Une entreprise sans bureau ? Oui c’est possible

Culture de la Silicon Valley, esprit start-up, le monde de l’entreprise a été bousculé ces dernières années. On est désormais assez loin des bureaux façon Mad Men. L’espace de travail est pensé différemment et beaucoup d’entreprises cherchent à rendre le bureau agréable. Il n’est plus rare de trouver une table de billard ou un baby-foot dans un open space de nos jours. Certaines boites engagent même des « Chief Happiness Officier », censé veiller à ce que la bonne humeur règne. La vie de bureau ne cesse d’évoluer mais jusqu’où ? Certaines entreprises semblent avoir trouvé le but ultime. Et si on se passait de bureau ? Vous trouvez cela farfelu ? Pourtant ça existe bel et bien, on vous explique.

Pourquoi une entreprise voudrait travailler sans bureau ?

C’est la première question qui vient à l’esprit quand on aborde le sujet. Alors ironiquement on pourra dire que ça évitera de croiser à la machine à café ce collègue que l’on déteste tant. Pourtant la première raison est financière. Les loyers pour les entreprises peuvent coûter très cher, d’autant plus pour une start up qui se lance dans le business. Se passer de bureau est donc une réelle économie, d’autant plus quand la technologie le permet. Il existe aujourd’hui de nombreux open space où chacun travaille sur son ordinateur, musique dans les oreilles sans parler à son voisin. Dans ce cas, le bureau n’a plus une réelle utilité puisque chacun peut faire exactement la même chose depuis un autre endroit.

Dans ce cas où travailler ?

Plusieurs options sont disponibles. Certains ont besoin de travailler dans un cadre particulier, entourés d’autres personnes travaillant aussi afin d’être stimulés. Ces personnes peuvent alors se rendre dans des espaces de coworking, ces bureaux de plus en plus populaires qui permettent à des personnes, souvent freelance, de travailler dans des conditions de bureau. Certains préféreront eux, travailler depuis chez eux, dans un cadre agréable qu’ils connaissent. D’ailleurs le télétravail gagne en importance en France, d’autant plus qu’il est désormais encadré par la loi. Chacun peut alors travailler dans les conditions qu’ils souhaitent, ce qui devrait favoriser le rendement.

Les contraintes

Il existe évidemment des contraintes à ne pas avoir de locaux physiques. S’il est possible aujourd’hui de faire des réunions sur Skype, ne pas avoir la possibilité de faire de petites discussions informelles au bureau peut être un handicap dans le fonctionnement de l’entreprise. De même, ne pas pouvoir présenter ses bureaux à un potentiel client peut freiner les offres. Il faut aussi que chacun des employés possèdent une bonne connexion et ne fassent pas face à des problèmes techniques. C’est un marché d’ailleurs lucratif puisqu’il permet à des entreprises comme TeamViewer, spécialisée dans l’assistance informatique à distance, de se développer. Parmi les contraintes on peut aussi évoquer l’esprit d’entreprise. Peut-on se sentir appartenant à une équipe si l’on n’est pas présent physiquement avec elle ? Est-ce que cela peut jouer sur la motivation ? On peut aussi poser la question du leadership. Peut-on réellement guider une équipe sans être présent ? C’est une autre question qui se pose dans ce débat.

La vie au bureau ne cesse d’évoluer, au point de disparaître ? Ce n’est pas impossible, c’est aujourd’hui techniquement possible même si cela peut présenter certaines contraintes. L’avenir nous dira si le modèle historique de l’entreprise n’est pas en train de disparaître.

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *