Catégories
Entreprenariat

S’entourer d’associés expérimentés lorsqu’on débute dans la création d’entreprise : ils témoignent

Quitter la sécurité de son CDI pour se lancer dans l’aventure (incertaine) de l’entrepreneuriat : c’est le choix qu’ont fait Alexis et Anthony, après 2 jours de réflexion. Voici leur témoignage !

Alexis et Anthony sont 2 jeunes entrepreneurs qui ont décidé de créer leur agence de communication web. Alexis est spécialiste de la technique, Anthony de la relation client, et cela fait plus de 7 ans qu’ils forment une équipe efficace sur tout type de projets web.

Ils partagent leur aventure de créateurs d’entreprise dans le blog www.je-monte-ma-boite.fr

Vous allez commencer le récit de votre aventure entrepreneuriale. Si vous deviez le publier, quel serait le titre de l’ouvrage ?

S’entourer pour réussir

Racontez-nous une anecdote qui vous a amenés à entreprendre.

visuel-question-2

En fait c’est plutôt l’enchainement initial des événements qui est assez singulier.

Pour rappel, nous sommes 2 associés majoritaires, Alexis et Anthony. Jusqu’alors nous avions certes des projets futurs de voler de nos propres ailes, mais sans que l’autre soit au courant, ni même que cela soit une envie immédiate. Nous avions chacun un travail et une situation correcte.

Mais en l’espace de 2 jours tout s’est déclenché. Tout d’abord Philippe et Jérémy, les gérants de l’institut Techni’Sens et associés minoritaires à notre projet, évoquent au détour d’une discussion amicale avec Alexis, leur projet d’investir dans de nouvelles structures. Le surlendemain, alors que nous échangions tous les 2 dans le cadre de notre travail, nous nous avouons, par hasard, qu’on ne serait pas contre changer d’air.

L’opportunité étant trop belle et les synergies tellement évidentes, notre projet se lançait, alors que 2 jours avant il n’était même pas l’ombre d’une ébauche d’idée dans nos têtes.

Une aventure n’est pas sans péripéties et rebondissements. Quels ont été les difficultés ou problèmes auxquels vous avez fait face ?

A vrai dire ce postulat nous l’avons en tête depuis le départ. D’où notre volonté de nous en prémunir au maximum en nous entourant des partenaires que nous avons jugés les plus à-même de nous y aider. Notamment Philippe et Jérémy, qui par leur expertise et leur réussite en tant que chefs d’entreprise nous prodiguent de précieux conseils et nous font gagner un temps considérable en évitant de nous attarder dans les méandres de l’administration. Ils nous guident pour arriver directement à nos fins, ce qui nous permet de faire avancer notre projet à grands pas.

Donc pour l’instant de réelles difficultés nous n’en n’avons pas rencontrées. Pour autant, nous n’en sommes qu’à la phase de création, donc nous ne sommes pas à l’abri de déconvenues futures.

Ceci étant dit, on a pu ressentir, il est vrai, de l’énervement des fois, comme notamment une série d’échanges ubuesques avec Pôle Emploi…

De la déception aussi. Nous avions trouvé un nom pour l’agence que l’on estimait parfait. Nous avions travaillé plusieurs jours sur la communication que l’on ferait à partir de ce nom. Nous étions plus que satisfait. Mais à quelques jours de le dévoiler, un « torrent » de communiqués de presse déferle sur le web annonçant la fusion de 2 mastodontes internationaux de la publicité, qui donnent naissance à une entité… dont le nouveau nom contenait celui que l’on avait en tête ! Sur le moment, ça a été très frustrant, car on était persuadé que l’on ne trouverait pas mieux tant on s’était creusé les méninges et qu’on avait peaufiné une communication parfaite autour. Maintenant, il s’avère que l’on est pleinement satisfait de l’identité que l’on a trouvée par la suite.

Après il y a évidemment toujours des étapes difficiles par lesquelles tout futur entrepreneur doit passer, notamment le moment d’annoncer son départ à son employeur, d’autant plus quand on souhaite négocier une rupture conventionnelle. Mais, même ça, nous avons eu la chance que cela se passe plutôt bien.

Quelles décisions avez-vous prises ? Comment avez-vous résolu ces problèmes ?

La principale décision que nous ayons prise concerne la structuration de l’agence.

Nous sommes issus tous les deux de la même grande agence, qui est plutôt une belle réussite. Mais, en tant qu’anciens, nous avons connu toutes les étapes de son développement et nous avons pu être spectateurs des avantages et surtout des inconvénients qui en résultent.

C’est pourquoi, pour notre agence, nous avons opté pour une structure à moindre échelle, avec un effectif interne que nous voulons réduit et maitrisé tout au long de notre développement futur, pour pouvoir garantir engagement, souplesse, réactivité et attractivité tarifaire. Ce sont là, des atouts et des forces dans notre métier. En complément, nous avons constitué un réseau de partenaires de confiance auxquels nous pouvons faire appel quand nous avons des besoins supplémentaires. Ainsi nous ne sacrifions jamais la qualité de notre prestation.

Une autre décision importante a été également de nous associer avec Philippe et Jérémy de Techni’Sens.

Nous sommes tous les 2 plus ou moins novices dans la création et la gestion d’entreprise. Pour autant, nous voulons absolument réussir notre projet. Nous avons donc l’humilité de reconnaître qu’il nous fallait de l’aide pour y arriver. Nous connaissons Philippe et Jérémy depuis plusieurs années, et leur entreprise est, pour nous, le modèle de réussite que l’on souhaite atteindre. Notre collaboration était donc évidente.

