Le marketing de contenu orienté gratitude

Le content marketing (ou marketing de contenu) est selon moi le levier le plus puissant de communication et de vente que l’entrepreneur a à sa disposition.

Prenons par exemple cette photo, elle combine à elle seule les bonnes pratiques que je préfère en matière de marketing de contenu :

  • Parler de mon actualité sur les réseaux sociaux
  • Faire des conférences
  • Documenter mes rencontres sur le terrain
  • Publier des ouvrages

Sur cette photo, vous pouvez voir Mohamed Koussa, champion du monde de Lecture Rapide. Il m’a fait l’honneur de venir me voir au Salon SME dans le cadre de mon intervention et de la sortie de mon nouvel ouvrage « Soft Skills » sorti aux Editions Dunod. Il a été la première personne à passer acheter mon livre sur le stand et à demander une dédicace, et je lui suis extrêmement reconnaissant pour son soutien.

Mon premier réflexe a donc été de le remercier publiquement sur mes réseaux, sans aucune attente. J’ai alors eu la bonne surprise de le voir relayer cette photo sur son propre profil ! D’un point de vue entrepreneurial c’est super car il me permet d’être visible sur son réseau également.

Mon message ici est de vous faire comprendre qu’il est important d’oser communiquer sur vos rencontres et de remercier ouvertement les personnes qui vous soutiennent, cela vous permet :

  • d’exprimer votre gratitude, ce qui est bon pour la santé et agréable pour les autres,
  • de publier du contenu à propos de votre actualité, sans faire une promotion directe pour vos produits et services (communication « soft »)

Et cette manière de communiquer peut aussi bien se faire via les réseaux sociaux que via la publication d’articles. Je vais par exemple bientôt entrer dans une phase de publication d’articles de gratitude pour remercier publiquement toutes les personnes qui me soutiennent dans mes projets entrepreneuriaux et autres défis (comme le championnat du monde de lecture rapide par exemple). La stratégie de publication d’articles est totalement complémentaire à la stratégie des réseaux sociaux car cette première permet d’améliorer son référencement naturel et donc son positionnement sur Google. Si vous n’y connaissez rien, vous pouvez vous appuyer sur une agence de référencement qui pourra vous accompagner sur ce point. Et si vous souhaitez aller le plus vite possible en termes de visibilité sur Google, il existe un autre levier : la publicité sur Google. Encore une fois, n’hésitez pas à passer via une agence adwords pour déployer cette stratégie.

De mon côté, je m’entoure aujourd’hui de consultants spécialisés dans ces domaines pour que je puisse me focaliser sur là où j’ai le plus d’impact et où je suis le plus efficace : la création de contenu.

 

Les conférences Apprendre à Apprendre à Marrakech #Maroc

RDV Le 11 novembre 2018 pour libérer le potentiel de votre cerveau grâce aux conférences Apprendre à Apprendre au Musée Mohammed VI pour la civilisation de l’eau au Maroc

Le Musée de l'Eau à Marrakech pour les conférences de La-Semaine.com

Le Musée de l’Eau à Marrakech pour les conférences de La-Semaine.com

Avez-vous envie de découvrir des techniques pour mieux apprendre ? Pour mieux utiliser votre cerveau ?

Vous êtes au Maroc ? Alors rejoignez-nous le 11 novembre à Marrakech.

Voici le programme que nous vous avons préparé :

  • Développer son intelligence humaine face à l’intelligence artificielle (Jérôme Hoarau)
  • Le fonctionnement du cerveau (Fatima Zekhnini)
  • Les Intelligences Multiples (Myriam Alexander)
  • L’art de bien utiliser sa mémoire (Candy Hafidi)
  • Êtres à hauts potentiels : cadeau ou fardeau ? (Mehmet Guclu)
  • Les secrets de la Lecture Rapide et Efficace (Nicolas Lisiak)
  • Changer le monde avec le Mind Mapping (Ali Keita)

Inscription obligatoire sur https://la-semaine.com/p-marrakech_2018

Je m’inscris
Musée de l'Eau à Marrakech

Musée de l’Eau à Marrakech

#Entrepreneur : Je participe au Championnat du Monde de Lecture Rapide 2018

Quel est le lien entre la Lecture Rapide, l’entrepreneuriat, et le Championnat du Monde de Lecture Rapide 2018 ?

Il est triple :

  1. Un entrepreneur se développe et progresse grâce aux défis et aux sorties de zone de confort.
  2. La Lecture Rapide est un entraînement de concentration, de vitesse et d’endurance, soft skills indispensables pour un entrepreneur.
  3. La Lecture Rapide permet d’apprendre n’importe quelle compétence en un temps record, et à des frais moindre. Un entrepreneur doit constamment apprendre pour progresser.

