Catégories
Entreprenariat

Le plus grand obstacle à la réussite est l’autocensure – Thomas Pesquet

Une citation inspirante pour nous encourager à être plus gentil avec soi-même, avoir plus de compassion et de patience pour soi.

J’ai eu le plaisir de faire un cours sur les soft skills de Thomas Pesquet dans le cadre du programme Soft Skills 2.0 (un programme pour devenir la meilleure version de soi-même).

Voici ce que m’inspire cette citation de notre astronaute national préféré en vidéo !

Ambition, audace, compassion, gentillesse

Ecouter la voix du tout est possible plutôt que l’autosabateur

L’autocensure vient de la voix de l’autosaboteur : la voix qui cherche à nous protéger en nous évitant d’oser de sortir de notre zone de confort.

L’idée ici selon moi n’est pas de censurer cette voix, mais plutôt de se concentrer sur la voix du « tout est possible ».

Cette voix de l’optimisme, qui nous permet de passer à l’action, de vivre avec audace et enthousiasme, et surtout de nous aider à matérialiser nos rêves (et donc à réussir).

Donner vie à ses envies

Les rêves son des envies qui veulent vivre. Or, pour donner naissance à une envie, il est indispensable de passer à l’action et d’oser faire des choses que l’on a jamais faites !

Et pour donner vie à ses envies, il est indispensable d’entrainer son esprit à porter attention à la voix du tout est possible plutôt qu’à l’autosaboteur. Pour cela, un exercice qui fonctionne très bien pour développer cette soft skill optimisme (cette compétence comportementale qui nous aide à ne pas nous autocensurer), c’est de noter un élément de gratitude chaque jour !

C’est une technique que je partage régulièrement dans le programme Soft Skills 2.0 ou Praticien en Soft Skills.

Faire preuve de plus de gentillesse et de compassion envers soi-même

Pour éviter l’autocensure, je pense que c’est également important d’être plus patient, empathique et compassionné envers soi-même.

Car généralement l’autocensure est nourrie d’une exigence élevée envers soi-même avec des phrases du type :

  • Tu n’es pas prêt
  • Tu ne vas pas y arriver
  • C’est trop ambitieux pour toi
  • Tu n’es pas à la hauteur
  • C’est pour les autres et pas pour toi
  • Tu dois encore travailler pour prétendre essayer

Bref vous l’aurez compris, ce types de phrases que l’on se dit à soi-même peuvent généralement nous faire du mal, même si l’intention de départ est positive.

D’où l’importance d’être gentil avec soi-même, comme on pourrait l’être envers quelqu’un d’autre qu’on aurait envie de motiver à avancer et à oser !

Et vous, que vous inspire cette citation motivante ?

Découvrez plus d’article d’inspiration sur le blog.

Par Jérôme HOARAU

Jérôme Hoarau est conférencier en soft skills (Jerome-Hoarau.com) et est co-organisateur du championnat de France officiel de Lecture Rapide et de Mind Mapping. Il a obtenu plusieurs titres de sport du cerveau tels que :
- Champion du monde de Mind Mapping 2018
- Champion du Royaume-Uni de Mind Mapping 2019
- Vice-champion du Royaume-Uni en Lecture Rapide 2019
Il est le co-auteur des livres "Les Gentils aussi méritent de réussir" (Alisio) et de "Soft Skills (Dunod). Il a également co-fondé le site PassiondApprendre.com.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.