Catégories
Dossiers

Le social au service du business

Dans l’article « Conférence Générale Community Meeting par Danone Communities », nous avons vu que le social business est une entreprise qui a pour but non seulement de faire du profit, mais également d’aider les populations en difficulté (très forte dimension sociale). Dans ce cas, comme le dit Muhammad Yunus, le business est au service du social. Mais au final, si nous prenons l’exemple de Danone Communities, le social ne serait-il pas au service du business ? Danone n’utilise-t-il pas cette nouvelle tendance fortement éthique afin d’assoir et d’améliorer son image ?

Un intéressant sondage IPSOS sur cet article montre le classement des entreprises françaises en terme d’image. Danone a gagné 10 places (plus forte progression de ce classement)  pour se placer 5ème du classement. Peut-être que cela est due à sa forte activité sociale (cf. le site de Danone)…

classement entreprises françaises

Comme montré lors du précédent article Entreprendre éthique au 21ème siècle, les entreprises se doivent par stratégie d’avoir une forte dimension éthique dans leur activité. Elles doivent entreprendre éthique pour se donner une « bonne » image vis-à-vis des consommateurs. Ainsi, le social faisant partie intégrante de la stratégie d’entreprise, devient un levier de promotion du business. Le social au service du business…

Les consommateurs de plus en plus sensibles à ces questions sont plus enclins à acheter des produits de marques éthiques, comme l’illustre le boom du commerce équitable. N’hésitez pas à lire cet article Metro sur ce sujet. Les entreprises n’hésiteront pas de profiter de ce boom :

Un chiffre d’affaire de 210 millions d’€ en 2007, une croissance de près de 30% par an : le commerce équitable joue désormais dans la cour des grands.

D’accord, le social est au service du business. Mais, comme l’indique le Professeur Yunus, le business peut être aussi au service du social, notamment grâce au social business, ne pensez-vous pas ? Ou cela vous semble-t-il être une relation à sens unique ?

Pour ma part, je suis convaincu que le business peut aussi être au service du social. D’ailleurs, je pense faire un article sur ce sujet très prochainement.

Par Jérôme HOARAU

Jérôme Hoarau est conférencier en soft skills (Jerome-Hoarau.com) et est co-organisateur du championnat de France officiel de Lecture Rapide et de Mind Mapping. Il a obtenu plusieurs titres de sport du cerveau tels que :
- Champion du monde de Mind Mapping 2018
- Champion du Royaume-Uni de Mind Mapping 2019
- Vice-champion du Royaume-Uni en Lecture Rapide 2019
Il est le co-auteur des livres "Les Gentils aussi méritent de réussir" (Alisio) et de "Soft Skills (Dunod). Il a également co-fondé le site PassiondApprendre.com.

2 réponses sur « Le social au service du business »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.