Relever des défis pour se booster


(Pour en savoir plus sur la formation « Praticien en Lecture Rapide », cliquez ici)

Un entrepreneur doit constamment relever de nouveaux défis pour avancer personnellement et professionnellement. C’est pour ces raisons que j’organise régulièrement des évènements ambitieux comme le Congrès de la Mémoire, ou les Championnats de France de Lecture Rapide et de Mind Mapping.

Après avoir discuté avec mon associé Nicolas Lisiak (lui-même médaillé de bronze au championnat du monde de lecture rapide 2017), j’ai décidé de relever ce défi moi aussi.

Avec Tony Buzan, créateur du championnat du monde de Lecture Rapide

Développer ses soft skills grâce à la Lecture Rapide

Grâce à ce nouveau challenge, je me suis imposé une autodiscipline pour me préparer : levé tôt, séances d’entraînement, bonne hygiène de vie, … Tout ce qui me sera bénéfique pour développer mes soft skills d’entrepreneur. J’en parle justement dans le niveau 2 de la formation « Praticien en Lecture Rapide« , formation dans laquelle :

  • je partage ma préparation au championnat du monde
  • des techniques pour développer ses soft skills (concentration, créativité, mémorisation, vitesse, endurance, organisation, …)
  • des astuces de champions et de personnes influentes.

J’ai également créé un outil d’autocoaching pour les personnes qui suivent cette formation.

Apprendre plus souvent, plus rapidement et plus efficacement

Dans le cadre de ma préparation pour cette compétition, je suis amené à lire beaucoup (en moyenne trois livres par semaine). J’apprends donc énormément, ce qui est excellent pour mon quotidien professionnel et personnel !

Et comme je cultive le Mindset de l’entrepreneur, je mets tout de suite en pratique ! Donc la connaissance se transforme en expérience, et cela devient concret.

Epreuve du championnat de France de Lecture Rapide dont je suis co-organisateur

Comment devenir un lecteur rapide ?

J’ai pendant longtemps été un lecteur lent… très lent. J’étais dégoûté par la lecture car découragé par ma lenteur. Et quand j’ai rencontré Nicolas Lisiak qui me disait qu’il était formateur en lecture rapide, ça a donc naturellement fait tilt chez moi : on peut se former à lire plus rapidement et plus efficacement !

Depuis, j’ai suivi sa formation, je travaille avec lui et ça a changé ma vie. Je suis passé de 150 mots lus par minute à plus de 1000 mots aujourd’hui. Je n’arrête plus de lire aujourd’hui, c’est devenu un plaisir qui est en plus utile (utile pour apprendre et utile pour muscler mon cerveau).

Ca vous dirait de vivre cette expérience vous aussi ? Découvrez donc comment devenir un Praticien en Lecture Rapide en cliquant sur le lien ci-dessous :

Devenir Praticien en Lecture Rapide

Le design d’intérieur: ce qu’il faut savoir avant de commencer

Vous souhaitez vous lancer dans le monde magique du design intérieur? Et bien cet article est pour vous! Le métier de designer d’intérieur est un métier à multiples facettes: plusieurs étapes dans l’élaboration d’un projet requièrent des compétences différentes comme parler aux clients, préparer les plans ou tenir compte des finances. C’est une carrière interdisciplinaire qui convient parfaitement aux personnes qui souhaite se lancer dans un rôle complexe et varié.

Tout d’abord, une fois que vous êtes sûr de votre choix, il faut se former. Heureusement, vous avez l’embarras du choix! Il y a des cours en ligne pour ceux qui souhaitent étudier à la maison ou a mi-temps. Il y a aussi bien sur des écoles spécialisées dans ce domaine, pour ceux qui commencent ou ceux qui souhaite se reconvertir professionnellement. Choisir la bonne formation, c’est le premier pas vers une carrière réussie. Il vous faut en premier établir ce dont vous avez besoin, par exemple si vous n’avez aucune expérience dans le secteur, cela vaut la peine de considérer une formation avec un important côté pratique, ou alors commencer par un stage pour vous faire une meilleure idée du métier, ce qui vous permettra aussi de déterminer votre intérêt.

En revanche, il faut bien tenir compte de votre budget car les frais de formation peuvent être très onéreux, il est donc conseillé de se renseigner à l’avance afin de trouver le programme le mieux adapté à vos objectifs ainsi que pour se donner le temps de réunir les fonds nécessaires. Si vos économies ne vous permettent pas de rentrer dans l’école de votre choix, ne paniquez pas! Il y a aussi la possibilité d’obtenir une bourse ou un prêt selon votre situation.

