Articles

Harold Paris : de salarié à startuper avec Tribeleadr et Up&Smart

Quitter une carrière bien amorcée pour créer une entreprise alors qu’on a construit une famille : qui serait assez fou pour faire cela alors qu’on ne parle que de crise en ce moment ? Harold Paris fait partie de ces audacieux défiant l’actualité en créant non seulement une boîte, mais aussi des emplois !

Ce n’est pas la première fois que vous entendez et voyez cet entrepreneur s’exprimer sur ce blog. En revanche c’est la première fois qu’il nous livre son histoire : comment est-il passé de salarié à entrepreneur ?

J’ai pu l’interviewer en vidéo, la voici :

NB : Attention, le contenu de cette vidéo est susceptible de contenir des conseils et des anecdotes très inspirantes. Ce film d’interview est par conséquent très recommandé pour un public d’entrepreneur(e)s ou d’aspirant(e)s entrepreneur(e)s.

[youtube id= »P4mVXqvDrJI » width= »700″ height= »450″]

10 ans de salariat

Après des études de webmarketing, il arrive sur le marché du travail en pleine explosion de la bulle de l’Internet. C’est pourquoi qu’il commence une carrière de dans le domaine de la grande distribution en passant les nombreux échelons possibles et termine en numéro 3 de cette entreprise au bout de 10 ans. Belle carrière donc.

Mais ce n’est pas ce qu’il recherche : au fond de lui la flamme d’entreprendre brûle toujours plus fort et le pousse à le lancer.

Le saut dans l’aventure entrepreneuriale

C’est un livre qui l’a poussé à se lancer : la semaine de 4h. Cet ouvrage lui a fait prendre conscience que plus on attend pour se lancer, plus c’est dur. Par conséquent, il s’est dit qu’il fallait vraiment qu’il arrête de repousser son envie (ce n’est jamais le bon moment de se lancer n’est ce pas?) et qu’il passe à l’action.

Il crée alors son statut d’auto-entrepreneur à coté de son travail salarié puis quitte son emploi pour créer sa SAS Tribeleadr en 2012.

Son mantra : BTC

BTC : un mantra qui le pousse à agir depuis plusieurs années déjà. C’est un moyen pour lui de se rappeler que la meilleure manière d’être efficace et d’obtenir des résultats c’est d’agir. Qu’est ce que veut dire BTC ?

Bouge Ton Cul

Efficace comme mantra n’est ce pas ? 🙂

Sa première erreur : créer du contenu et fidéliser… ses concurrents

En lançant un blog sur leur site Tribeleadr, Harold et Marjorie (sa collaboratrice) ont rédigé des articles sur des sujets qui les intéressaient eux : le webmarketing, et donc des sujets techniques.

Puis suite à un sondage, ils se sont rendus compte que leur lectorat était essentiellement constitué de concurrents à eux ! Ils faisaient une veille pour la concurrence en quelque sorte. Bref, pas très efficace pour fidéliser leurs clients et prospects.

Alors comment faire pour lancer la machine à fidélisation de leurs clients ? En répondant à l’un de leur besoin : des outils, ressources et techniques pour entreprendre sur le web. Et aussi gagner du temps (recherche d’efficacité au quotidien).

C’est alors qu’ils ont lancé Up&Smart : « un Groupon BtoB spécialisé dans les produits digitaux« .

L’aventure Up&Smart

C’est une aventure en BootStrapping : se lancer le plus rapidement possible avec un site et le faire évoluer au fil des retours utilisateurs.

Les avantages du BootStrapping : 

– se lancer avec le minimum de fonds possible

– se lancer rapidement pour obtenir des retours utilisateurs

– flexibilité, adaptabilité

Les inconvénients du BootStrapping :

– moins de moyens

Le pari est d’évoluer de manière organique avec un style décalé et original (on parle de super-entrepreneurs là-bas). Du travail sérieux sans se prendre au sérieux en somme.

N’attendez pas d’avoir une offre parfaite pour vous lancer

Voilà le conseil d’Harold : faites du BootStrapping ! Car souvent on veut se lancer dans une idée sans vraiment savoir s’il existe un marché, des personnes prêtes à payer pour ce que vous offrez.

Par exemple, si vous souhaitez vous lancer dans une formation, créez une page d’accueil en demandant à vos visiteurs de s’y inscrire même s’il n’y a rien derrière pour le moment. Par la suite demandez leur ce dont ils ont besoin. Ce sera une démarche moins risquée que de créer toute votre formation puis de la lancer sans savoir si cela intéressera votre cible.

Harold a procédé de la même manière pour Up&Smart : il a créé la page pour que les personnes puissent s’inscrire. Par la suite, il leur a demandé ce dont ils ont besoin afin de démarcher les premiers deals correspondants réellement à leurs attentes.

Une prochaine interview sur les business models avec Harold, ça vous intéresserait ?

Comment créer sa boîte sans réseau ni contact en partant de zéro ? -vidéo

Souvent l’envie d’entreprendre commence jeune. Mais comment faire si nous n’avons pas de réseau professionnel pour se lancer ?

Si vous êtes étudiant ou que vous ayez un projet d’entreprise mais pas encore de réseau professionnel solide pour faire le grand saut, alors cette webconférence « Comment entreprendre en partant de zéro ? » va vous intéresser.

