Startup Weekend de Marseille 2012 : interview de Claire Faggiani

Capture d’écran 2012-11-01 à 23.09.44

En 2011, je vous parlais du Startup Weekend de Marseille : ces évènements entrepreneuriat qui vous permettent de créer une startup en un weekend, avec des coachings et des cours d’entrepreneuriat. Une vraie formation qui peut changer votre vie professionnelle (et personnelle).

Marseille renouvelle l’expérience cette année avec le Startup Weekend de Marseille 2012 !

Et pour mieux en parler que moi, j’ai le plaisir d’accueillir sur pourquoi entreprendre, Claire Faggiani, qui a répondu à mes questions. Merci Claire et bonne lecture à vous.

‐ Pouvez‐vous rappelez quel est le concept de startup weekend ?

Le concept est de créer sa propre startup en 54h ! Cet événement vise à rassembler des techniciens, des communicants, des ingénieurs, des juristes, des étudiants ou des professionnels qui souhaitent monter leur entreprise et relever un défi de taille. Les participants se rassemblent en équipes le temps d’un week-­‐end et proposent une idée sur laquelle ils travaillent du vendredi au dimanche soir.

Les challengers devront développer un produit, un design, un business plan et une stratégie marketing. C’est devant un jury d’experts, de chefs d’entreprises ou d’ingénieurs qu’ils devront « pitcher » leur présentation finale et se démarquer comme LA meilleure équipe. Les participants peuventbdévelopper des projets dans le domaine qu’ils souhaitent, mais il est vrai que la tendance de l’évènement est au web et aux solutions numériques.

Le Startup Weekend, c’est l’opportunité de devenir auto entrepreneur mais c’est aussi des moments de partage, d’apprentissage et de créativité qui lient les startupers pour faire naitre une réelle communauté autour de valeurs fortes. La conviction que l’avenir peut toujours être meilleur et que chacun peut apporter son savoir et sa passion à une société d’avenir. Ouvert à tous les publics, le Startup Weekend est une communauté mondiale fondée autour de l’apprentissage, de l’innovation et des rencontres.

Le startup week-­‐end est à la fois une association et un concept d’évènement né aux USA en 2007 et financé par la fondation Kauffman depuis septembre 2010. La fondation Kauffman a été créée en 1966 et après plusieurs fusions, elle s’est intégrée au grand groupe pharmaceutique Aventis. Le concept a débarqué en France en 2010.

‐ Marseille est-­elle une ville d’entrepreneuriat ?

Je serais tentée de dire que oui ! Marseille est une grande ville et elle dispose de nombreuses structures qui aident les entrepreneurs à se lancer comme Marseille Innovation, Euromed Management, Act’crea, la CCI, l’ACCEDE ou la cité des métiers et bien d’autres. Des évènements sont organisés et il y a tout de même des communautés qui se créent autour des innovations et des nouvelles technologies.

Dans les Bouches­‐du‐Rhône, de janvier à Juillet 2012, 13 632 sociétés ont été créées dont plus de la moitié sont des auto entrepreneurs ce qui représente une évolution de 9,7% par rapport à 2011.

Je pense qu’il y une volonté de développer le tissu économique mais il reste quand même pas mal de choses à faire, surtout au niveau des mentalités et de la motivation. Et puis, il y a toujours cette tendance pour les jeunes et les gens talentueux de se focaliser sur la capitale ou sur les pays étrangers.

Marseille n’est pas une ville attardée et elle rentre dans une dynamique nationale car la France est bel et bien un pays d’entrepreneurs. En 2011, 549 805 français ont tentés l’aventure et ont créé leur propre entreprise. Les gens ont espoir et ont envie d’être des acteurs de leur vie et de leur société. Ce qu’il manque souvent, c’est l’opportunité et le courage. Car être auto entrepreneur fait souvent peur.

‐ Pourquoi et comment participer à cette édition ?

Startup Weekend, c’est une manière de donner envie aux personnes encore hésitantes de se lancer. Le modèle propose aux personnes seules de trouver une équipe avec des compétences diverses pour qu’elles puissent enfin se lancer et trouver cette opportunité et ce leitmotiv qui leur manque.

On participe au startup weekend parce qu’on à envie d’apprendre et de découvrir des compétences, des personnes. Trouver une équipe est tout de même un facteur important dans la création d’une entreprise et ce weekend intense leur permet de tester leur projet face au jury et de poser les bases de leur future entreprise. Sans cela, ils auraient mis des mois.

Dans la plupart des cas, les designers, développeurs et communicants ne s’entendent pas dans la vie professionnelles. Ils ont des façons de travailler et des convictions différentes. Le startup Weekend lui, les rassemble pour qu’ils puissent se découvrir et faire tomber les barrières.

Il y a plein de raisons pour participer à un tel événement ! Chaque participant a ses ambitions.

Pour participer il suffit de s’inscrire sur internet : swma4.eventbrite.com

Les inscrits ou ceux qui hésitent encore, pourrons rencontrer les organisateurs, des anciens participants ou des inscrits, à un apéro à la BOATE (31 rue de la Paix Marcel Paul – 13001) le samedi 17 novembre à partir de  18h30. C’est l’occasion de se réunir, de discuter, de recevoir des conseils. Les partenaires et les journalistes seront également invités.

La place coûte 50€ et 40€ pour les étudiants. Le prix de la place finance la nourriture, les goodies, le déplacement des intervenants, le lieu et les rencontres en amont de l’événement.

En attendant l’événement, les participants doivent préparer une idée de projet. Sur place, ils la présentent devant les autres participants. Ensuite, le jury choisit les projets les plus intéressants selon eux et là, les équipes se forment autour des projets élus. Les participants ne sont pas obligés d’arriver avec une idée en tête.

Cette 4ème édition va se dérouler dans le complexe de Luminy à Euromed Management au Hub (business nursery). C’est vraiment un lieu d’exception avec des aménagements spacieux, une super déco, des équipements et des salles de repos car parfois les participants ne dorment pas !

 

­‐  Tout le monde peut participer ?

Tout le monde peut participer, évidemment ! Toutes les compétences et tous les profils sont requis. Les curieux peuvent prendre leur place et présenter un projet. Les professionnels qui veulent faire une réorientation ou qui veulent simplement monter un projet à côté. Bref ! Tout le monde est convié, il faut juste être à fond sur place car l’exercice est rude.

‐  L’entreprise créée à l’issue du weekend peut-­‐elle devenir réelle ?

Oui ! Depuis le lancement du Startup Weekend 5005 startups se sont créées partout dans le monde ! Après le WE, 30 % des startup restent actives dans les 6 mois. L’opportunité est réelle !

‐  Y a-­t-­il des succès stories issues de ces startup weekend ?

OUI !

La plus connue est probablement Jimmy Fairly http://www.jimmyfairly.com/fr/ un opticien en ligne qui propose la vente et la monture des verres par internet à – de 100€. L’entreprise a été lancée lors d’un SW à Toulouse par un ancien élève de l’Esil Marseille.

Ensuite il y a DocTrackr http://www.doctrackr.com/ lancé par Clément Cazalot, 1er organisateur du Startup Weekend Marseille et ancien élève d’Euromed qui vient de lever 1,3 Millions d ‘euros.

Une success story issue du SWMA3

Une success story issue du SWMA1

‐ Et si cela n’aboutit pas, ce n’est pas du temps perdu n’est ce pas ? (Compétences, réseau, expérience, …)

Même si le projet n’aboutit pas ou qu’il n’est pas vainqueur, l’expérience reste unique et 93% des participants souhaitent refaire un startup weekend. L’événement permet de découvrir des univers différents et des personnes qu’on n’a pas l’habitude de rencontrer. Les participants ne sont pas obligés de gagner ou d’aboutir leur projet pour trouver une équipe, des idées et s’enrichir. Il peuvent également se faire un réseaux ou se faire repéré car des intervenants viennent aider les participantssur place. Les conférenciers, les mentors et les jurys sont pour la majorité des chefs d’entreprises ou des incubateurs ce qui est une chance pour les participants de faire des belles rencontres. C’est bien souvent grâce à une rencontre qu’on tombe sur l’opportunité qu’il nous fallait.

 

Et puis, à la clef de l’événement il y a tout de même des dotations sympathiques 😉

 

AUTEUR

Jérôme HOARAU

Fondateur de Pourquoi-Entreprendre.fr, co-fondateur de La-Semaine.com et de creapreZent.fr, coach Efficacité Professionnelle et Parler en Public. Je suis l'auteur de plusieurs ouvrages dans le domaine de l'efficacité professionnelle et du leadership que vous pouvez retrouver ici : Livres Efficacité Professionnelle et Leadership.

Tous les articles par : Jérôme HOARAU
Loading Facebook Comments ...
4 commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse courriel ne sera pas poubliée