Les startups peuvent aussi être des Scop

On me pose souvent la question « quelle est la différence entre une startup et une entreprise ? »

Voici ma vision à ce sujet.

  1. Une startup est une entreprise. Oui c’est une société commerciale avant tout qui a pour objectif de répondre à un besoin d’une typologie de clients et d’en générer des revenus et un bénéfice. En revanche, contrairement à une petite entreprise individuelle, une startup possède une dimension financière différente.
  2. Une startup a pour vocation de grandir très vite et a donc besoin de financements pour soutenir sa croissance.
  3. Selon moi une startup doit avoir un modèle économique en plus d’une innovation. La plupart des entrepreneurs que j’ai rencontrés qui se sont lancés avec une idée seule et sans modèle économique n’ont pas vu leur projet survivre à long terme.
  4. Une startup a pour vocation de prendre de la valeur financière pour être revendue partiellement ou totalement. Cette stratégie permet aux fondateurs de pouvoir faire fructifier leur investissement de départ, soit en argent soit en temps, soit en compétences.

La grande question est donc comment financer sa startup quand on est en phase de croissance forte (avec un modèle économique solide) ?

Vous pouvez recourir à un prêt bancaire, à une levée de fonds ou à l’intégration d’actionnaires apportant du capital. Néanmoins je viens de découvrir une manière originale de financer sa startup : se mettre en mode Scop et intégrer ses collaborateurs comme actionnaire de son entreprise. Vous pouvez en savoir plus sur ces sociétés sur ce site : http://www.les-scop.coop/

Comme l’illustre cet article à ce sujet, il existe des aides à la création concernant les Scop en mode startups :

  • Socoden – prêts participatifs
  • Sofiscop : garantie de prêts
  • Scopinvest : titres participatifs

Comme vous pouvez le lire, ces aides fonctionnent pour les startups en mode Scop. Pourquoi créer sa start-up coopérative ?

La startup coopérative : une aventure collective ambitieuse

Tout est une question de vision. Une coopérative consiste à partager le capital avec les salariés : il s’agit d’une aventure profondément collective. De cette manière, vous adoptez également un système de motivation et d’engagement très fort, car chaque salarié est actionnaire, et donc directement intéressé par le résultat de l’entreprise.

Etant dans une dynamique de startup, ces entreprises ont pour ambition de grandir et de gagner en valorisation. Une fois la valeur de l’entreprise augmentée, les actionnaires peuvent bénéficier d’une belle plus valeur sur leur investissement de départ. Dans le cas d’une Scop, ce serait ainsi tous les salariés-actionnaires qui bénéficieraient de cette plus-value !

Connaissez-vous des personnes ayant créé une coopérative en mode startup ?

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *