Catégories
Entreprenariat

L’entrepreneuriat comme moyen d’apprendre et pratiquer pour avancer

A l’occasion du festival à la Croisée des blogs organisée pour le mois d’aout par Lô du blog Aimer sa vie, je vous propose cet article sur le sujet « Pourquoi faire de mauvais choix et nier ce que l’on a appris? Comment en sortir? ». Mon premier article pour ce festival était celui-ci.

Pourquoi cette impression que les études ne servent à rien pour la vie active ?

Les études semblent très abstraites et théoriques et lorsque l ‘on se retrouve à travailler pour de vrai dans une vraie entreprise, on se rend compte que nos connaissances sont inutiles. Pourquoi cette impression ? Pour plusieurs raisons selon moi :

  • La pression du travail n’est pas la même. Pour les études, les résultats n’ont d’impacts que sur l’étudiant alors que dans une entreprise, les conséquences sont plus nombreuses et plus lourdes. La perception du travail en lui même est donc différente et c’est pourquoi on a du mal à concilier connaissances (environnement étude) avec pratique (environnement entreprise).
  • Les études, surtout en ce qui concerne les études supérieures, ne définissent pas de processus précis. L’étudiant est souvent libre de gérer son travail à sa manière et crée ses propres processus contrairement à la vie d’entreprise où de nombreux protocoles et processus sont définis et sont à respecter. Il semble donc plus délicat d’appliquer ses connaissances acquises dans un environnement que l’on maitrise pas et que l’on connait mal.
  • La réalité peut évoluer plus rapidement que la théorie apprise sur les bancs. Du coup, les connaissances peuvent parfois être obsolètes.

Ce serait pour ces diverses raisons que l’on a l’impression que les connaissances acquises lors des études sont inutiles.

Il serait bien dommage si cela était vrai. Faire toutes ses études pour rien ?

Comment concilier connaissance et pratique dans la vie active ?

Plusieurs solution me viennent à l’esprit :

  • Se former tout en travaillant. L’alternance peut être un excellent moyen de concilier tout cela. En effet, étant à la fois dans l’apprentissage et dans le travail, il est plus aisé d’adapter les connaissances acquises en les appliquant sur le terrain. Apprendre et appliquer ce qu’on a appris, voici le meilleur moyen d’assimiler les connaissances. J’ai d’ailleurs fait un article sur le sujet (« Il faut se former tout au long de sa vie« ) avec les conseils de Pierre Sané qui préconise que nous devons nous former tout en travaillant afin de continuer de progresser et d’atteindre nos objectifs professionnels.
  • Créer ou choisir son propre environnement de travail. Dans ce cas de figure, il faut soit choisir le poste et le secteur d’activité dans lesquels vous êtes sûr d’avoir toutes les connaissances nécessaires et surtout que vous puissiez les appliquer (expérience préalable requise) ; soit créer sa propre société et devenir entrepreneur 😉
Entreprendre pour pouvoir appliquer ce que l’on a appris et donc réussir

Créer sa propre entreprise permet de créer son environnement de travail et d’élaborer ses propres processus. Étant maitre de ces données, il est plus facile d’adapter la connaissance à la pratique car souvent les processus et protocoles sont élaborés à partir de ses propres connaissances ;-).

De plus, la pression est autant voir plus forte que pour une carrière en entreprise. Mais cette pression permet d’être très exigeant envers soi même et donc d’être toujours « au top » dans son secteur d’activité. Ainsi, l’entrepreneur est obligé de se former et de continuer d’acquérir des connaissances pour que son entreprise reste efficace et viable. De plus, les connaissances apprises sont appliquées très rapidement car une formation ou apprentissage correspond en général à un besoin ou une compétence à remplir. C’est ainsi que l’entrepreneur assimile très bien ce qu’il apprend car  applique ses apprentissages très tôt 🙂

L’entrepreneuriat semble donc être un très bon moyen d’exploiter tout votre potentiel dans un projet qui vous tient vraiment à cœur. Il permet donc d’apprendre, de pratiquer et donc de s’améliorer pour réussir (son entreprise tout comme sa vie de manière générale car l’amélioration de soi est un facteur de bonheur capital primordial). Alors si vous voulez être sûr d’appliquer ce que vous avez appris, alors faites le choix de l’entrepreneuriat 😉

Par Jérôme HOARAU

Jérôme Hoarau est expert en soft skills (Jerome-Hoarau.com) et est co-organisateur du championnat de France officiel de Lecture Rapide et de Mind Mapping. Il est également compétiteur international en sport du cerveau. Il a obtenu plusieurs titres tels que :
- Champion du monde de Mind Mapping
- Champion du Royaume-Uni de Mind Mapping
- Vice-champion du Royaume-Uni en Lecture Rapide
Il est le co-auteur des livres "Soft Skills" et "Le Réflexe Soft Skills" publiés aux Editions Dunod. I
Il est le co-fondateur du site LesIntelligences.com, proposant des synthèses complètes et opérationnelles des meilleurs livre d'entrepreneuriat et de développement personnel, et co-fondateur du site PassiondApprendre.com.

3 réponses sur « L’entrepreneuriat comme moyen d’apprendre et pratiquer pour avancer »

Ayant connu mon premier client vraiment malhonnête ces dernier mois, je peux apporter un avantage supplémentaire à la fonction d’entrepreneur: Quand un patron est empoisonné, ce n’est pas le votre, pour vous ce n’est qu’un client, vous passez donc à autre chose très vite.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.