Catégories
Chroniques

13 enseignements du Salon des Entrepreneurs de Paris 2015

[adrotate banner= »4″]

Les 4 et 5 février 2015, j’ai eu l’honneur d’être partenaire officiel du Salon des Entrepreneurs de Paris à travers deux conférences et en tant que blogueur officiel.

Ce fut une expérience extraordinaire et extrêmement riche. Comme vous le verrez dans cet article, vous découvrirez 7 enseignements que j’en retire et 6 de mes consoeurs et confrères blogueurs (donc 13 en tout comme l’indique le titre de l’article).

Voici un aperçu de ces enseignements que j’en retire :

  • [Networking] Etre dans l’authenticité et désintéressé permet de construire des relations humaines en acier
  • [Motivation] Combiner la motivation intrinsèque et extrinsèque pour un engagement maximal
  • [Parler en Public] Etre 100% soi-même et créer de la sympathie
  • [Simplicité] Less is more
  • [Leadership] Partagez pour décupler l’impact
  • [Communication] Un schéma vaut mille mots
  • [Communication] Privilégier les vidéos collaboratives plutôt que solo

[Networking] Etre dans l’authenticité et désintéressé permet de construire des relations humaines en acier

Le networking (ou le réseautage) est une pratique très intéressante pour cultiver son leadership, développer son relationnel et pour entrainer ses soft skills (j’en parle en détail dans mon article « L’art du networking« ).

Mais qu’est ce que le networking pour vous ? Une opportunité de développer du business ou de trouver des clients ?

Si c’est le cas, alors vous en vous déplaçant à ce type d’événement, vous viendrez avec l’intention de vendre ou de convaincre. Or, si vous avez cette attitude très commerciale et intéressée, seriez-vous ravi de vous rencontrer vous-même ?

Si nous prenons le chemin de pensée inverse, quel type de personne aimez-vous rencontrer dans un événement tel que le Salon des Entrepreneurs ? Quelle est l’attitude que vous pouvez adopter pour être cette personne que avec qui vous aimeriez discuter et garder contact ?

Pour ma part, je suis toujours heureux d’échanger avec des personnes authentiques et qui ne sont pas intéressées par ce que je peux leur apporter. Par conséquent j’essaie d’être ce type de personne pour créer des relations professionnelles saines et durables. En plus c’est beaucoup plus agréable pour moi et les autres que de jouer un rôle de commercial non-empathique ayant les crocs.

Cette attitude non-intéressée et authentique permet d’humaniser vos relations et de ne pas voir vos interlocuteurs comme des entreprises ou des « postes » (comme dirigeant, entrepreneur indépendant, etc.) mais comme des vraies personnes, humaines.

Voici par exemple le type de relation que vous pouvez nouer avec cet état d’esprit, en vidéo :

B9A7IPEIYAMiV57

En étant ainsi, vous cultivez votre leadership de networker et donc d’entrepreneur. Un premier pas vers le Leader Entrepreneur que vous vous lez être en quelque sorte.

[Motivation] Combiner la motivation intrinsèque et extrinsèque pour un engagement maximal

En 2014, j’étais également blogueur officiel. Mais cette année, les organisateurs ont réussi à bien motiver leurs blogueurs officiels en stimulant notre motivation extrinsèque (motivation externe) avec un mini-concours pour gagner un coffret Relais & Châteaux (un cadeau très haut de gamme). La carotte étant très stimulante, je peux vous assurer que les blogueuses et les blogueurs ont beaucoup twitté.

Mais cette motivation extrinsèque ne serait jamais efficace sans la motivation intrinsèque, la motivation interne. Pour ma part, le fait d’être partie prenante de cet événement (en donnant notamment deux conférences), m’investir dans ce projet a du sens pour moi.

De plus, c’était une opportunité exceptionnelle de développer des compétences (de networker et de community manager), tout en conservant une grande liberté et autonomie (nous n’avons pas du tout de pression et avions une totale autonomie).

Tous les éléments de la motivation intrinsèque étaient réunis pour moi, ce qui fait que je me suis donné à fond pendant deux jours.

Si vous vous intéressez à la motivation intrinsèque et extrinsèque, voici la vidéo de Dan Pink pendant un inspirant discours TED :

[Parler en Public] Etre 100% soi-même et créer de la sympathie

Comme je l’écrivais plus tôt, j’ai eu la joie et l’honneur de donner deux conférences pendant le Salon des Entrepreneurs de Paris :

Au delà du fait que je sois très satisfait du monde qu’il y avait (salle comble avec 200 personnes et 100 autres personnes n’ayant pas pu entrer dans la salle) et des bons retours que nous avons eus, j’en retiens un enseignement clef : être 100% soi-même pour créer un lien de sympathie avec votre auditoire.  

