Articles

Consulter son psy par webcam grâce à TonPsy de Yoann Hervouet

« Tu te fais suivre ? ».

Voici une phrase souvent redoutée lorsque l’on aimerait consulter un psychologue. Cependant, se faire suivre par un « psy » n’est pas encore entré dans les moeurs. Afin de démocratiser tout cela, Yoann Hervouet, co-fonda les sites TonPsy.fr et TonPsy.com afin de pouvoir profiter d’une consultation psychologique à distance, par webcam.

« TonPsy est un site de consultation psychologique en vidéo, par webcam. Concrètement, avec ce site, on n’a plus besoin de se déplacer chez son psychologue / psychanalyste : on reste chez soi bien au chaud sous la couette et on confie ses problèmes à un vieux barbichu compréhensif et plein d’humanité, une tasse de thé entre les mains, en écoutant le bruit de la pluie qui tambourine sur le toit. Ça laisse songeur, n’est-ce pas ? »

Vous allez commencer le récit de votre aventure entrepreneuriale. Si vous deviez le publier, quel serait le titre de l’ouvrage ?yoann-hervouet

« Songe d’une nuit tout court ». Pas parce que je suis fan de Shakespeare, mais parce que je travaille essentiellement la nuit. J’ai toujours été un vespéral, repoussant le moment d’aller me coucher. Je crois que c’est assez symptomatique du travail d’indépendant sur Internet en général : pas besoin de pointer au bureau le matin si l’on n’en a pas envie. Du coup, on repousse ses limites et si on est plus performant la nuit, on en profite !

Racontez-nous une anecdote qui vous a amené à entreprendre

J’ai toujours voulu faire les choses différemment. C’est d’ailleurs plus un besoin profond qu’une lubie, qu’une simple envie. Je me suis toujours demandé « pourquoi fait-on les choses ainsi et pas autrement ? ». Et si nous étions simplement écrasés par le poids de la Tradition, qui restreint notre liberté sans que nous en ayons conscience ? Je cite souvent le théorème du singe à cet effet.

singe

Petit je posais systématiquement des questions (“Dis pôpa, pourquoi le moteur est à l’avant de la voiture ?” etc.), pas par simple curiosité mais parce que j’avais envie de pouvoir dire : “ahah donc on fait ça par convention et pas par choix réfléchi !”

Globalement, j’ai toujours regorgé d’idées. Je voulais notamment lancer un site permettant de « raconter ses petits malheurs en ligne » et j’avais commencé à développer un site sur ce concept, 1 an avant que Viedemerde.fr ne voie le jour. Mais bon, je n’avais pas les moyens techniques d’aller aussi vite qu’eux.

Une aventure n’est pas sans péripéties et rebondissements. Quels ont été les difficultés ou problèmes auxquels vous avez fait face ?

Développer TonPsy sans apports financiers majeurs a été clairement dommageable, car qui dit absence de fonds dit publicité limitée. Il aurait certainement été plus confortable de recevoir l’aide d’un financier joufflu et bedonnant, pour cracher les dollars. L’autre avantage, c’est que de temps à autre, il aurait lâché deux ou trois “Go get it son” encourageants, les yeux pétillants de malice, entre deux bouffées de cigare.

Quelles décisions avez-vous prises ? Comment avez-vous résolu ces problèmes ?

Nous avons la chance d’avoir une équipe polyvalente, nous avons donc pu réaliser 99% des tâches (création de la plateforme, travail sur l’ergonomie du site, référencement naturel …) en interne, sans sous-traiter. Evidemment, à défaut de demander un compte en banque bien garni, cela demande un investissement en temps conséquent.

Concernant la communication, nous avons lancé quelques dispositifs de marketing viral pour drainer un maximum de trafic avec peu de moyens. Sans masse critique de départ, c’est toujours un peu hasardeux, mais nous comptons bien ressusciter ces stratégies une fois que TonPsy sera mondialement connu… A ce moment-là, les gens crieront notre nom dans la rue, se feront tatouer des “I love TonPsy” sur la fesse gauche, iront en “weekend-thérapie” plutôt que d’aller au ski ou à la plage, et les psys seront adulés comme des rock stars et poursuivis par des cohortes de fans hystériques. Les vendeurs de lunettes cerclées de noir, de calepins et de fausses barbes seront richissimes, et les effigies de Jésus seront remplacées par des petits Freud dans les églises.

Et maintenant, êtes-vous accompli ? Qu’est ce qui vous épanouit aujourd’hui dans votre aventure entrepreneuriale ?

Le bébé TonPsy a 1 an. Il commence à peine à marcher (“tituber dans les couloirs du Web, avec des couches culottes en version bêta” serait plus approprié). Je suis heureux de voir que nous gagnons petit à petit en popularité et en légitimité. Notre objectif : que la psychologie par webcam, et la psychologie en général, entre dans les mœurs.

Quels sont les 3 éléments indispensables aujourd’hui pour vous pour entreprendre ?

De la persévérance

Untitled

 “I have not yet begun to fight” – John Paul Jones

La persévérance, ça ne se trouve pas dans les paquets de céréales. Ca se construit au fil du temps. Il est rare qu’une startup dégage des bénéfices substantiels à moins de 2 ans d’existence ; pendant ce temps-là, il faut continuer de croire à son projet et ne pas baisser les bras !  (et continuer d’acheter des paquets de céréales, on ne sait jamais  :-P)

Des qualités humaines

Le savoir-être est aussi important que le savoir-faire, et le réseau est certainement la plus puissante des armes à votre disposition.

Ne soyez pas agréable “en apparence” seulement, parce que c’est important pour réussir : devenez-le, fondamentalement. Transformez-vous intérieurement et vous verrez que les choses positives viendront à vous naturellement.

Bien s’entoureréquipe

Faites comme Charlie : sachez bien vous entourer.

Même si vous vous appelez Léonard de Vinci, même si vous êtes extrêmement talentueux, vous ne pouvez pas tout faire tout seul. Vous avez besoin d’une équipe… Solidarité organique oblige !

Si vous n’aviez qu’un seul conseil à retenir de votre aventure entrepreneuriale, lequel serait-il ?

Continuez votre projet jusqu’au bout, tel “le Chevalier Noir” des Monty Python. On vous coupe un bras ? Continuez. On vous coupe les 2 jambes ? Pô grave. Il ne vous reste plus que le tronc pour vous battre ? Pff, c’est seulement une blessure de rien du tout, vous n’allez quand même pas arrêter alors que vous êtes en train de gagner le combat quand même ?

Yoann Hervouet

Des conférences sur l’audace d’entreprendre avec WikiStage Centrale Paris

Comme je l’explique régulièrement à travers mes articles sur ce blog, dans mes ouvrages et lors des cours et conférences que je donne, entreprendre n’est pas une affaire d’outils (business plans, …) mais une affaire de soft skills.

Afin d’inspirer d’autres entrepreneurs, WikiStage organise des conférences « à la TEDx » sun peu partout dans le monde.

Le 11 janvier aura lieu à Centrale Paris un WikiStage dédié à l’audace d’entreprendre (avec des conférenciers que je connais comme Grégory Grand et Julien Perret). J’ai pu interviewer un des organisateurs pour que vous ayez plus d’informations. Bonne lecture à vous !

Pouvez-vous présenter Wikistage ?

WikiStage est une association créée l’an dernier par des étudiants issus de diverses écoles. La personne à l’origine de cette initiative est Johannes Bittel et est l’actuel président de l’association. Le projet a pour but d’éveiller la curiosité et de diffuser les les idées et la connaissance. Pour cela, des événements sont organisés le temps d’une après midi. Plusieurs speakers ont chacun 6 ou 12 minutes pour répondre à une question liée au thème propre à chaque événement. Les talks sont filmés puis mis en ligne sur http://www.wikistage.org/ et un cocktail conclut chaque événement. Le but est de créer une base de vidéos accessible à tous et de créer des communautés locales où l’on échange des idées. L’association est en pleine expansion avec des événements en préparation en France, aux États-Unis (Stanford), en Algérie, au Brésil.

Pourquoi avoir lancée cette initiative ?

Nous sommes un groupe d’étudiants de l’Ecole Centrale Paris et nous avons été séduit par le concept proposé par WikiStage. Nous avons alors décider d’organiser notre propre événement sur le thème « L’Audace d’Entreprendre » à l’Ecole Centrale Paris car nous trouvons le sujet de l’entrepreneuriat, au sens large, inspirant. Nous souhaitons mieux faire connaître ce sujet et en montrer divers aspects et problématiques liées à l’acte d’entreprendre que ce soit pour fonder une entreprise, pour innover au sein d’une entreprise déjà existante, pour avoir une démarche sociale et solidaire ou même pour faire preuve d’audace dans ses projets personnels.
Nous avons alors contacté diverses personnalités pour aborder ces questions. Parmi elles, nous trouvons Jean Marc Potdevin (COO de Viadeo), Joël Saingré (Directeur de l’incubateur de la CCI Paris), Christian Vanizette (Fondateur de MakeSense), Marc Lipskier (Avocat), Xavier Degon (Tour du monde en voiture électrique) et bien d’autres.

Pourquoi et comment y participer ?

Nous vous invitons à venir à l’Ecole Centrale Paris le Samedi 11 Janvier à 14 heures pour (re)découvrir l’entrepreneuriat, découvrir et partager des idées, rencontrer des personnes d’horizons variés et de célébrer la curiosité. Vous pouvez d’ores et déjà prendre votre place sur Buy Packer en cliquant sur « Participer » (en haut à droite).

Qu’a-t-on pensé des éditions précédentes ?

Les précédents événements ont rencontré un grand succès. Par exemple, en Mauritanie, plusieurs ministères se sont associés à l’événement, et plus de 400 personnes ont participé à l’événement à l’ESCP Europe à Paris. Vous pouvez trouver différents témoignages en vidéo sur http://www.youtube.com/wikistage

Informations pratiques:

Lieu : Théâtre de la Résidence de l’Ecole Centrale Paris, 5 Avenue Sully Prudhomme 92290 Châtenay Malabry
Date : Samedi 11 Janvier de 14 heures à 19 heures
Tarifs : étudiant 6€, normal 10€
Inscriptions : http://s.buypacker.com/dnf
Informations complémentaires : http://wikistage.campus.ecp.fr/
Facebook : https://www.facebook.com/WikiStageCentraleParis

Gagnez deux places gratuites !

Comment ?

En retweetant cet article en mentionnant @jero974 dans le tweet pour que je puisse avoir la notification :

Et/ou likant le post que je viens de faire sur facebook ici :

Capture d’écran 2014-01-06 à 09.01.55

Je procèderai à un tirage au sort jeudi 9 et contacterai directement les deux gagnants (vous avez donc jusqu’à cette date pour y participer).

 

Entreprendre en franchise dans les services à la personne

Le Salon des Services à la Personne lance sa 7ème édition du 5 au 7 Décembre 2013 au Palais des Congrès – Porte de Versailles Paris. Cette année, le salon se tourne vers les entrepreneurs en franchise dans ce secteur qu’est les services à la personne. Vous entreprenez ou voulez entreprendre dans ce milieu assez encadré par de nombreuses réglementations et constamment en évolution, vous y trouverez toutes vos réponses et bien plus encore.

Le plus grand rassemblement de franchises

Dans un unique et même endroit, vous pourrez rencontrer et échanger avec de très nombreuses structures afin de :

  •  Vous orienter dans votre parcours
  • Approfondir votre projet de création
  • Trouver la franchise adaptée à vos attentes
  • Déceler les opportunités dans ce secteur

Vous pourrez rencontrer plus de 200 exposants, dont les :

  • fédérations et groupements professionnels
  • syndicats patronaux et de salariés
  • organismes de formation et de professionnalisation
  • le CNCESU (Centre national du Chèque Emploi Service Universel)
  • la Mission des services à la personne de la DGCIS (Direction Générale de la Compétitivité, de l’Industrie et des Services)
  • les présentations d’innovations technologiques et de services…

Ces exposants pourront vous indiquer les nouvelles tendances et règlementations ainsi que les opportunités dans ce milieu.

Plus d’une vingtaine de franchiseurs seront également présents afin que vous puissiez dénicher la franchise qui vous est adapté en échangeant avec eux directement.

Vous pourrez rencontrer notamment :

A2MICILE / ADHAP SERVICES / AGE D’OR SERVICES / APEF SERVICES – FRANCHIDOM’ /  ATOUT MENAGE / CENTRE SERVICES /  DOMICILE CLEAN / DOMIDOM / FAMILY SPHERE / FREEDOM SERVICES / GROUPE AXEO /  HEXA SERVICE /  MAISON ET SERVICES / NOUNOU PASSION / O2 / RÉSEAU VITAME / SHIVA / TOUT A DOM SERVICES / VIVA SERVICES

Ainsi que la Fédération Française de la Franchise.

Apprenez encore plus sur la franchise

De nombreuses conférences sont au programme durant ce salon. Ces séminaires auront pour but de vous orienter et de vous indiquer les différents points essentiels dans votre parcours en franchise. 

Parmi les thèmes abordés, vous pourrez trouver :

  • « Les 10 règles d’or pour bien choisir sa franchise« 
  • « Les principales étapes de la création en franchise« 
  • « Avez-vous le profil pour créer en franchise ?« 

Comment venir à ce salon ?

L’invitation est gratuite sur le site Le Salon des Services à la PersonneL’entrée est à 8 euros sur place.

Le Salon se tiendra le 5, 6 et 7 décembre de 10H à 18H au Palais des Congrès à Porte de Versailles, Pavillon 7.1, Paris.

Vous y trouverez également deux autres événement :

  • Solulo, le Salon des Résidences Séniors, Maison de Retraite et EHPAD (Établissement d’Hébergement pour Personnes Âgées Dépendantes) 
  • Silver Economy Expo, le Salon des technologies et services pour les seniors

En bonus, voici l’interview d’Alain Bosetti, l’initiateur de ces différents salons (il explique leur genese).

[youtube id= »Gu7uwYWCO-4″ width= »700″ height= »450″]

Les Solupreneurs : Venez relever des défis entrepreneuriaux en un week-end

En tant que futurs entrepreneurs ou porteurs de projets, vous avez ou aurez tous une problématique / un challenge à résoudre. Mais il n’est pas évident de trouver des solutions adéquates sans moyens me direz-vous.

Je vous assure que c’est possible et cela en un unique week-end. Comment ?  Lors « Des Solupreneurs », un challenge participatif pour vous, futurs entrepreneurs qui aura lieu à La Pépinière d’entreprises de La Courneuve (93) le 22, 23 et 24 Novembre 2013.

Cet événement est organisé par Thomas Guyon de La Miel et l’équipe de Pourquoi-Entreprendre.fr.

Un événement innovant pour transformer les problèmes quotidiens en opportunités d’affaires

Le week-end

[youtube id= »Fr5_85dOKWM » width= »700″ height= »450″]

Les portes Des Solupreneurs s’ouvriront le vendredi 22 Novembre 2013 à 16h30 à la Pépinière d’entreprises de La Courneuve. À 18h00, un jeu d’intégration amorcera tout un programme intensif.

Une quarantaine de participants est attendue mais uniquement 10 problèmes qualifiés comme les plus pertinents par le jury seront sélectionnés. Des équipes se formeront selon l’affinité que porteront les collaborateurs envers le problème.

Tout au long de ce week-end vous découvrirez, apprendrez et développerez de nombreuses techniques et compétences dans différents domaines tels que :

  • le management de projet
  • le travail d’équipe
  • les soft skills
  • la résolution de problème

Des experts vous donneront des astuces et des conseils en intervenant comme speakers sous format « TEDx » mais aussi comme coachs. J’ai eu l’opportunité de rencontrer et d’interviewer quelques speakers.

  • Jean-Jacques Valognes fondateur du Forum Agro Bio Alimentaire  [youtube id= »UNqCt5Ibwck » width= »700″ height= »450″]
  • Jérôme Hoarau, co-fonfateur de creapreZent et fondateur de Pourquoi-Entreprendre.fr  [youtube id= »lLCLOowBmcE » width= »700″ height= »450″]
  • Julien Bouret, co-fondateur de creapreZent et fondateur de la Méthode Présent  [youtube id= »bNPv7Kmf5cM » width= »700″ height= »450″]
  • Sébastien Chatelier   entrepreneur et reporter logo yes you do

Les solutions issues des Solupreneurs seront suffisamment pertinentes et viables pour se développer en entreprises ou associations.

Le principe est simple : « On part avec ce qu’on a (savoir faire, savoir être, idées, moyens, collaborateurs, etc) et on fait des projets viables, rémunérateurs et à notre portée » par Thomas Guyon.

Qui peut participer ?

Cet événement souhaite révéler des prodiges de l’entrepreneuriat des banlieues mais aussi d’ailleurs. Il est ouvert à tout porteur de projet, à toute personne souhaitant répondre à une difficulté que doit faire face l’entrepreneur.

Voici quelques conseils recueillis auprès des partenaires et des coachs pour vous préparer à ce challenge participatif :

  • Alimentez-vous bien et de façon équilibrée. Votre matière grise et vos neurones seront extrêmement sollicités lors des Solupreneurs.
  • Posez-vous la question « pourquoi ? » avant d’agir. Prenez du recul et ayez le Réflexe Pourquoi
  • Venez avec l’état d’esprit entrepreneurial et de partage
  • Identifiez et analysez vos partenaires et votre projet
  • Transformez vos difficultés en défis à relever

Capture d’écran 2013-10-27 à 22.22.45

Créez votre « bien-être » après une dure semaine de travail ou et avant le week-end des Solupreneurs

Un « pique-nique soft skills » est mis en place par creapreZent à partir de 12h30 le vendredi 22 Novembre 2013 à la Pépinière d’entreprises de La Courneuve.

Il s’agit d’un rendez-vous pour développer la capacité à créer du bien-être.

Un atelier et une conférence sur les techniques méditatives seront animés par Julien Bouret.

En participant à ce pique-nique, vous pratiquerez des exercices de relaxation pour apaiser les tensions de la journée.  Vous apprendrez des techniques méditatives applicables chez vous et en conditions de travail. Vous développerez également vos compétences « bien-être »  et de « création » essentielles dans votre aventure professionnelle mais aussi personnelle.

De nombreuses structures soutiennent Les Solupreneurs

Le Jury :

Adie Creajeunes est un parcours d’accompagnement gratuit à la création d’entreprise permettant de passer de l’idée à la concrétisation

Simplon.co forme intensivement les jeunes au développement web

Yump Academie  est un cursus accompagnant les porteurs de projets à créer leur entreprise

[youtube id= »_fekNc-47LU » width= »700″ height= »450″]

Initiative Plaine Commune  est une association aidant les porteurs de projet à créer, reprendre ou développer une entreprise (0-10 ans) par le biais d’un prêt d’honneur à taux 0% et par un accompagnement post-création

Bond’innov  est un incubateur de projets favorisant la création d’entreprises innovantes

Graphiste

Amel Boutouchent entrepreneure dans le monde du design avec Clashandkiss. 

[youtube id= »42DapeIFAaE » width= »700″ height= »450″]

Partenaires médias

Logo dynamique

logo PE

Organisez vos collaborateurs en respectant votre budget communication

Depuis quelques années vous avez créé votre entreprise et vous atteignez enfin la phase de croisière. À cette étape, les tâches sont beaucoup plus importantes et chronophages pour vous, telle que la communication. Vous devez alors faire appel à des collaborateurs (salariés, stagiaires, freelances) afin de vous faire épauler et de mener à bien vos diverses missions. Vous avez pu dégager assez de chiffre d’affaires pour que ces personnes vous prêtent main forte mais pas suffisamment pour créer des emplois durables.

Comment pouvez-vous atteindre vos objectifs auprès de collaborateurs avec des coûts abordables ?

Je vous propose de visionner cette table ronde qui vous permettra d’identifier vos collaborateurs entrant dans votre budget et en fonction de vos objectifs.

Cette conférence est tenue par plusieurs spécialistes et chefs d’entreprise qui vous dévoileront des conseils et astuces tirés de leur propre expérience.

Cette conférence a eu lieu à AbracadaCom, Université d’été pour les startups sur la communication mise en place par l’agence Pourquoi Pas Moi. Elle s’est tenue le 4 septembre 2013 au siège du groupe La Poste.

[youtube id= »r2gzax2Bh6c » width= »600″ height= »350″]

Pourquoi internaliser votre communication ?

Quentin Fechter :

  • Lorsqu’on a très peu de moyen
  • Mettez en concurrence les différentes agences pour faire baisser les prix

Elise Nebout :

  • Moins on a de moyens, plus on devient créatif
  • Favorisez la prise de stagiaires tout en vous assurant pouvoir répondre à leurs interrogations, en savant les encadrer, les motiver en leur apprenant votre métier et/ou leur futur métier
  • C’est en arrivant à convaincre tous les jours vos stagiaires ou collaborateurs à rester dans votre startup que vous allez développer vos compétences de CEO
  • En passant par une agence vous devrez tout de même répondre à certaines questions identitaires. L’agence ne pourra pas répondre à votre place

Solon Costopoulos :

  • Ayez des objectifs et soyez clair. Les prix que peuvent proposer une agence, sont principalement dû au manque de précision sur un projet apporté par l’entrepreneur

En internalisant votre communication, vos collaborateurs partageront votre aventure et vos ambitions. Le message délivré sera animé par cette passion et ses valeurs. Ce qui aura beaucoup plus d’impact auprès de votre audience.

Comment gérer les turnovers de stagiaires ?  Arriverez-vous à garder une ligne directrice, un ton de communication uniforme ?

Quentin Fechter :

  • Entourez-vous de personnes qui comprendront votre aventure et vos ambitions, qui vous soutiendront afin qu’ils deviennent plus que des clients mais des partenaires
  • Soyez transparent dans votre recrutement auprès de vos stagiaires. Expliquez l’esprit startup et ce que leur expérience au sein de votre startup leur apportera à côté du plan financier, dès l’entretien
  • Donnez à vos stagiaires des responsabilités, de l’autonomie, intéressez les à votre startup
  • Quand vous apprenez à manager, favorisez les périodes de stage courtes afin d’adapter votre stratégie de management. Faites le point régulièrement pour analyser les techniques de management pertinentes et efficaces pour trouver votre équilibre
  • Les stagiaires sont pleins de fraicheurs et de nouvelles idées

Solon Costopoulos :

  • Un stagiaire est un investissement temps
  • Faites croire aux autres en votre projet et motivez les autours de celui-ci avec des objectifs
  • N’oubliez pas qu’un stagiaire est là pour apprendre
  • Profitez mutuellement de vos expertises

Elise Nebout :

  • Préparez-vous à manager toute une équipe ayant pratiquement votre âge

Prescillia Leroy :

  • Même si vous passez par une agence, vous avez un travail de communication. Vous devez répondre aux questions de l’agence, répondre aux interviews programmées
  • Internalisez votre communication vous demande un encadrement et un accompagnement. Cela peut s’avérer complexe
  • Vos stagiaires sont là pour apprendre. Si vous êtes susceptibles de ne pas pouvoir répondre à leurs questions, prenez des stagiaires en fin d’études, potentiellement embauchables qui sont prêts à ne pas avoir de réponses de votre part. Il ne faut pas oublier qu’un stagiaire ne sait pas forcément tout faire

Samuel Cohen :

  • Partagez votre expérience et votre motivation à vos stagiaires
  • Regardez vos objectifs avant de choisir vos stagiaires. Si vous avez plus de responsabilités et un investissement plus important, plus de missions et d’autonomie, favorisez les stages de fin d’études

Faire appel à des stagiaires est-ce bénéfique et utile ? Ne serait-il pas plus facile d’intégrer une personne en charge du management des stagiaires ?

Elise Nebout :

  • Au départ, vous n’avez pas forcément le choix
  • Pour une vision durable, il sera nécessaire pour vous de constituer les équipes d’encadrement pour renforcer votre noyau

Solon Costopoulos :

  • C’est la continuité logique si vous arrivez bien à les former

Samuel Cohen :

  • Startup trouvez-vous un système D, les premières embauches sont un levier stratégique pour la startup

Quels sont les frais annexes et les utiles en communication ?

Samuel Cohen :

  • Créez des échanges. Vous pouvez utiliser le « troc moderne » afin de partager vos expertises respectives. Vous utilisez votre cœur de métier pour communiquer. Vous économisez du temps et des coûts financiers pour la communication qui peuvent être excessifs
  • Vous devez compter au moins 1 000 euros / mois si vous passez par une agence après négociation et en ayant mis des agences en concurrence
  • Confiez votre communication aux agences qui s’intéressent à votre projet, qui cherchent avec vous vos ambitions, vos objectifs qui cherchent à vous comprendre. Ayez de l’affinité avec votre agence

Quentin Fechter :

  • Favorisez les outils d’aides à la vente
  • Pratiquez beaucoup de partenariats. Lorsque vous produisez des produits, faites attention à la quantité des produits que vous fournissez à titre de communication
  • Identifiez clairement ce que vous proposez, ce que vous savez faire comme ne pas faire, ce que vous aimez et n’aimez pas, etc
  • Comptez 500 euros / stagiaires
  • Les briefs pour les agences sont très importants avec vos moyens et vos objectifs. Précisez pourquoi vous avez besoin des services de l’agence
  • Osez et frappez aux portes avec toute transparence, même auprès de structures que vous pensez trop ambitieuses pour vous
  • Discutez sur le budget qui peut progresser au fil du temps
  • Identifiez le partenaire avec qui vous pourrez travailler avec toute confiance
  • Prenez du recul, prenez conscience et acceptez que vous n’êtes pas apte à tout faire
  • Créez des partenariats avec des startups pour vous compléter

Solon Costopoulos :

  • Des agences peuvent accompagner presque gratuitement des startups afin de tester eux aussi des stratégies et des projets de communication mais ayez des objectifs clairs et précis
  • Vous pouvez avoir une bonne idée mais si elle n’est pas structurée, vous n’arriverez pas à vos buts
  • Méfiez-vous des personnes qui souhaitent vous vendre des produits et des services
  • Vous pouvez vous reposer sur une agence qui va chercher à comprendre, qui va essayer de vous guider dans vos choix et va vouloir devenir partenaire.

Prescillia Leroy :

  • Quand vous êtes une startup, vous avez peur de démarcher des agences car elles savent que vous avez peu de budget. Mais pour y remédier, précisez clairement ce que vous voulez, établissez un budget précis, soyez honnête !

Elise Nebout :

  • Favorisez les communications mutualisée avec d’autres startups
  • Entrez dans les espaces de co-working, des incubateurs
  • Pour atteindre vos objectifs, il est nécessaire d’avoir énormément de retour entre l’agence et les startup
  • Ne négligez pas votre communication, suivez la même si vous passez par une agence

Questions / Réponses

Est-ce que c’est possible d’incentiver sa communication en fonction des objectifs ?

Comment les agences travaillent avec les freelances ?

Solon Costopoulos :

  • Faites appel aux freelances lors de grosses périodes de rush
  • Créez des liens avec les freelances car vous pouvez compter sur eux quand vous avez besoins d’eux

Prescillia Leroy :

  • Vous pouvez les considérer comme des agences mais en beaucoup moins cher puisqu’ils n’ont pas de frais de locaux, n’ont pas de salaire à payer et ils peuvent jouer sur leur  marge
  • Les inconvénients peuvent être le manque de flexibilité et ils peuvent manquer de professionnalisme car ils n’ont pas tous les outils dont peuvent disposer les agences
  • Pour les incentives, faites attention à ceux qui vous proposent trop de choses qui sont susceptibles de ne pas les apporter

Quentin Fechter :

  • Intégrez les freelances comme une agence
  • Pour les incentives, précisez ce que vous voulez avec précision avec des objectifs amovibles

J’espère que cette table ronde vous a apporté assez d’éléments pour que vous puissiez mettre en place une équipe de collaborateurs hors paires pour communiquer.

Avez-vous d’autres astuces, expériences et conseils à partager avec nous pour internaliser ou externaliser sa communication ?