Tomas Diez de TCS – les entreprises espagnoles doivent s’internationaliser pour survivre

La situation économique en Espagne devenant très « challengeante » pour les entreprises espagnoles, ces dernières sont amenées à développer leur activité à l’étranger. Mais s’exporter en dehors de ses frontières ne peut pas se faire à la légère. Tomas Diez partage son expérience dans cette interview. Il est lui aussi membre du réseau international TCS Global.

Edisa Asesores est spécialisée dans le conseil économique, juridique et financier en Espagne. Pourtant, elle doit également proposer des services à ses clients qui sont de plus en plus nombreux à vouloir s’installer sur le marché international. Edisa Acesores a donc naturellement rejoint  TCS Global. Tomas Diez témoigne de son expérience de conseil et du réseau TCS dans cette interview vidéo.

Interview vidéo de Tomas Diez de TCS Global

[youtube id= »80PwpxlDODM » width= »600″ height= »350″]

Voici un petit résumé de son interview

Edisa Asesores, entreprise de 40 salariés, propose de nombreux services aux PME (sa principale clientèle). Les principaux secteurs d’activités de ces PME sont ceux du BTP, de l’immobilier, du conseil d’ingénierie et de l’industrie agroalimentaire.

Quels sont les enjeux du développement international ?

Nous vivons dans un monde globalisé, dans lequel les frontières économiques et commerciales disparaissent. Les opportunités de développement des entreprises sont donc plus grandes pour celles qui ont la volonté de s’exporter.

De plus, le marché espagnol s’est réduit suite à la crise économique. Les entreprises espagnoles sont donc plus enclines à oser s’installer sur des marchés extérieurs : elles doivent le faire pour leur survie.

Pour répondre à ce besoin client croissant, il devient nécessaire pour Edisa Asesores de rejoindre un réseau international et dynamique comme TCS.

Son conseil pour les PME qui souhaitent se développer à l’international

« Faites attention à votre premier pas »

Quand vous pénétrez un nouveau marché, un nouveau pays, chaque changement de stratégie a un coût. Faites donc très attention au premier mouvement que vous enclenchez, car il orientera les autres, et changer de direction pourra vous coûter très cher.

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *