Entreprendre sur un marché en mutation : défi ou danger ?

De nombreux marchés sont aujourd’hui saturés. Cependant, il en existe encore de porteurs ou même d’inexploités. Alors pourquoi s’obstiner à vouloir pénétrer un marché où la concurrence est plus que rude ? Edouard et Raphaël de Sampleo l’ont bien compris. C’est pourquoi, ils se sont lancés dans leur aventure alors qu’il s’agissait d’un marché émergeant.

Je vous laisse entre leurs mains pour qu’ils vous expliquent pourquoi ils l’ont fait et pourquoi ça marche. Merci pour leurs réponses.

Vous allez commencer le récit de votre aventure entrepreneuriale. Si vous deviez le publier, quel serait le titre de l’ouvrage ?

Entreprendre sur un marché en mutation : défi ou danger ?« 

Pourquoi Entreprendre cette aventure ?

Commencez maintenant, pas demain. Demain est une excuse de perdant. (Andrew Fashion)

Capture d’écran 2013-08-16 à 00.48.47

Voilà une citation qui résumerait bien l’état d’esprit de mon associé Edouard et moi même Raphaël le jour où nous avons décidé de nous lancer dans la grande aventure !!

Il y a plusieurs choses qui font que les gens se lancent dans l‘entrepreneuriat. Il y a le rêve de l’argent (il ne faut pas la cacher), il y a l’envie d’être libre et d’être son propre patron, il y a l’envie d’aller au bout de son idée, il y a l’envie de prouver aux autres qu’on peut y arriver, … Il y a mille raisons qui sont bonnes pour entreprendre, comme il y a mille raisons qui font qu’on ne devienne pas entrepreneur (trop jeune, peur du risque, …). Nous, nous avons choisi de voir tous les aspects positifs de l’entrepreneuriat et surtout de croire tellement en notre projet qu’il y avait pour nous pas d’autre issue que de créer Sampleo !

Une aventure n’est pas sans péripéties et rebondissements. Quels ont été les difficultés ou problèmes auxquels vous avez fait face ?

Nous nous sommes lancés très tôt sur un marché que nous savions porteur mais pas encore très éduqué à l’époque. Nous nous sommes alors confrontés de temps en temps à des clients qui avaient des problématiques court terme, mais pas une vision long terme de l’utilité des avis consommateurs dans une démarche de gestion de l’e-réputation.

La difficulté première était alors de faire comprendre aux marques qu’il ne fallait pas attendre 2 ans pour se pencher sur ces sujets.

De nombreuses marques avaient notamment très peur des avis négatifs

Aujourd’hui, la plupart d’entre elles savent que c’est au contraire une donnée très importante qu’il faut savoir maîtriser et gérer.

Quel a été votre état d’esprit dans ces moments de difficultés ? Comment avez-vous résolu ces problèmes ?

Dans ces moments nous n’avons jamais abandonné

Nous savions que le marché était en train d’éclore et que l’enjeu allait devenir primordial pour les entreprises. Nous avons alors pris le temps de parfaire notre offre, de consolider nos domaines d’expertises, de faire grandir a base de membres, pour arriver aujourd’hui avec un produit fini ultra compétitif.

Qu’est ce qui vous épanouit aujourd’hui dans votre aventure entrepreneuriale ?

Aujourd’hui nous avons trouvé notre discours, nos angles d’approche, nos offres sont bien packagées et chacune d’elle répond à un vrai besoin pour les entreprises. Ce qui nous épanouit au quotidien c’est de travailler avec nos clients et de voir que nous sommes réellement efficaces pour eux, que des clients reviennent et que d’autres nous recommandent. Aujourd’hui nous travaillons pour le compte de Danone, de Whirlpool ou encore de France Loisirs et de Bioderma, ce qui est un gage de crédibilité et de sérieux qui nous rend très fiers !

Si vous n’aviez qu’un seul conseil à retenir de votre aventure entrepreneuriale, lequel serait-il ?

La persévérance ! La création d’entreprise est un domaine dans lequel les choses ne portent pas leurs fruits instantanément… On passe beaucoup de temps à mettre en place des choses dont les résultats se font sentir plusieurs jours/semaines/mois plus tard. C’est assez compliqué de ne pas voir le fruit de son travail rapidement, mais pour pallier à ce genre de choses, il faut se fixer des objectifs à court terme atteignables et avancer pas à pas. Il faut savoir se satisfaire de la prise d’un RDV, même s’il ne doit pas aboutir par la suite, se satisfaire d’un appel entrant, d’un article de presse, etc. Tout en sachant que demain, il faudra aller encore plus loin.  

Et vous, quel est le marché que vous souhaitez pénétrer ? Est-il saturé ou encore inexploité ? Allez-vous persévérer pour atteindre vos objectifs ?

1 réponse

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *