Catégories
Bonnes pratiques

Comment le Québec est devenu une terre d’entrepreneurs

Lors de l’article sur les enseignements au Québec forme des entrepreneurs, nous avons vu que le système éducatif québécois encourageait l’entrepreneuriat, et cela a des raisons historiques.

En effet, Avant les années 1960, le paradigme québécois était religieux. Un bon québécois était celui qui faisait de nombreux enfants, allait à l’église et vivait pauvre. Un québécois de haut rang était un homme d’Église. La création de richesse, c’était l’affaire des anglophones. D’ailleurs, les villes québécoises étaient érigées autour de l’église du village. La finalité de ce paradigme était le paradis ( le bonheur était atteint là-bas, pas sur la vie terrestre).

Cependant, une Révolution Tranquille s’est faite à partir des années 1960, lorsque le Québec changea de paradigme pour adopter celui du libéralisme. La création de richesse n’était plus maléfique et le bonheur sur Terre était possible. Les familles sont passées de 15 enfants en moyenne à 3 environs (chiffres approximatifs afin d’illustrer mes propos, n’hésitez pas à apporter des précisions dans les commentaires si je me trompe 😉 ). Grâce à une impulsion politique, la machine économique québécoise se lança pour devenir ce qu’elle est devenue aujourd’hui, tournée vers l’avenir.

C’est grâce à cette révolution tranquille que le Québec est devenu une terre d’entrepreneurs. D’ailleurs Sherbrooke est une ville réputée pour ses PME, j’espère pouvoir avoir des interviews à vous faire partager ;-). Je vous conseille de visiter le site Sherbrooke Innopole pour avoir un aperçu du tissu économique de la ville de Sherbrooke. Sinon vous pouvez également visiter le site du SAJE (Service d’Aide aux Jeunes Entrepreneurs), organisme encourageant et aidant l’entrepreneuriat au Québec.

Cependant, il faut nuancer ce fait car même si par rapport à la France le Québec est très porté sur l’entrepreneuriat, cette province l’est tout de même moins que ses voisins anglophones de tradition plus protestante dont la création de richesse est une vertu.

Par Jérôme HOARAU

Jérôme Hoarau est conférencier en soft skills (Jerome-Hoarau.com) et est co-organisateur du championnat de France officiel de Lecture Rapide et de Mind Mapping. Il a obtenu plusieurs titres de sport du cerveau tels que :
- Champion du monde de Mind Mapping 2018
- Champion du Royaume-Uni de Mind Mapping 2019
- Vice-champion du Royaume-Uni en Lecture Rapide 2019
Il est le co-auteur des livres "Les Gentils aussi méritent de réussir" (Alisio) et de "Soft Skills (Dunod). Il a également co-fondé le site PassiondApprendre.com.

3 réponses sur « Comment le Québec est devenu une terre d’entrepreneurs »

très bon résumé. il reste encore du chemin à parcourir aux québécois.
bonne initiative que de faire connaître le Québec à mes compatriotes. les québécois connaissent tellement la culture française, musical, cinématographique, historique, culinaire…
par contre l’inverse se limite souvent à Céline Dion et Garou. À titre d’exemple, combien de français viennent en stage au Québec en pensant apprendre l’anglais…
À très bientôt la gang !

Je suis sur que le Québec est un très bon endroit pour entreprendre, en plus les québecois sont hyper sympas, c’est d’ailleurs une destination qui me tente pour ces prochaines années !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.