Les bienfaits de déléguer et de sous-traiter pour les entrepreneurs

Les entrepreneurs sont souvent des entrepreneurs autodidactes : ils aiment apprendre, développer des compétences et faire eux-mêmes ce qui doit être fait.

Il existe plusieurs vertus à cela telles que :

  • maitriser toute la chaine de production dans son entreprise,
  • développer des compétences entrepreneuriales et des soft skills.

Cependant, tout faire soi-même implique deux énormes inconvénients :

  • c’est très chronophage et demande beaucoup d’énergie,
  • ça alourdit le poids de la responsabilité.

Dans quel cas mieux vaut-il déléguer ou sous-traiter ? Qu’est ce que cela vous apportera ?

Dans ce nouvel article, je partagerai avec vous mon retour d’expérience sur la question.

Déléguer et sous-traiter pour se concentrer sur la valeur ajoutée

C’est un des principes fondamentaux du mangement : notre temps est limité, il faut donc bien le gérer. Or, voici les éléments indispensables d’une bonne gestion des priorités et des tâches :

  • identifier les tâches à valeur ajoutée,
  • identifier celles qui n’en ont aucune voire une très faible (à s’en débarrasser),
  • identifier les tâches indispensables mais dont vous manquez de compétences ou de motivation pour les effectuer (à déléguer).

Comme vous vous en doutez, sous-traiter consiste à se reposer sur un prestataire pour effectuer une tâche qu’on ne souhaite pas effectuer soi-même.

Voici les bénéfices de cette pratique :

  • gain de temps,
  • partenariats avec d’autres sociétés et contribuer à votre réseau,
  • travailler avec des personnes plus compétentes que vous et gagner en qualité.

L’exemple typique pour illustrer cela : la comptabilité. Je ne connais pas d’entrepreneurs aimant les taches comptables (à part les comptables). Surtout chez les startupers. Or, la comptabilité entre dans le cadre de tâches très importantes mais peu motivantes et ne générant pas directement de chiffre d’affaires. D’où l’intérêt d’opter pour l’externalisation de sa comptabilité, comme vous pouvez le voir ici.

Même si cela génère des coûts, vous pouvez rapidement vous rendre compte que cela peut en valoir la peine si vous prenez conscience du temps et de la qualité de travail que vous allez gagner. Pour cela, calculez votre taux horaire (le chiffre d’affaire que vous générez par heure en moyenne), et multipliez le temps gagné par ce taux. Vous vous rendrez souvent compte que vous gagnez des sous en sous-traitant plutôt qu’en voulant faire vous même. Surtout en comptabilité, car une erreur peut vous coûter très cher.

Déléguer et sous-traiter pour se libérer l’esprit

Connaissez-vous le point commun entre des entrainements de Bootcamping et la sous-traitance ?

Le Bootcamping  sont des entrainements issus du processus de recrutement militaire très intense et stimulant. J’en fais depuis plusieurs semaines maintenant.

Mais au-delà des bénéfices physiques, le Bootcamping, l’athlétisme et les sports de combat m’ont apporté un enseignement : se reposer sur un coach permet de se soulager du poids de la responsabilité qui peut décourager.

Dans ces sessions d’entrainements, je « sous-traite » mes entrainements à un coach. Pourquoi ? Parce que j’ai l’esprit plus tranquille pour me focaliser sur l’action et mes ressentis. La responsabilité étant partagée, je me sens plus léger. Bien entendu, je ne délègue pas toute la responsabilité à l’autre personne, cela n’aurait aucun intérêt pour moi car par la même occasion je délèguerai tout mon pouvoir.

Pendant la séance, je peux compter sur quelqu’un d’autre que moi-même et cela me permet d’aller plus loin que dans mes habitudes. Cela est vrai à la fois pour la pratique sportive que dans le coaching de vie (car oui je me fais coacher en plus de coacher).

Comme je l’exprime dans la vidéo ci-dessous, j’aime accompagner les artrepreneurs à travers le développement de leur potentiel et des entrainements soft skills. Si vous vous sentez artrepreneur et que vous seriez intéressé par un accompagnement, je vous encourage à regarder la vidéo ci-dessous :

http://youtu.be/YFbUbMGXOIE

PS : si vous souhaitez me motiver à continuer à alimenter ce site, vous m’aiderez beaucoup en partageant cet article sur les réseaux sociaux grâce aux boutons ci-dessous.

 

 

 

1 réponse
  1. hugo
    hugo dit :

    Salut Jérôme,

    Je suis tout à fait d’accord avec ton approche de la sous-traitance, aussi bien pour la partie administrative que commerciale. C’est une solution pour être concentré sur le plus important et économiser de l’énergie 🙂
    Que penses-tu de la délégation de la partie commerciale d’une entreprise, à un call center français par exemple?

    A bientôt

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *