Seul on va plus vite, ensemble on va plus loin…

seul on va plus vite - ensemble on va plus loin

Boostez votre cerveau

Crédit photo : Stephen Eastop

Je réalise à quel point ce dicton africain est vrai en ce moment !

Une synergie de compétences et de profils pour des projets qui marchent !

Dans mon aventure entrepreneuriale, j’ai décidé de ne pas me lancer seul dans mes projets. Je préfère le collaboratif, les synergies de compétences, rassembler les gens. J’aime les métiers transversaux, manager des projets… Car les résultats sont souvent de meilleur qualité que si l’on agissait seul. Si l’on veut aller loin, dépasser les frontières en tant que pionnier dans cette aventure entrepreneuriale, mieux vaut le faire accompagné. Non seulement pour la mise en oeuvre conjointe des compétences, domaines d’expertise, centres d’intérêt de chacun des collaborateurs ; mais également pour porter un projet dans son environnement: le faire connaître, obtenir un crédit ou acquérir des partenaires. Une équipe d’aventuriers a plus de chances de remplir sa quête qu’un aventurier solitaire… (regardez par exemple mon nouveau teaser Pourquoi Entreprendre que j’ai pu faire avec Erwin de Bright Sight Studio dont le rendu est bien mieux que les vidéos que je réalise seul)

Si aujourd’hui je travaille sur la production et la diffusion de publications numériques collaboratives (écrites type e-book et vidéo), c’est parce que j’ai eu la chance de vivre l’expérience du travail collaboratif lors de mes études.

Fin de mes études en cette année 2011 (fin de mon master français en gestion et Développement Durable et de ma maitrise canadienne), j’ai pu participer à un projet collaboratif sur le thème de la confiance. Le projet était la rédaction d’un livre numérique et papier sur ce thème, avec une première partie de réflexion, puis une seconde partie proposant des modèles de business innovants sur le thème de la confiance.

Pour ce projet, nous, étudiants d’école de commerce à l’ESCEM à l’époque, avions travaillé en collaboration avec des étudiants de l’école de Design de Nantes. Cette synergie aboutit au livre Confiance. La réalisation de ce projet ne fut pas sans péripéties. Nous sommes allés loin, mais se ne fut pas rapide ;-). Mais je vous en parlerai plus en détails prochainement, dans un futur article qui lui sera dédié à 100%. (vous voulez quand même en savoir plus, consultez mon blog développement durable pour trouver quelques indices 😉 )

La qualité oui, mais pas la rapidité…

Je vous disais plus haut que je vivais et que je comprenais le dicton africain : Seul on avance plus vite, mais ensemble on avance plus loin

Je travaille depuis plusieurs semaines, voir plusieurs mois sur un projet, un concept, permettant de réaliser des productions numériques sur le thème des 3DD… mais en rassemblant des compétences et des expertises. Je pensais pouvoir publier ma première publication écrite fin aout, mais malheureusement, j’ai sous-estimé le temps que prenait de rassembler les éléments, et de fédérer les gens…

Le rendu provisoire de cette création est de meilleure qualité que si j’avais travaillé seul. Mais si j’avais été seul sur ce coup là, elle aurait été publiée depuis plusieurs semaines déjà. Dans l’air de l’information où tout va plus vite, mieux vaudrait-il que je privilégie la qualité ou la rapidité ?

Par rapport à ma philosophie et mon perfectionnisme, je préfère avoir prendre plus de temps (mais raisonnablement bien entendu) et faire un truc top. Et vous ?

AUTEUR

Jérôme HOARAU

Fondateur de Pourquoi-Entreprendre.fr, co-fondateur de La-Semaine.com et de creapreZent.fr, coach Efficacité Professionnelle et Parler en Public. Je suis l'auteur de plusieurs ouvrages dans le domaine de l'efficacité professionnelle et du leadership que vous pouvez retrouver ici : Livres Efficacité Professionnelle et Leadership.

Tous les articles par : Jérôme HOARAU
Loading Facebook Comments ...
9 commentaires
  • Cha

    Gérer un groupe de travail est un travail en soi ! Mais je rejoins ton idée, il vaut mieux prendre le temps de s’entourer de personnes compétentes dans leur domaine plutôt que de tout faire tout seul.

  • Jérôme HOARAU

    Merci Cha !
    C’est vrai que créer le groupe, c’est déjà un énorme travail en soi !
    Si on a la possibilité de choisir les membres (ce qui n’est pas toujours le cas), il faut s’assurer de l’entente générale pour qu’il y ait une véritable harmonie dans l’équipe.

Laisser une réponse

Votre adresse courriel ne sera pas poubliée