Savoir parler plusieurs langues quand on lance son entreprise

Parler une ou plusieurs langues étrangères est avant tout une porte ouverte aux opportunités internationales. Il peut s’agir de s’ouvrir à un pays frontalier comme de chercher des collaborateurs à l’autre bout du monde ou bien une nouvelle clientèle.
Gardez à l’esprit que dans le monde de l’entreprenariat, il ne faut négliger aucune opportunité.

Savoir parler plusieurs langues dans le milieu professionnel

La globalisation des échanges, poussée par la digitalisation, a propulsé la langue anglaise en un prérequis. Elle est devenue une compétence essentielle dans de nombreuses offres d’emploi, que ce soit dans la finance, les technologies, le tourisme ou la vente. Parler anglais ou une autre langue étrangère offre des accès à des postes à responsabilités, mieux rémunérés. Cela ouvre des perspectives enrichissantes, telles que collaborer avec des partenaires étrangers, créer des succursales à l’international ou conclure des marchés avec de nouveaux clients.

C’est aussi particulièrement vrai dans la création d’entreprise, avec un point important : la viabilité de votre affaire peut dépendre de ces d’opportunités mondiales. Tirer parti de prix compétitifs avec des fournisseurs étrangers, ou encore pouvoir collaborer avec les pays émergeant, vous obligera à minima à maîtriser plusieurs langues pour éviter le recours à des traducteurs.
Parler une langue étrangère, c’est aussi la capacité de comprendre les choses avec un angle de vue différent selon les cultures et par conséquent de mieux appréhender les relations sociales.

Quelles langues sont les plus importantes

Comme indiqué plus haut, l’anglais est la langue des affaires par excellence. Elle est devenue un moyen de communication global. C’est LA langue à maîtriser dans la grande majorité des échanges internationaux, lorsque l’on lance son entreprise, ou encore pour participer à des conférences ou simplement suivre l’actualité mondiale.

La Chine prenant son indépendance vis-à-vis des États-Unis sur les marchés, pour collaborer avec cette grande puissance, parler chinois devient fortement conseillé. Beaucoup d’écoles l’ont compris et proposent son enseignement.

D’un point de vue européen, c’est l’allemand qui se démarque de par la place qu’occupe l’Allemagne au sein de la communauté. Cette langue, également parlée en Belgique, en Autriche, au Luxembourg et en Suisse, pourrait gagner en importance avec la suppression de l’anglais des langues officielles européennes dû au Brexit.

Aussi, avec l’essor de l’Amérique latine sur la scène internationale, l’espagnol est une langue très intéressante à parler.

Enfin, avec la croissance rapide de l’économie des pays comme l’Arabie Saoudite et le marché de consommation potentiel à conquérir avec 28 pays arabophones, l’arabe devient de plus en plus recherché.


Comment apprendre une langue

Bien que beaucoup de langues soient utiles, la première à apprendre si ce n’est pas déjà fait est bien évidemment l’anglais.

 

La plus grande difficulté dans l’apprentissage est sans doute la compréhension orale et pouvoir le parler. Pour cela le principe est simple, il faut tout d’abord l’écouter. Pour parler en anglais, beaucoup de supports sont disponibles et notamment des applications comme Babbel notamment, qui se base justement sur l’oral et la compréhension grâce à des leçons adaptées et créées par des linguistes spécialisés.

 

N’hésitez pas non plus à vous tourner vers les contenus de type podcasts, séries ou films en version originale. Pour les supports vidéo, vous pouvez commencer avec les sous-titres, qui vous aideront à pouvoir donner un sens à une expression, très utile par la suite. L’important n’étant pas de tout comprendre, mais de saisir le contexte et de suivre le fil de ce que vous écoutez et voyez.

Prenez le temps de lire. Vous allez ainsi enrichir votre vocabulaire et vos tournures de phrase. Il est même conseillé de commencer par des livres pour enfants, puis, suivant votre progression, de vous attaquer à des œuvres de plus en plus difficiles. Notez les nouveaux mots dans un carnet, vous vous en souviendrez plus facilement.

Enfin, discutez avec des natifs : si vous avez l’opportunité de voyager dans un pays où la population parle anglais, c’est l’idéal. Vous aurez une source de motivation toute trouvée et vous profiterez bien plus de votre destination en discutant avec la population locale. Si vous ne pouvez pas partir, n’hésitez pas à vous renseigner dans votre ville si des rencontres entre natifs et apprenants sont organisées.

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *