu »][adrotate banner= »2″] [/cocorico_colonne] [cocorico_colonne taille= »un_tiers » position= »fin »][adrotate banner= »3″] [/cocorico_colonne]

Par Jérôme HOARAU

Jérôme Hoarau est conférencier en soft skills (Jerome-Hoarau.com) et est co-organisateur du championnat de France officiel de Lecture Rapide et de Mind Mapping. Il a obtenu plusieurs titres de sport du cerveau tels que :
- Champion du monde de Mind Mapping 2018
- Champion du Royaume-Uni de Mind Mapping 2019
- Vice-champion du Royaume-Uni en Lecture Rapide 2019
Il est le co-auteur des livres "Les Gentils aussi méritent de réussir" (Alisio) et de "Soft Skills (Dunod). Il a également co-fondé le site PassiondApprendre.com.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.