Les 5 avantages du portage salarial : Pascal Leclerc de JAM

[adrotate banner= »4″]

Depuis la création du statut autoentrepreneur, le nombre d’entrepreneurs indépendants a explosé en France. Que ce soit par désir de liberté, envie de créer ou par besoin de revenus supplémentaires, ces travailleurs indépendants peuvent ainsi exercer leur activité avec simplicité. Mais depuis que ce statut est régulièrement remis en cause, je me pose de plus en plus souvent la question des alternatives adaptées à ces formateurs, consultants ou coachs qui préfèrent souvent alléger le plus possible la création et la gestion de leur entreprise pour se concentrer sur leur coeur d’activité.

Le portage salarial semble être la meilleure alternative dans cette situation car elle offre la simplicité et la structure permettant à ces entrepreneurs indépendants d’exercer leur métier avec sérénité. Pour en savoir plus, j’ai réalisé l’interview d’un consultant indépendant en portage salarial chez JAM.

JAM est une société de portage salarial. Pour en savoir plus, voici une vidéo pédagogique très bien faite :

[youtube id= »kw9OHTrhcaI » width= »700″ height= »450″]

Cette interview a été réalisée en partenariat avec JAM.

Pascal Leclerc : consultant indépendant en portage salarial chez JAM

[youtube id= »l7Soi-ZGzBo » width= »700″ height= »450″]

De journaliste à entrepreneur indépendant

S’il devait donner un titre à son aventure entrepreneuriale, il hésiterait avec les deux suivants :

  • entreprendre à tout âge (malgré son riche parcours, il continue d’avoir beaucoup d’idées et de faire évoluer sa manière d’entreprendre)
  • entreprendre un challenge (parce qu’il s’est créé des opportunités et n’a pas hésité à les saisir)

Pascal Leclerc a une formation de journaliste. Alors qu’il interviewait un président de société dans le cadre de son métier, il se vit offrir une opportunité qui allait changer sa carrière : créer nouveau magazine dans un secteur qu’il ne connaissait pas.

Ce fût sa première expérience entrepreneuriale à part entière car il devait :

– créer la marque

– créer la ligne éditoriale

– fédérer et animer une équipe

– manager des personnes

Après ce challenge qui lui a mis un pied à l’étrier, il eut de nouvelles expériences entrepreneuriales, la dernière étant une société pour son métier de consultant.

Pourquoi a-t-il décidé de mettre un terme à son entreprise pour être en portage salarial ?

Parce que :

  • trop de charges
  • trop de lourdeurs de gestion empêchant de se concentrer sur son coeur de métier
  • trop de soucis administratifs

C’est alors qu’il s’est tourné vers le portage salarial pour se « tranquilliser ».

Les 5 raisons qui ont motivé Pascal Leclerc à opter pour le portage salarial

  1. Vous redevenez statutairement salarié : vous êtes sous le régime de la Sécurité Sociale (au revoir le RSI), vous avez une crédibilité supplémentaire aux yeux des banques et des institutions de crédit,…
  2. Vous n’avez pas de soucis de gestion : c’est une mécanique très bien huilée et très simple
  3. Vous avez un accompagnement en termes de formation pour les entrepreneurs indépendant du réseau de portage salarial
  4. Vous pouvez rencontrer d’autres membres du réseau et créer des synergies
  5. Vous pouvez mettre en place un plan d’épargne entreprise (facilités financières) et bénéficiez d’une garantie de rémunération minimale

Ce dernier point est important notamment lorsque vous faites face à des difficultés de trésorerie.

Vous pouvez voir la vidéo complète de cette interview ci-dessous :

[youtube id= »VTLfb5OR9F4″ width= »700″ height= »450″]

Qui parmi vous êtes en portage salarial ? Etes-vous d’accord avec le témoignage de Pascal Leclerc ?

2 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code