Une fois lancé, il vous faudra trouver un endroit ou acheter des outils et du matériel de qualité afin de réaliser vos premiers projets. Notre conseil est de trouver un juste milieu, en se fournissant d’un bon kit d’outillage complet pour débuter, plutôt que d’acheter chaque chose séparément, et ensuite chercher quelques endroits qui vendent du matériel de seconde main afin de rentrer dans votre budget. Si vous manquez d’inspiration, pourquoi ne pas consulter des magazines ou blogs DIY qui vous aideront pour vos premiers pas en tant que designer d’intérieur, vous donnerons peut-être l’occasion de vous créer une petite communauté et de l’imagination pour vos devoirs!

Halls de tente vs ouvrages de construction traditionnelles – une comparaison

Le marché de la construction offre diverses technologies de construction des halls d’entreposage. Les entrepôts de construction traditionnelle sont généralement construits en plusieurs mois et, selon les besoins du client, ils peuvent être des complexes logistiques et d’entrepôts bien équipés ou de simples halls. Les entrepôts de grande hauteur ultramodernes sont entièrement automatisés – gérés par des robots et ne nécessitent pas d’éclairage permanent.

Les exigences relatives à l’équipement et à la construction du hall d’entreposage sont directement liées au type de marchandises stockées.

Les produits alimentaires, en particulier les fruits et légumes, la viande et les aliments congelés nécessitent souvent un équipement de réfrigération, une température, une humidité et une ventilation adéquates.

Les entrepôts portuaires, pour le charbon ou le minerai d’aluminium, ne nécessitent pas de conditions particulières. Les toitures et les murs de protection contre la pluie et le vent sont tout ce qu’il faut, sans systèmes de chauffage et de ventilation.

La vision du client concernant l’ensemble du processus d’investissement dans la construction d’un entrepôt consiste à la fois à des problématiques juridiques, c’est-à-dire les permis de construire nécessaires, la documentation de conception souvent très complexe et les travaux de construction depuis les fondations. C’est un processus qui prend beaucoup de temps.

L’espace d’entreposage supplémentaire ne nécessite pas toujours un investissement coûteux et il n’y a pas de besoin d’équiper l’entrepôt de systèmes logistiques complexes.

Dans le cas de structures temporaires, selon les exigences légales du pays dans lequel l’investissement est réalisé, les permis de construire sont simplifiés et il est souvent possible de commencer l’investissement sans permis de construire et de légaliser le hall comme projet de construction après une certaine durée.

Si les produits ne nécessitent pas de conditions de stockage particulières, une tente de stockage (chapiteau de stockage) avec revêtement en PVC peut être la solution idéale. Au lieu de fondations en béton, des pavés, de l’asphalte ou simplement une surface nivelée et pavée suffisent. Si la salle est vraiment grande, il est possible d’utiliser des pieds de fondation, dont la construction est beaucoup moins chère que les fondations complètes.

À première vue, les halls de tentes considérés comme des installations temporaires peuvent être des entrepôts de grande surface pour le long terme avec des portées allant jusqu’à 50 m, pour une longueur quelconque et une hauteur jusqu’à 15 m.

Les halls de tentes robustes sont des structures adaptées aux charges locales de neige et de vent, conformément aux dispositions légales en vigueur. Lors du choix d’un fournisseur d’entrepôt temporaire, il convient de vérifier si le hall conçu répond à toutes les exigences découlant des normes et des dispositions légales.

Si le hall doit être plus solide et mieux isolé, des panneaux trapézoïdaux ou des panneaux sandwich peuvent être utilisés comme revêtement mural. Les halls de tente correctement érigés devraient fournir l’isolation thermique nécessaire pour permettre une utilisation efficace des systèmes de chauffage.

En termes de qualité de l’isolation thermique d’un entrepôt temporaire, beaucoup dépend de la précision de l’assemblage du hall. Le revêtement de toiture en PVC ininflammable, dont les propriétés d’isolation thermique sont limitées, est une caractéristique des halls provisoires. Une isolation thermique supplémentaire peut être assurée par la toiture dite pompée en tissu PVC double couche, qui nécessite l’utilisation d’un chauffage à air chaud. Les coûts de chauffage du hall peuvent être optimisés par l’utilisation de radiateurs rayonnants, dont l’avantage est le chauffage direct des personnes séjournant dans le hall sans chauffage de l’air.

 

La décision sur le choix de la technologie de construction de l’entrepôt doit être étayée par une analyse approfondie des besoins et des capacités financières. Il est à noter que l’avantage unique des halls de tente est la rapidité de montage et la mobilité.