Et maintenant, êtes-vous accompli ? Qu’est-ce qui vous épanouit aujourd’hui dans votre aventure entrepreneuriale ?

Bien que nous n’en sommes encore qu’à la phase de création, on peut dire que, oui, nous sommes déjà pleinement épanouis. Et ce, sans même qu’aucun résultat ne soit encore venu récompenser notre travail, mais tout naturellement, simplement par le fait de vivre une expérience personnelle enrichissante et fédératrice.

C’est assez intéressant de sentir à quel point il est motivant et passionnant de travailler sur son projet personnel. Même le soir tard, après sa journée de notre futur ex-travail, c’est toujours un plaisir d’avancer sur notre « bébé ».

L’autre motivation qui nous anime est de confronter notre projet au regard extérieur. Quand on doit défendre notre dossier auprès de différentes instances (aides, administrations, …), c’est en toute décontraction et le plus naturellement du monde qu’on le présente, avec passion, instinct et persuasion.

Mais notre principale source de satisfaction reste de remarquer à quel point nos proches nous soutiennent et nous accompagnent. C’est une force de les voir s’enthousiasmer et s’intéresser à chaque nouvelle avancée de notre projet. Inconsciemment, c’est une certaine forme d’approbation que chaque entrepreneur doit sûrement chercher à obtenir pour se persuader du bien-fondé de son projet.

Quels sont les 3 éléments indispensables aujourd’hui pour vous pour entreprendre ?

visuel-question-6-proposition-2

– savoir bien s’entourer, aussi bien les associés que les prestataires

La confiance est la base d’une relation de travail sereine et durable. Il faut être convaincu que l’on peut compter sur ses partenaires dans l’adversité et que l’on peut se reposer sur leur expertise et leur savoir-faire.

– connaître et maitriser son métier et son marché

Nous ne nous lançons pas dans l’inconnu. Nous travaillons ensemble depuis plus de 7 ans. Notre binôme s’est confronté à toutes les problématiques que l’on peut rencontrer dans notre métier, de la plus basique à la plus complexe. Nous connaissons les recettes à exploiter et nous avons déjà commis les erreurs à ne pas reproduire.

Alors certes, cela peut passer pour un manque de courage ou d’originalité, mais nous avons tous les deux un caractère rationnel et humble. Notre objectif est de réussir et de développer une entreprise solide, et pour ce faire il faut que nous soyons sûrs de nos fondations.

– lancer son projet parce que c’est une « évidence », pas simplement une opportunité ou un plan B

Comme nous l’évoquions dans une précédente question, notre projet est né du jour au lendemain, certes, mais parce que tous les éléments s’étaient subitement réunis pour qu’il voie le jour. C’est donc tout naturellement que nous l’avons amorcé.

Souvent nous rencontrons des gens qui veulent créer leur entreprise pour « changer de vie », mais au final leur motivation réside plus dans leur désir de mettre derrière eux leur situation actuelle, que dans leur volonté de se donner à fond dans un nouveau projet. Cette idée n’est pas déraisonnable, c’est d’ailleurs une des raisons qui nous a poussé à nous lancer, mais le plus important n’est pas de se focaliser sur l’avant, mais plutôt sur l’après, et de bien mûrir sa réflexion.

Et en bonus, déformation professionnelle oblige :

– se doter d’outils de communication aboutis, pertinents et efficaces

Si vous n’aviez qu’un seul conseil à retenir de votre aventure entrepreneuriale, lequel serait-il ?

Le sentiment que nous avons, c’est que, lorsque comme nous, on est un créateur d’entreprise inexpérimenté, il faut absolument chercher des conseils et de l’accompagnement sous quelque forme que ce soit. Dans notre cas par exemple, nous avons opté pour nous associer avec des entrepreneurs aguerris. Mais il existe plein d’autres organismes ou réseaux qui peuvent fournir ces conseils et cet accompagnement précieux.

On peut se dire, que maintenant, sur internet, il est facile de trouver les réponses à ses questions et que c’est suffisant pour avancer. Mais en réalité, c’est tellement compliqué de trouver LA réponse exacte, que rien n’est plus pertinent que l’expérience de ceux qui se sont posés ces questions avant nous. Un exemple : nous cherchions un renseignement sur un dispositif d’aide de Pôle Emploi. Sur internet, nos lectures affirmaient tout et son contraire. Nous avons alors, durant 3 jours, contacté par téléphone et rencontré différents conseillers Pôle Emploi pour au final se retrouver confronté à des « murs » ou nous heurter à un jargon incompréhensible. Et bien la réponse, nous l’avons obtenue auprès d’un entrepreneur, un contact de nos associés, qui, quelques années auparavant, s’était retrouvé dans la même situation que nous. Il a pu nous livrer son expérience et en 5 minutes nous avions la réponse à notre question !

Par Jérôme HOARAU

Jérôme Hoarau est conférencier en soft skills (Jerome-Hoarau.com) et est co-organisateur du championnat de France officiel de Lecture Rapide et de Mind Mapping. Il a obtenu plusieurs titres de sport du cerveau tels que :
- Champion du monde de Mind Mapping 2018
- Champion du Royaume-Uni de Mind Mapping 2019
- Vice-champion du Royaume-Uni en Lecture Rapide 2019
Il est le co-auteur des livres "Les Gentils aussi méritent de réussir" (Alisio) et de "Soft Skills (Dunod). Il a également co-fondé le site PassiondApprendre.com.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

code

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.