Devenir auto entrepreneur : quels outils pour ma démarche ?

Alexis Corbière et E.L James (l’auteur de 50 Shades of Grey) sont tous deux entrepreneurs. Devenir auto-entrepreneur c’est choisir un statut souple pour lancer son affaire et obtenir des revenus supplémentaires. Comment procéder pour faire de même ? C’est notre sujet.

 

Devenir auto entrepreneur : comment procéder ?

« Les autoentrepreneurs crèvent le plafond […] » titre le journal Le Monde en janvier 2018. En effet, selon l’étude menée par l’institut Think, un français sur trois voudrait devenir auto-entrepreneur. S’ils sont plus de quinze millions de Français à vouloir adopter ce statut pour obtenir des revenus supplémentaires ou démarrer une nouvelle activité. Ils sont aussi nombreux à faire part de leur effarement devant la complexité des formalités administratives qu’ils pourraient devoir remplir. Dans cet article nous tenterons donc de vous proposer des solutions pour devenir auto-entrepreneur.

Des sites qui aident à devenir entrepreneur

Pour devenir auto-entrepreneur et lancer une nouvelle activité, beaucoup abandonnent effarés à l’idée de se plonger dans un casse-tête administratif. C’est ce que cherchent à éviter certains sites pour devenir auto entrepreneur et qui proposent de mettre à disposition des particuliers, des outils qui facilitent les différentes démarches.

De nombreuses démarches

Pour devenir auto-entrepreneur il y a quelques démarches à effectuer.

En effet, il faut commencer par remplir une déclaration auto-entrepreneur. Il s’agit du formulaire PO Æ.

Il est important de savoir, que suivant le métier que vous vous proposez d’exercer, vous n’aurez pas les mêmes justificatifs à fournir. Ainsi, les activités réglementées comme pour l’électricité ou la plomberie nécessitent de fournir des documents supplémentaires (afin de prouver vos compétences).

Les législateurs ont tenté d’accessibiliser l’inscription des auto-entrepreneurs. Ainsi, le formulaire pour enregistrer votre activité est trouvable et transmissible en ligne. Cependant, il faut être très précautionneux, car les données inscrites sur la déclaration des auto-entrepreneurs ont toutes leur importance. Si vous oubliez de cocher la case de l’aide aux demandeurs d’emploi créant ou reprenant une entreprise, vous ne bénéficierez pas de l’exonération de charges sociales pendant un an que vous auriez pu réclamer. Il est donc important de remplir correctement toutes les informations.

Une fois votre formulaire complété, vous pouvez bénéficier d’un numéro Siret et connaître le régime d’imposition dont vous dépendez.

Des aides pour vous accompagner

Selon la nature de votre activité, vous devrez aussi chercher à obtenir des subventions régionales, nationales ou associatives. Ainsi, si vous êtes âgé de moins de 32 ans, l’Aide peut (sous conditions) vous accompagner dans votre projet en vous proposant 4 à 6 semaines d’ateliers, ainsi qu’un accompagnement individuel. À l’issue de cette formation, vous pouvez demander un microcrédit à taux zéro.

De même, les habitants de départements d’outre-mer peuvent bénéficier d’exonération d’impôt.

Sans compter les incubateurs, il y a donc de nombreux dispositifs qui peuvent vous aider dans la réussite de votre projet et qu’il est important de connaître

Compter, déclarer, éditer

Enfin, devenir auto-entrepreneur vous oblige à faire des déclarations de chiffres d’affaires, éditer des factures, vous tenir informé de l’actualité de votre secteur pour savoir si une nouvelle loi va modifier votre façon de procéder. Comment vous assurer de respecter les normes fixées par le gouvernement ? Comment connaître nos droits sociaux et le régime fiscal dont on dépend ?

 

La gestion en ligne : un nouvel outil pour faciliter les démarches

De nombreux sites proposent de simplifier toutes les démarches liées à l’auto-entrepreneuriat.

Il s’agit tout d’abord de vous proposer une inscription au régime auto-entrepreneur via un formulaire simplifié et annoté (pour une plus grande clarté).

Après cela, des formalistes vérifient les dossiers (que tout soit conforme, qu’il n’y ait pas d’incohérence et qu’il ne manque aucune pièce). Conscients du caractère urgent de certaines démarches, la majorité des sites proposent d’effectuer cette démarche sous 24 h. Enfin, ils mettent aussi à votre disposition des outils pour créer des devis et des factures. Vous pouvez aussi créer un espace client et faire la synthèse globale de vos revenus afin de mieux définir vos stratégies futures.

En réduisant ainsi la somme de temps que vous aurez à consacrer aux formalités administratives, ces sites vous laissent libre de chercher sur des sites comme mr-entreprise.fr des astuces pour déléguer certaines tâches à un organisme compétent vous assure également d’avoir toujours un interlocuteur dévoué à qui poser des questions. Ainsi, si vous vous demandez dans quel délai vous pourrez recevoir votre délai ou quels documents sont à fournir à l’administration, vous n’aurez qu’à contacter par mail ou téléphone l’organisme que vous aurez choisi.

Sur le site d’espace-autoentrepreneur, les clients ayant utilisés de tels services exprimaient ainsi leur contentement : « Absolument nécessaire pour tout problème légal au premier stade » ou « inscription rapide et simplifiée merci à Dominique pour son aide précieuse ».

Devenir auto-entrepreneur se trouve donc simplifié par ce type d’initiatives.

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *