Orangina et les vidéostarts : pourquoi ça marche ?

Capture d’écran 2012-09-23 à 17.34.40

Connaissez-vous ce concept ? J’en ai parlé sur Yes You Do récemment. Orangina sponsorise des « influenceurs » du Web pour promouvoir leur marque ! Voici un cas d’études de stratégie digitale qui marche.

Orangina n’en est pas à son coup d’essai. Printemps 2012, elle travaille avec des « videostars » telles que Max BoublilKevin Razy,  10 Minutes à PerdreHugo Tout Seul et PV Nova ! Résultats ?

  • + 100 000 fans sur leur page facebook en 5 semaines
  • plus de 40 articles et un sujet TV sur TF1 diffusés
  • un influenceur qui passe maintenant sur Canal +
  • une image, de la visibilité et de la notoriété boostées

Alors pourquoi ça marche ?

De l’humour, de la légèreté et de la simplicité

En rentrant du boulot, avez-vous envie de regarder une vidéo sur YouTube qui dure 2h et qui vous donnera mal à la tête tellement elle est complexe et intellectuelle ? Généralement, la plupart d’entre nous aimons se divertir en allant sur YouTube en regardant des vidéos qui soient :

  • humoristique (qui fasse rire)
  • courtes (entre 2 et 3 minutes max)
  • dynamiques (pour qu’on n’est pas le temps de s’ennuyer

C’est pour ces raisons que la série Bref, qui est terminée aujourd’hui, a pu « cartonner » sur Internet, ou que des stars parties de rien ont réussi à percer comme Norman et Cyprien.

Orangina surfe naturellement sur cette vague en sponsorisant des stars montantes comme Mister V, qui utilisent des bouteilles d’Orangina dans leur vidéos. Les spectateurs assimileront peut-être Orangina à :

– du fun

– de la détente

– du moderne

En ce sens, cette technique est surement plus efficace que payer une somme monstre en campagne publicitaire classique.

Champ libre à la créativité

Cela fonctionne d’autant plus qu’Orangina donne quartier libre à ses « soldats » en terme de créativité. La marque leur donne une bouteille d’Orangina et ils font ce qu’ils veulent pour l’intégrer dans leur clip. Voilà ce qu’a fait par exemple Max Boublil dans son clip :

Par conséquent, la publicité est moins intrusive que si c’était un spot publicitaire grotesque. Par ailleurs, cette technique de communication ressemble beaucoup à du placement produit dans les films. L’autre effet positif de ce business model, c’est que les artistes sont rémunérés pour leur travail, sans que ce soit l’utilisateur final qui paye. En somme, plutôt que de faire payer les internautes pour qu’ils visionnent leurs vidéos divertissantes pour que l’artiste puisse en vivre, c’est une marque qui sponsorise l’initiative.

De l’interaction avec la communauté

orangina videostarsLa page facebook de la marque Orangina est essentiellement centrée sur l’initiative ludique et artistique. Il ne s’agit pas d’une page promouvant directement la marque de manière agressive. C’est un espace de partage « fun ».

Ils cherchent à interagir en posant des questions aux lecteurs et en sucitant l’intérêt pour qu’ils regardent la vidéo.

Mais qui pourrait être améliorée comme nous pouvons le voir avec les propositions ci-dessous…

Pourquoi pas…

  • Interagir encore plus avec la communauté en partageant plus d’actualité moins en rapport direct avec leur marque ?
  • Proposer aux fans de faire eux aussi leurs vidéos qu’ils publieront sur la page facebook Orangina (et donc de faire découvrir de nouveaux talents) ? Cela améliorerait l’implication des fans et fera encore plus d’évangélisation de la marque.
  • Faire une prochaine saison qui serait comme un jeu concours où les fans publient leurs vidéos et que le jury soient les anciennes videostars ?
  • Faire une vidéo commune pour conclure la saison avec toutes les vidéostar dans une seule vidéo, combinant ainsi leur style, comme l’a fait Bref. avec la participation des fans qui ont repris le concept ?

Et vous, que pensez-vous qu’Orangina puisse faire pour que ça marche encore mieux ?

AUTEUR

Jérôme HOARAU

Fondateur de Pourquoi-Entreprendre.fr, co-fondateur de La-Semaine.com et de creapreZent.fr, coach Efficacité Professionnelle et Parler en Public. Je suis l'auteur de plusieurs ouvrages dans le domaine de l'efficacité professionnelle et du leadership que vous pouvez retrouver ici : Livres Efficacité Professionnelle et Leadership.

Tous les articles par : Jérôme HOARAU
Loading Facebook Comments ...
3 commentaires
  • Dine Dan

    J’aime beaucoup également, en plus on dirait qu’ils ont commencé en début d’année avant la grosse vague publique des podcasteurs (canal+, bouygues,…) etc. Mais il y a encore du boulot en spot TV, car il n’y a pas de cohérence dans tout ça, à part le côté décalé…

  • Cédric DEBACQ

    Bonsoir Jérôme,

    Merci pour ton article, moi je trouve l’idée intéressante, de plus Orangina utilise bien le côté social et interaction avec sa page Facebook.

    C’est bien le rôle qu’on veut donner en utilisant les réseaux sociaux et non uniquement dans le but de commenter les mérites de son produit.

    De plus pourquoi sans privé, si vos fans jouent le jeu de réaliser ces spot vidéo, une campagne qui ferra parlé d’elle sans pour au temps dépenser un budget énorme derrière.

    Pour revenir au-sujet des nouveaux talents, une fois de plus Orangina a bien raison à prêt tout il y a de la place pour toute le monde sur nos différents écrans…

Laisser une réponse

Votre adresse courriel ne sera pas poubliée