Catégories
Bonnes pratiques

5 habitudes d’entrepreneur autodidacte par Frédéric Canevet

Frédéric Canevet est un entrepreneur très impressionnant pour son efficacité : salarié à plein d’une grande société, il est aussi entrepreneur et formateur avec plusieurs blogs et formations qu’il entretient et lance régulièrement.

Il est notamment le fondateur du célèbre site ConseilsMarketing.com, site incontournable en francophonie pour les entrepreneurs. J’ai le plaisir de partager avec vous son interview que nous avons réalisée à l’occasion de l’évènement web « Apprendre à Apprendre » que je co-organise ici :

http://www.pourquoi-entreprendre.fr/confapprendre

Pour rappel, cet évènement repose sur une série de 4 webconférences en direct qui auront lieu les 27 et 28 mai sur les thématiques suivantes :

  • Les techniques de magicien pour développer une mémoire prodigieuse
  • Devenir un entrepreneur autodidacte en 7 étapes
  • Maitriser le MindMapping pour mieux apprendre
  • Mettre fin à la procrastination en arrêtant de remettre les tâches au lendemain

De nombreux lots et cadeaux seront également mis en jeu. Vous pouvez vous y inscrire gratuitement ici : http://www.pourquoi-entreprendre.fr/confapprendre.

La Semaine apprendre

L’état d’esprit de l’entrepreneur autodidacte

Selon Frédéric Canevet, les traits de caractère à activer pour être un entrepreneur autodidacte et toujours au top sont les suivants :

  • cultiver une grande curiosité,
  • se former en continu,
  • remettre régulièrement en question se que l’on sait ou croit savoir.

Une fois cet état d’esprit adopté, vous pouvez cultiver votre autodidaxie.

Mettre en application immédiatement un enseignement ou un apprentissage

Comme nous en parlions avec Kevin Halter dans cet article « Etre entreprenant est la façon la plus efficace d’apprendre – Kévin Halter« , entreprendre ce que l’on vient d’apprendre est l’habitude clef des autodidactes impactants.

L’habitude que Frédéric a adoptée est la suivante :

– il note l’enseignement qu’il a appris pendant la conférence qu’il suit, la vidéo qu’il regarde ou le livre qu’il lit,

– il transforme l’enseignement en tâche (ou action) à effectuer,

– il se fixe une date précise pour effectuer cet engagement,

– une fois l’action effectuée, il évalue ce que ça lui a apportée et si cela vaut la peine de la conserver dans son activité.

En procédant de cette manière, il crée un cercle vertueux d’apprentissage et d’action.

L’enseignement d’autodidacte que nous pouvons retenir ici est de transformer un enseignement en un engagement concret dans le temps.

Prendre des notes le jour J et les retravailler ensuite

Etant blogueur également, Frédéric profite de ses prises de note pour préparer les articles qu’il publiera sur son blog suite à la formation à laquelle il aura assisté. Par la suite, il retravaillera ses prises de notes en :

– les illustrant avec des exemples ou des anecdotes personnelles,

– les complétant par des études ou des rapports effectués sur le même sujet,

– les « augmentant » par d’autres supports médias tels que des vidéos ou des podcasts audio par exemple,

Tout ce processus d’amélioration qu’il enclenche après la prise de note va consolider l’apprentissage et le solidifier dans le temps.

L’enseignement d’autodidacte que j’en retiens, c’est de ne pas hésiter à relire ses notes après la formation et de les compléter pour aller plus loin.

Questionner et challenger le conférencier ou le formateur

En posant des questions pendant une conférence ou à un atelier, vous challengez le formateur ou conférencier pour aller encore plus loin dans son contenu. Vous pouvez le faire également sur des vidéos ou des articles de blog que vous lisez, comme pour celui que vous êtes en train de lire en ce moment. Sachez d’ailleurs que j’ai créé une rubrique Chroniques de Coach sur mon site de coaching sur laquelle vous pouvez me poser vos questions et je vous réponds en vidéo.

La sagesse d’autodidaxie que j’en retire ici c’est d’oser challenger un contenu ou un formateur pour aller encore plus loin dans l’apprentissage.

Se former pendant les moments de non productivité

Ce conseil rejoint celui de Johan Tekfak dans son interview ici « Les clefs pour apprendre par soi-même en autodidacte par Johan Tekfak » pour lequel il expliquait qu’il profitait des moments pendant lesquels il n’est pas productif (comme dans les transports, pendant qu’il fait le ménage, …) pour écouter des podcast ou suivre des vidéos de formation.

Frédéric Canevet fait la même chose, en misant également sur le pouvoir de la répétition : il n’hésite pas à ré-écouter plusieurs fois un contenu intéressant pour bien s’en imprégner.

Se rappeler de « Pour Quoi » et de Pourquoi on se forme

La motivation est le carburant permettant de tenir dans la durée pour apprendre et développer des compétences. Par conséquent, il est important de la cultiver dans le temps, notamment en se rappelant du pourquoi et de pour quoi vous vous formez.

Si je prends un exemple concret : se former à la médidation.

Pourquoi ? Parce que j’ai envie d’être plus présent dans ce que je fais, parce que j’ai besoin de me recentrer et de me ressourcer, parce que j’ai envie de mieux me connaître, …

J’ai la liste de mes sources de motivation profondes pour me former à la méditation.

Pour quoi ? Pour devenir un Leader Entrepreneur (quelqu’un qui est ce qui fait et qui fait ce qu’il est).

J’ai l’objectif que j’ai envie d’atteindre grâce à cette formation.

En vous rappelant de votre pour quoi et de vos pourquoi, vous serez plus motivé pour continuer à vous former.

J’espère que ces 5 habitudes partagées par Frédéric Canevet vous aideront à mieux Apprendre à Apprendre.

Pour aller plus loin dans l’autodidaxie

Si vous souhaitez aller encore plus loin pour développer vos compétences d’entrepreneur autodidacte, je vous invite à vous inscrire aux prochaines webconférences sur Apprendre à Apprendre que je co-organise en cliquant sur le lien ci-dessous :

[cocorico_bouton url= »http://www.pourquoi-entreprendre.fr/confapprendre » cible= »meme_fenetre » taille= »grand » couleur= »orange »]Je m’inscris gratuitement aux webconférences[/cocorico_bouton]

PS : si vous souhaitez me motiver à continuer à alimenter ce site, vous m’aiderez beaucoup en partageant cet article sur les réseaux sociaux grâce aux boutons ci-dessous.

[cocorico_colonne taille= »un_tiers » position= »debut »][adrotate banner= »1″] [/cocorico_colonne] [cocorico_colonne taille= »un_tiers » position= »milieu »][adrotate banner= »2″] [/cocorico_colonne] [cocorico_colonne taille= »un_tiers » position= »fin »][adrotate banner= »3″] [/cocorico_colonne]

Par Jérôme HOARAU

Jérôme Hoarau est conférencier en soft skills (Jerome-Hoarau.com) et est co-organisateur du championnat de France officiel de Lecture Rapide et de Mind Mapping. Il a obtenu plusieurs titres de sport du cerveau tels que :
- Champion du monde de Mind Mapping 2018
- Champion du Royaume-Uni de Mind Mapping 2019
- Vice-champion du Royaume-Uni en Lecture Rapide 2019
Il est le co-auteur des livres "Les Gentils aussi méritent de réussir" (Alisio) et de "Soft Skills (Dunod). Il a également co-fondé le site PassiondApprendre.com.

2 réponses sur « 5 habitudes d’entrepreneur autodidacte par Frédéric Canevet »

Un point très juste abordé dans cet article, se former pendant les moments de non productivité peut être très intéressant en effet. Personnellement, il m’arrive d’écouter des podcasts et de lire des articles pendant mes pauses déjeuner, parfois dans le métro etc C’est un gain de temps énorme, je recommande vivement !

Un entrepreneur autodidacte se doit de se former en continu. Des nouveautés, il y en a toutes les semaines, dans la plupart des domaines d’ailleurs. Certains oublient de se documenter et d’actualiser leurs connaissances et pourtant, c’est un élément essentiel pour réussir…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.