Comment la lecture rapide m’aide à devenir un meilleur entrepreneur ?

Il est 7h du matin, je pratique ma première demi-heure d’exercices en vue de continuer ma préparation pour les championnats du monde de lecture rapide et de mind mapping qui auront lieu cette année en décembre 2018 en Chine.

Pour m’accompagner dans ce défi, est présent à mes côtés, mon ami et associé Nicolas Lisiak  lui même médaillé de bronze en 2017.

Mais si vous me suivez, vous commencez à le savoir, non ?

Aujourd’hui j’avais envie de vous faire part de 3 points que j’ai pu observé depuis que je m’entraine de façon intensive.

Ils m’ont permis d’améliorer de façon significative mon quotidien d’entrepreneur.

Le premier point c’est l’impact de la lecture rapide sur le cerveau.

D’après une étude réalisée par Nicolas Lisiak auprès de radiologues afin de mesurer leur performances grâce à la pratique de la lecture rapide, il s’avère qu’il y a une augmentation de 20% de ces dites performances au sein de leur activité.

J’ai moi-même pu me rendre compte de l’impact transversale qu’à la lecture rapide sur mon efficacité cognitive et cérébrale tant sur mes lectures que dans ma vie d’entrepreneur.  

Le deuxième axe est le développement de soft-skills tels que l’auto-discipline et la rigueur.

En effet je suis amenée à pratiquer de manière intensive, soit une heure chaque jour et en parallèle je continue à exercer mon activité professionnelle.

Il est essentielle pour moi d’être discipliné, d’être rigoureux, je dirai même d’être très bien organisé pour ne pas me disperser et rester concentré sur mes objectifs.

J’ai de nombreux déplacements et obligations professionnelles où je me dois d’être efficace et performant.

Je lis 3 livres par semaine, la plupart en anglais. Je développe donc mon niveau de vocabulaire en mode presque immersif.

En utilisant les techniques de lecture rapide, je dois pouvoir me concentrer rapidement et à un haut niveau d’intensité.

Je remarque d’autant plus que dans toutes les tâches que j’ai à mener du point de vue professionnel, je suis mieux armé, plus focus, je reste concentré plus longtemps de manière qualitative.

Le troisième axe est la possibilité de m’inspirer de mentors  au travers de mes lectures riches, nombreuses et variées

  • d’endosser leur costume
  • de me mettre à leur place
  • d’entrer dans leur tête
  • de m’inspirer de leurs parcours
  • de suivre leur pas que ce soit des auteurs de fiction, de non-fiction ou même des biographies.

Les possibilités sont immenses quant aux différentes applications que je peux en faire dans mon quotidien. D’ailleurs, depuis que j’ai commencé le challenge, le fait de pratiquer donne d’excellents résultats qui m’épanouissent en tant qu’entrepreneur.

Si j’avais un dernier conseil à vous donner pour conclure et pas des moindres, c’est de pratiquer la lecture rapide au quotidien, je dirais même de devenir praticien en lecture rapide pour :

  • améliorer vos performances cognitives et entrepreneuriales,
  • développer des soft-skills utiles professionnellement comme la gestion du stress, l’organisation, la créativité, et bien d’autres
  • mais aussi d’avoir à vos côtés quotidiennement des mentors inspirants et formateurs

Nous avons d’ailleurs, Nicolas et moi-même, mis en place une formation de praticien de lecture rapide comportant deux niveaux :

L’un vous permet d’acquérir les techniques de lecture rapide de base en 14 leçons à intégrer à votre rythme. A la fin de votre apprentissage, vous lisez de manière plus efficace et plus rapide, vous comprenez et vous retenez plus d’informations, les plus pertinentes pour vous et ce, pour longtemps.

Le second niveau vous amène à développer de nombreux soft-skills grâce à la pratique de la lecture rapide afin d’exceller aussi bien dans votre quotidien que dans votre activité professionnelle. Ce niveau est un niveau avancé pour les personnes déjà familières de la lecture rapide.

Le lien pour vous renseigner et vous inscrire est le suivant :

Devenir Praticien en Lecture Rapide

https://la-semaine.com/sl/praticien-lecture-rapide

2 réponses
  1. Manonviller
    Manonviller dit :

    Bonjour,
    Merci pour cet article. L’apprentissage doit effectivement être dupliqué !
    Comment de temps par jour tu arrives à consacrer à la lecture rapide? plutôt le matin ou le soir?
    Je suis sur un autre challenge mais c’est une formation qui m’intéresse.

  2. Jérôme HOARAU
    Jérôme HOARAU dit :

    Bonjour Manon ! Merci pour ton commentaire ! Je pratique en moyenne une heure par jour (généralement découpée en plusieurs créneaux durant la journée). Je pratique notamment le matin et le soir. Si jamais tu veux discuter de la formation, n’hésite pas à me contacter 😉 (nous sommes en train de créer une équipe pour le championnat de France avec nos clients).

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *