Une croissance pour, par et avec le web – Mathieu Marechal

Être entrepreneur demande une grande polyvalence pour un bon fonctionnement d’une structure. Il est vrai qu’il est nécessaire de savoir « toucher à tout ». Cependant, nous ne pouvons le faire seul si nous souhaitons atteindre nos objectifs. Nous devons pour cela déléguer des missions, approfondir des compétences, affronter des tâches dont ne nous connaissons pas vraiment les techniques et astuces.

Mais il est impossible, me direz-vous de savoir tout faire. Comment se lancer dans notre aventure entrepreneuriale puisque nous ne pouvons accomplir les missions d’entrepreneur en leur totalité ? Je laisse la place à Mathieu Marechal dirigeant et co-fondateur de Trad Online, fondée en 2002. Mathieu va nous expliquer comment il a développé son activité sur le web.

Merci à Mathieu pour son témoignage.

[youtube id= »P_VnKQo3lTw » width= »600″ height= »350″]

 À propos de Mathieu Marechal et de Trad Online

En 2002, Mathieu Marechal finit ses études en informatique, finance & gestion d’entreprise. Il cherche alors un « job d’été » en attendant d’intégrer son premier poste en tant que salarié. Il décide alors de créer un site internet qui propose des services de traduction en français-anglais. Il reçoit rapidement des demandes de clients en B2B. Sa mère, traductrice professionnelle, se joint à lui dans l’aventure et la société Trad Online nait. Il s’agit d’une société de traductions professionnelles en langues européennes mais aussi en mandarin, japonais et arabe. Elle compte aujourd’hui 3 associés, 1 chef de projet et plus de 100 traducteurs freelances.

Quelles péripéties Mathieu et son équipe ont-ils affrontées ?

– Les 3 associés n’avaient aucune connaissance dans le monde de l’entrepreneuriat. Ils ont dû faire preuve d’autodidaxie dans de nombreux domaines. Ils ont dû apprendre à se concentrer sur les points essentiels et ne pas se disperser en termes de portefeuille client et d’amélioration des services.

– Une croissance forte (de 500 000 euros de CA en 2010 à 1,3 millions d’euros en 2012, soit une croissance de 83%) à gérer. Il faut alors savoir adapter et mettre en place une organisation adéquate, former de nouveaux salariés, changer de locaux, …

Quels sont les conseils de Mathieu pour se lancer dans sa vie entrepreneuriale ?

Être bien entouré. C’est l’un des facteurs clés de réussite. Être entouré de personnes ayant des compétences complémentaires, un bon niveau d’énergie et de motivation. Ce qui permet de compenser les lacunes ou les « coups de mou » que nous pouvons avoir.

Ne tardez pas pour vous lancer. La France est un pays qui protège bien et qui propose de nombreuses solutions pour se lancer, des coussins de sécurité indéniables. Des formations sont à dispositions ainsi que des aides tels que  l‘ACCRE, le chômage,…

– Réfléchissez  à votre personnalité, à ce qui est nécessaire pour être entrepreneur, à votre idée. Validez votre idée auprès de votre entourage et récoltez les conseils qu’on vous offre.

Donc allez-y, ne tardez pas. Il y a des choses à faire.

2 réponses
  1. Samuel kamga
    Samuel kamga dit :

    Savoir s’entourer est nécessaire si l’on veut évoluer dans la vie.

    Une autre faculté est aussi de travailler et de croire en son projet au lieu de procrastiner et de croire que les résultats viendront seuls.

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *