Catégories
Entreprenariat

Ce ne sont pas nos amis, mais nos ennemis qui nous ont appris à construire de grandes murailles 

2020 a été une année remplie de défis et de changements… Difficile à vivre oui, mais ça a été l’opportunité de muscler de nombreuses soft skills telles que l’adaptabilité, la créativité, la gestion du stress, l’organisation, etc.

Pour moi, notre état d’esprit face à l’adversité permet de mieux la vivre et d’en sortir grandi. C’est pour cette raison que j’ai développé cette approche des soft skills : plus le défi est grand, plus les soft skills sont développées !

Accepter l’adversité et le difficultés

C’est clairement ce que m’inspire cette citation (que j’ai découverte à travers le jeu Civilization 🙂 ) : voir l’adversité et la difficulté comme des opportunités de croissance et d’évolution.

Le fait de changer mon regard sur les imprévus et les difficultés a changé ma vie. Depuis que je vois une opportunité de développer mes soft skills (comme la résilience, la patience, la gestion du stress, la persévérance, etc.) dans chacune des difficultés qui se dressent sur mon chemin, je vis moins de frustrations, de déceptions et de découragements.

J’accepte ce qui est, comme le « full package » qu’est la vie.

Les soft skills pimentent la vie !

Les soft skills, les compétences comportementales, se développent en dehors de sa zone de confort : d’où l’opportunité des difficultés pour développer ces compétences qui nous aident à devenir la meilleure version de soi-même.

C’est pour cela que j’aime l’analogie du piment : ça pique, ça fait mal, mais après coup cela génère une certaine euphorie (notamment par la libération d’hormones du plaisir et du bonheur comme expliqué ici).

Voir ses « ennemis » et concurrents comme des partenaires pour progresser

Parfois nous n’avons pas le choix : nous devons faire face aux personnes (ou entreprises) qui nous attaquent. Ce n’est pas dans ma nature, même si je pratiques les arts martiaux depuis 1993, je n’aime pas les conflits.

Pourtant je dois avouer que le fait d’avoir un « Nemesis », m’a obligé à progresser, à devenir meilleur, personnellement et dans mon entreprise.

Donc voyez vos ennemis comme des mentors, et vous verrez à quel point cela est libérateur !

Retrouvez plus d’inspiration sur le blog pour entrepreneur.

Par Jérôme HOARAU

Jérôme Hoarau est conférencier en soft skills (Jerome-Hoarau.com) et est co-organisateur du championnat de France officiel de Lecture Rapide et de Mind Mapping. Il a obtenu plusieurs titres de sport du cerveau tels que :
- Champion du monde de Mind Mapping 2018
- Champion du Royaume-Uni de Mind Mapping 2019
- Vice-champion du Royaume-Uni en Lecture Rapide 2019
Il est le co-auteur des livres "Les Gentils aussi méritent de réussir" (Alisio) et de "Soft Skills (Dunod). Il a également co-fondé le site PassiondApprendre.com.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.