Articles

Prendre soin de soi quand on est entrepreneur

Quand on est entrepreneur, la priorité est très souvent la performance. Nous définissons des objectifs, fixons des défis et faisons tout ce qui est possible pour obtenir de bons résultats. Cet état d’esprit de compétition est très stimulant et peut nous énergiser. Cependant, il faut également faire attention à sa santé, à la fois physique et mentale.

Dans cet article, je partagerai avec vous quelques bonnes pratiques à adopter quand on est entrepreneur et que l’on souhaite prendre soin de soi.

Souffler et faire des pauses

Il n’y a pas très longtemps, à l’heure à laquelle je rédige cet article, j’ai vécu deux journées d’extrême productivité. J’étais dans le « flow », cette sensation d’être stimulé par le challenge et le sentiment de progresser et d’avancer. Cependant, étant tellement focus sur ma performance, j’ai commis quelques erreurs en matière d’équilibre et de santé :

  1. J’ai très peu mangé car trop préoccupé à performer.
  2. Je travaillais non-stop de 7h à 22h.
  3. Je n’ai pas pris de moment de « déconnexion » pour laisser mon cerveau récupérer.

Résultat, j’étais un légume les 4 jours suivants avec une productivité nulle.

L’enseignement que j’en retiens : il faut ménager sa monture, surtout lorsque l’on se sent hyper productif.

Mieux vaut prévenir que guérir

Un réflexe que j’essaie de cultiver maintenant : j’écoute mon corps et mon esprit pour voir de quoi ils ont besoin. C’est ce qui me permet de ménager ma monture et d’éviter les soucis de santé. Par exemple, si j’avais ignoré mon genoux, l’infection que j’ai eu aurait pu devenir assez compliquée…

Dans ce cas, n’hésitez pas à opter pour la couverture santé des auto-entrepreneurs en guise de protection pour éviter les mauvaises surprises financières en cas de gros pépins. Oui, car les gros problèmes de santé n’arrivent pas qu’aux autres, on est jamais à l’abris.

Prendre soin de son corps et de son cerveau

Le cerveau de l’entrepreneur est son principal outil de travail : nous avons tout intérêt à bien l’entretenir. Au delà des exercices d’entrainement du cerveau et de lecture rapide, il est important de bien entretenir son corps aussi :

  • Avoir une alimentation équilibrée, limitée en sucres, gras saturés, alcool, etc.
  • Faire du sport régulièrement (pour ma part c’est course à pied et arts martiaux).
  • Méditer (un nombre incalculable d’études scientifiques sur le cerveau montre l’impact positif de la méditation sur cet organe et le corps).
  • Etc.

Soyez à l’écoute de votre corps et de votre esprit et osez leur donner ce dont ils ont besoin. Parfois ça peut-être aussi un massage ou trois jours de déconnexion totale.

Bref, osez prendre soin de vous.

Santé des dirigeants de PME et risques de perte d’exploitation

 

Quel est l’élément le plus important pour réussir son entreprise ? L’entrepreneur et ses équipes. Comme le disait Henry Ford « Les deux choses les plus importants de l’entreprise n’apparaissent pas dans son bilan : sa réputation et ses hommes ».

La performance des personnes repose sur plusieurs facteurs tels que les compétences (soft skills et hard skills), l’environnement, la motivation, … et le bien-être. D’où l’importance capitale de la santé du dirigeant pour la réussite de son entreprise. Comment être performant si l’on est cloué au lit, ou pire, à l’hôpital ?

Même si une enquête d’OpinionWay en janvier 2015 montre que 79% des dirigeants s’estiment en bonne santé et qu’ils estiment globalement être en meilleure santé que leur salarié, personne n’est à l’abri d’un coup dur.

Dans cet article, je partagerai avec vous quelques bonnes pratiques pour limiter les risques liés à des problèmes de santé sur votre activité.

Mieux vaut prévenir que guérir : cultivez votre bien être et votre bonne santé

J’ai eu la joie d’animer en 2014 une webconférence sur le sujet et qui est toujours d’actualité. Vous pouvez visionner le replay ci-dessous (avec des conseils d’ostéopathe, de coach et d’entrepreneurs) :

https://www.youtube.com/watch?v=5puWoQujUrk

Voici quelques bonnes pratiques que vous pouvez mettre en place dès aujourd’hui pour cultiver une bonne santé :

  • Ecouter et comprendre les diverses tensions physiques.
  • Analyser les causes de ces tensions (stress, geste répétitif, mauvaise posture…).
  • Trouver des parades (exercices physiques, respiratoires, modification de l’aménagement du lieu de travail…).
  • Leitmotiv : De l’importance de trouver sa « bonne raison ».
  • Programmer ses séances : Conditionnement de l’esprit sur le corps.
  • Step by step : Dépassement = Nivellement par le haut VS Zone de confort.
  • S’étirer tous les jours (le dos, les jambes et les bras).
  • Ne pas se surentraîner et laisser du temps au corps de se régénérer.
  • Prendre connaissance de notre météo intérieure.
  • Comprendre la façon dont nous agitons notre esprit (notre météo).
  • Apprendre à créer une nouvelle météo, un univers mental qui nous correspond.

Se protéger en cas de coup dur : assurance perte d’exploitation

Une bonne alimentation, un rythme de vie sain et un bon environnement ne nous mets pas à l’abris d’un coup dur, même s’ils en diminuent les risques.

Afin de se couvrir contre la perte d’exploitation, l’entrepreneur peut souscrire à une assurance couvrant son entreprise d’une chute de chiffre d’affaire liée à un problème de santé, un accident ou à une incapacité matérielle d’exercer son activité normalement.

La garantie perte d’exploitation permet de couvrir la différence liée entre son chiffre d’affaire « normal » et son nouveau chiffre d’affaire abaissé à cause d’un imprévu matériel ou de santé. Cela permet à l’entreprise de faire face à ses charges et frais fixes le temps que l’activité reprenne son cours normal.

Cette protection n’est pas un luxe, car elle peut sauver l’entreprise lorsqu’elle en a besoin (le mieux étant de ne jamais avoir à l’utiliser bien entendu).

PS : si vous souhaitez me motiver à continuer à alimenter ce site, vous m’aiderez beaucoup en partageant cet article sur les réseaux sociaux grâce aux boutons ci-dessous.

 

 

 

Santé et bien-être : 3 bonnes pratiques pour les entrepreneurs

 

Comment entreprendre au quotidien si vous n’êtes pas en forme, ou pire, malade ? L’entrepreneur a besoin d’une bonne santé pour être dans son plein potentiel et en mesure d’entreprendre.

Dans cet article je vous présenterai 3 bonnes pratiques pour les entrepreneurs souhaitant faire attention à leur santé et désirant se sentir bien.

Une bonne hygiène de vie (un corps sain dans un esprit sain)

La santé n’est pas que corporelle : elle est aussi mentale et émotionnelle. J’ai réalisé une webconférence sur le sujet comme vous pouvez le voir ci-dessus ou dans cet article intitulé « Entrepreneur : un esprit sain dans un corps sain ».

Une bonne hygiène de vie repose donc à la fois sur le corps et l’esprit.

Voici quelques bonnes pratiques pour l’entretien de son corps :

  • Etre attentif aux différentes tensions dans son corps.
  • Analyser les causes de ces tensions (stress, geste répétitif, mauvaise posture…).
  • Adopter des réflexes corporels pour résorber ces tensions (exercices physiques, respiratoires, modification de l’aménagement du lieu de travail…).
  • Faire des étirements ou du yoga tous les jours .
  • Ne pas faire du surentrainement et laisser du temps au corps de se reposer.

Voici maintenant quelques bonnes pratiques pour l’entretien de son esprit :

  • Sonder notre état émotionnel et mental du moment.
  • Comprendre la façon dont notre esprit agit et réagit.
  • Apprendre à créer un univers mental que nous désirons.

Une bonne couverture santé

Une bonne hygiène de vie permet de limiter les risques de santé et de se sentir bien dans son corps, dans sa tête et dans son cœur. Mais personne n’est à l’abri d’un coup dur. D’où la nécessité d’avoir une bonne couverture santé.

La sécurité sociale ou le RSI offrent une protection « minimale » et peut-être auriez-vous intérêt à avoir une protection complémentaire comme une mutuelle collective par exemple.

Quelque soit votre choix, il est important de garder cela à l’esprit, car la vie peut-être totalement imprévisible, et mieux vaut être préparé.

Bonheur et sérénité

De nombreuses études scientifiques ont réussi à montrer une corrélation entre :

  • le niveau de stress et la santé (le stress est corrosif et destructeur à long terme),
  • le bonheur et la santé (les gens heureux vivent mieux et plus longtemps).

Les entrepreneurs voulant rester en bonne santé font donc attention leur niveau de sérénité et de bonheur dans leur quotidien.

Comme s’assurer cela ? Faire ce que l’on aime. Si l’on aime ce que l’on fait, alors on éprouve du plaisir à le faire, cela a un sens et crée du bonheur. Il est également plus facile de gérer son stress dans ces conditions agréables plutôt que lorsque l’on exerce un métier que l’on n’aime pas.

 

PS : si vous souhaitez me motiver à continuer à alimenter ce site, vous m’aiderez beaucoup en partageant cet article sur les réseaux sociaux grâce aux boutons ci-dessous.

 

 

 

 

 

 

 

Les bonnes pratiques pour la sécurité des travailleurs indépendants

Dans un climat d’incertitude, les travailleurs indépendants (ou travailleurs non salariés / tns) se posent de nombreuses questions relatives à la stabilité, la sécurité et l’avenir de leur activité.

Dans cet article, je partagerai avec vous quelles bonnes pratiques d’entrepreneurs indépendants pour leur sécurité et assurer leur futur.

La sécurité financière par les revenus récurrents

La sécurité financière est l’une des plus grandes préoccupations des travailleurs indépendants. Un consultant, une formatrice, un coach ou un designer vendent leurs services et donc leur temps. Par conséquent, lorsqu’ils s’arrêtent de travailler, ils n’ont pas de revenus.

C’est la contrainte la plus forte dans ce métier. C’est la raison pour laquelle les revenus récurrents sont une bonne option pour palier à cette contrainte. Pour cela, certains entrepreneurs ont opté pour un service d’abonnement mensualisé afin de lisser les paiements et d’assurer des rentrées d’argent régulières. C’est ce que je fais entre autre pour mon activité de coaching par exemple.

Autre possibilité pour générer des revenus récurrents : vendre des produits ne reposant pas sur votre temps. En procédant ainsi, vous ne vendez plus votre temps, vous vendez des produits. La contrainte « temps » est alors supprimée et donne donc des opportunités nouvelles en termes de business. Cela peut être des ouvrages ou des formations e-learning comme je fais par exemple.

La santé des entrepreneurs individuels (travailleurs non salariés)

Ce thème est directement lié à la contrainte « vendre son temps ». Lorsque vous êtes malade et que vous ne pouvez pas exercer votre activité, le « tns » (travailleur non salarié) est donc coupé de ses revenus pendant cette période.

Or, la santé des entrepreneurs est primordiale.

Pour répondre à ce besoin, des solutions existent, comme la mutuelle pour les tns par exemple.

Il existe également d’autres solutions d’assurance ou de portage salarial permettant aux entrepreneurs individuels d’avoir les mêmes avantages en termes de protection sociale et de santé que les salariés d’une entreprise comme j’en parle dans cette interview.

Et pour aller plus loin dans cette recherche de bonnes pratiques pour la sécurité des entrepreneurs individuels, voici un article intéressant.

PS : si vous souhaitez me motiver à continuer à alimenter ce site, vous m’aiderez beaucoup en partageant cet article sur les réseaux sociaux grâce aux boutons ci-dessous.