Quand vous parlez avec votre cœur en plus de votre tête, vous ouvrez par la même occasion le cœur des personnes qui vous écoutent (si c’est fait dans une totale authenticité bien entendu). Vous communiquez ainsi de cœur à cœur, créant un vrai lien de sympathie.

Comme le dit si bien Simon Sineck dans son discours TED, les gens n’achètent pas ce que vous vendez, ils achètent pourquoi vous le faites. C’est la même chose lorsque vous communiquez. En vivant pleinement votre message avec votre cœur, vous vivez à 100% votre pourquoi, vous ne partagez plus le message, vous l’incarnez. J’ai réalisé cela depuis quelques mois maintenant et je peux vous assurer que l’impact de mes séances de coaching, de mes vidéos de formation et de mes conférences est beaucoup plus grand et puissant. Et surtout, cela me donne une énergie folle car je m’éclate dans ce que je vis. En devenant ce que je fais et en faisant ce que je suis (ma définition du Leader Entrepreneur), je ne fais plus, je vis.

[Simplicité] Less is more

  Pour notre conférence sur les compétences oratoires, j’ai volontairement opté pour la slide unique. Pourquoi ?   Parce que :

    • pas besoin de regarder notre slide, nous restons connectés avec notre public

 

  • pas besoin de réfléchir à faire passer les slides, on reste concentré sur le contenu et l’auditoire

 

 

  • le public n’est pas distrait par du texte et reste plus à l’écoute

 

 

L’enseignement que j’en retiens c’est que moins il y a d’informations, plus il est facile de les retenir et plus vous augmentez vos chances de faire passer votre message. En plus, vous limitez le risque d’erreurs au minimum et donc votre tranquillité d’esprit et la qualité de ce que vous proposez. Et vous, êtes-vous un adepte du minimalisme ?  

[Leadership] Partagez pour décupler l’impact

  « Seul on va plus vite, ensemble on va plus loin ». Ce proverbe africain m’inspire tous les jours dans mes projets. Il fait émerger chez moi des questions que je me pose régulièrement :

    • Avec qui puis-je co-créer cet article ou ce projet ?

 

  • Avec qui puis-je partager cette expérience ?

 

 

Pour le Salon des Entrepreneurs, j’ai naturellement demandé à mon ami Julien Bouret de me rejoindre pour donner cette conférence sur le pitch et les compétences oratoires. C’était génial car il a apporté des notions supplémentaires sur la visualisation qui a augmenté la valeur de cette conférence pour les spectateurs. En plus c’était plus agréable de partager ce moment plutôt que de le vivre seul. De même, Rémy Bigot m’a proposé de l’accompagner dans sa conférence sur la relation entre les entrepreneurs et les blogueurs (et journalistes). Je fus honoré et heureux de pouvoir faire partie de cette aventure. Je pense que faire cette conférence à deux a été bénéfique pour tout le monde car Rémy pouvait se reposer sur une autre personne pour appuyer son discours et l’interaction avec deux conférenciers donnait plus d’interactivité et de dynamisme pour le public.  

Cela c’est même fait ressentir sur les réseaux sociaux et notamment sur Twitter avec énormément de tweets pendant et après la conférence. Je pense que travailler en équipe décuple cet effet « viral », comme a pu l’expérimenter l’équipe du Salon des Entrepreneurs notamment.

Je remercie encore Rémy pour cette chouette expérience.

[Communication] Un schéma vaut mille mots

Voici les deux tweets qui ont le plus marché pendant le salon :

Leur point commun ? Ce sont des shémas. Un dessin vaut mille mots comme le dit l’adage. Et bien ça se ressent sur les réseaux sociaux. C’est d’ailleurs le même constat sur Facebook également.

L’enseignement que j’en retiens c’est donc d’utiliser le plus possible l’image véhiculant un message, car c’est ce qui parle le plus aux gens.

[Communication] Privilégier les vidéos collaboratives plutôt que solo

Je me suis amusé à publier une vidéo en live sur Facebook (rappelez vous que la vidéo publiée directement sur Facebook a beaucoup plus de portée qu’un autre post, comme l’explique l’expert en réseaux sociaux Olivier Monteux dans cette interview).

Mais plutôt que de faire une vidéo type « selfie » (ou solo), je me suis amusé à capter des messages d’autres personnes que moi-même. J’ai été très agréablement surpris du résultat, comme vous pouvez le voir sur Facebook ici :

Publication by Pourquoi entreprendre ? Créer, innover, oser et se démarquer.

L’enseignement que j’en retiens c’est qu’encore une fois, partager à travers la vidéo donne plus de puissance à ce que vous créez.

Les enseignements que retiennent mes consoeurs et confrères blogueurs

Enseignement de Cédric Debacq (mon styliste d’entreprise que je recommande si vous en cherchez un) :

L’entrepreneuriat est une très belle aventure où l’on rencontre des gens merveilleux et avec qui on entreprend à améliorer le monde de demain.

(vous pouvez découvrir l’article de Cédric sur le Salon ici).

Enseignements de Lyvia Cairo (blogueuse sur JeMeCasse.fr) :

Ce que je retiens du Salon c’est que l’entrepreneuriat est accessible à tous. Il y a pléthore d’aides et de soutiens pour se lancer. Des réseaux, la possibilité d’avoir un mentor. La France est un beau pays pour se lancer. Au final, c’est l’état d’esprit qui joue, il ne faut pas se laisser abattre par les difficultés. A la clé, il y a la liberté.

Et aussi : Le Pôle Emploi est l’une des principales sources de financement pour les entrepreneurs, alors pensez-y.

Enfin : On a besoin de plus de femmes entrepreneures. Lancez-vous les filles !

Enseignements de Hanne Vervaeck (blogueuse sur Have-it.fr) :

Etre entrepreneur est un métier, c’est quelque chose qu’on apprend et du coup quand la première entreprise ne marche pas forcément, on a appris pleins de choses qu’on va pouvoir utiliser pour réussir la prochaine fois.

J’ai aussi retenu qu’il faut saisir les occasions, au fur et à mesure de l’aventure entrepreneuriale. On rencontre des personnes qui nous offrent des opportunités auxquelles on n’aurait pas pensé au départ mais qui peuvent déboucher sur des jolis partenariats et même des nouvelles entreprises.

Et finalement qu’il ne faut pas laisser la peur nous envahir. Ce n’est jamais le moment parfait, il y aura toujours de raisons pour ne pas le faire, mais nous ne sommes pas plus à l’abri dans un boulot salarié car là aussi nous pouvons nous retrouver à la porte du jour au lendemain. La sécurité n’existe pas, donc si vous avez un rêve, foncez car vous regretterez plus de ne pas l’avoir fait que de l’avoir essayé et échoué !

Et de toute façon qui ne tente rien n’a rien.

Enseignements de Rémy Bigot (blogueur sur MonterSonBusiness.com) :

Voici ce que je retiens du salon :

L’importance de se dépasser, de prendre à nouveau la parole devant un public important en nombre et en qualité alors que ce n’est pas son fort.

De partager de bons moments avec des gens qu’on apprécie et de prendre le temps de parler des uns et des autres.

Enseignements de Jordane Zangueneh (blogueur sur MonBonPote)

Voici l’enseignement : c’est l’importance de bien s’entourer et de ne pas rester isolé. Le fait d’avoir échangé, communiqué, partagé nos mini-succès, craintes ou bonnes pratiques, accélère le processus entrepreneurial, dans le sens où l’on se sent enthousiaste, motivé à continuer de faire ce que l’on fait. Car justement on ne se sent plus seul : l’union fait la force !

Enseignements de Morgane Février (blogueuse sur Busimob.fr)

Le salon de l’entrepreneur est à la fois un lieu d’information, d’échange et de partage. Tout entrepreneur, qu’il soit à l’étape de création ou encore multirécidiviste est trop souvent seul, or, il a besoin d’être entouré et il a besoin d’apprendre de nouvelles choses.

Le salon est très utile à la fois pour faire du networking, des rencontres, voir des nouveautés sur le marché ainsi que pour avoir des informations ou des réponses à certaines questions via les conférences et les ateliers qui sont organisés. Dans ces deux cas, ce qu’il faut retenir avant tout c’est l’humain, ne restez pas seul, il y a pleins d’entrepreneurs comme vous qui ont envie d’échanger. Le premier pas à faire c’est de croire en vous !

(par ailleurs vous pouvez découvrir son podcast sur le salon auquel j’ai contribué ici).

 

Et vous, avez-vous été sur le Salon des Entrepreneurs cette année ?

Quels sont les enseignements que vous en retenez ?

crédit pour la photo de groupe en une : Foucha_Muyard

[cocorico_colonne taille= »un_tiers » position= »debut »][adrotate banner= »1″] [/cocorico_colonne] [cocorico_colonne taille= »un_tiers » position= »milieu »][adrotate banner= »2″] [/cocorico_colonne] [cocorico_colonne taille= »un_tiers » position= »fin »][adrotate banner= »3″] [/cocorico_colonne]

Par Jérôme HOARAU

Jérôme Hoarau est conférencier en soft skills (Jerome-Hoarau.com) et est co-organisateur du championnat de France officiel de Lecture Rapide et de Mind Mapping. Il a obtenu plusieurs titres de sport du cerveau tels que :
- Champion du monde de Mind Mapping 2018
- Champion du Royaume-Uni de Mind Mapping 2019
- Vice-champion du Royaume-Uni en Lecture Rapide 2019
Il est le co-auteur des livres "Les Gentils aussi méritent de réussir" (Alisio) et de "Soft Skills (Dunod). Il a également co-fondé le site PassiondApprendre.com.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.