Nous avons déjà traité auparavant avec les intervenants suivants – Harold ParisNicolas PèneAlexandre Bortolotti) , ces sujets :

Entreprendre sans idée

Entreprendre sans argent

Voici l’extrait concernant la partie réseau et contacts de la vidéo complète que vous trouverez en fin d’article :

[youtube id= »ANg48PufM0o » width= »600″ height= »350″]

Les conseils des intervenants :

Alexandre Bortolotti :

  • Il faut se bouger et ne pas rester derrière son PC (aller à des conférences, des évènements comme ceux du MoovJee, …)
  • Mais aussi soigner sa présence sur le web

Nicolas Pène :

  • Plus que créer son réseau, il faut créer ses réseaux
  • Ses réseaux locaux (ville, associations comme Toastmasters par exemple, …)
  • Ses réseaux numériques (twitter, facebook, linkedin, …)
  • Ce n’est pas la quantité qui compte, mais bien la qualité de son réseau
  • N’hésitez pas à élargir à d’autres secteurs que le votre pour trouver d’autres compétences et d’autres idées
  • Réseauter c’est partager : donner sans rien attendre en retour (sans non plus tomber dans la naïveté)
  • Mais sans se mentir, la quantité contribue à l’autorité

Harold Paris :

  • La qualité compte car elle permet de cibler ses contacts
  • « Facebook c’est pour les gens qu’on a connu, LinkedIn et Viadeo pour les gens qu’on connait et Twitter pour les gens qu’on veut connaitre »
  • Twitter est excellent pour se connecter aux autres personnes
  • Mais c’est le présentiel (en dehors du web, dans la vraie vie) qui prime, car il y a beaucoup plus d’impact
  • Plus on rencontre de monde, plus on fait parler de soi : c’est l’effet boule de neige

Mes suggestions :

  • Sur Paris : les soirées CJE, les apéros MoovJee, les apéros entrepreneurs ou un club de prise de parole en public Toastmasters
  • Partagez et donnez à travers un blog (vous avez des choses à dire et ce sera plus facile à aborder les personnes que vous ciblez, par exemple quand j’étais étudiant, je proposais des interviews)

Voici la vidéo complète si vous souhaitez regarder l’intégralité de la vidéo de formation à l’entrepreneuriat :

[youtube id= »9IAFT8wZZps » width= »600″ height= »350″]

Si vous ne voulez pas rater les prochaines formations gratuites et en direct de ce type, vous pouvez vous inscrire à la newsletter grâce au formulaire ci-dessous. Vous recevrez pour vous remercier, mon guide de 97 page sur l’entrepreneuriat.

 

[optin list= »pe_juin2013″ txtbtn= »Je m’abonne »]

Comment créer sa boîte sans argent en partant de zéro ? -vidéo

Vous avez une idée et un projet d’entreprise, mais pas d’argent ? Devez-vous abandonner tout espoir de création d’entreprise, ou existe-t-il des possibilités d’entreprendre à partir de rien ?

Voici quelques pistes que nous avons évoquées lors de la webconférence intitulée « Comment entreprendre en partant de zéro ? »

Pour rappel, les invités de ce plateau étaient :

– Harold Paris
– Nicolas Pène
– Alexandre Bortolotti

Et les sujets traités de cette formation en direct étaient :

– idée / projet
– argent
– réseau
– compétence

Voici l’extrait concernant la partie argent de la vidéo complète que vous trouverez en fin d’article :

[youtube id= »5LbiTxnrcMA » width= »600″ height= »350″]

Les conseils des intervenants :

Harold Paris :

  • Cela dépend de la structure de l’entreprise (besoins d’investissements ? Du stock ? Un fond de roulement pour payer les fournisseurs ? Du matériel ? De la pub ?…)
  • Aussi gardez en tête que l’entreprise ne va pas vous payer tout de suite
  • Et cela même pour l’activité de services, car il faut démarcher des clients (autant de temps qu’on ne « produit » pas)
  • On peut se lancer simplement sans argent grâce au statut autoentrepreneur en commençant à mis temps, mais c’est autant de temps qu’on ne développe pas son business, ça va donc moins vite
  • Néanmoins ça permet de mettre le pied à l’étrier
  • En ce qui concerne les levées de fond, généralement c’est lorsque l’entreprise est déjà lancée et commence à faire ses preuves, pas en phase initiale du projet
  • Et le plus important reste de trouver des clients

Nicolas Pène :

  • Il est important d’économiser avant de se lancer afin d’avoir un matelas de sécurité
  • Et sachez aussi savoir profiter des aides (nous avons cette chance en France de pouvoir être aidé financièrement lorsqu’on se lance)
  • Enfin, faites attention à la trésorerie de l’entreprise pour ne pas être surpris et surtout pour sa propre survie
  • Pensez à avoir un business plan béton  qui vous permette de vous projeter (le projet répond à quel besoin, quel marché ? Quel est le produit ? Quelles sont les ressources ? Quand est-ce que je commence à gagner de l’argent ?)

Alexandre Bortolotti :

  • Pour avoir de l’aide il faut souvent avoir un beau business plan
  • Définissez ce dont vous avez besoin (stock de départ, fond de roulement, investissement,…)
  • Essayez également de vous faire accompagner par des pépinières et incubateurs pour l’aide logistique (bureau, ligne téléphonique, domiciliation d’entreprise, …)
  • Tentez les concours entrepreneuriat comme celui du MoovJee par exemple qui peuvent vous faire gagner des lots et surtout de l’aide financière pour débuter et lancer votre activité
  • Avez-vous pensé à recourir à votre entourage pour avoir vos premiers euros et débuter votre activité ? C’est du « lovemoney » (famille, amis, connaissances …)

Pour les business plans, les CCI peuvent vous aider, mais aussi des sites spécialisés et gratuits comme EasyDashBoard ou créer mon business plan.fr

 

Voici la vidéo complète si vous souhaitez regarder l’intégralité de la vidéo de formation à l’entrepreneuriat :

[youtube id= »9IAFT8wZZps » width= »600″ height= »350″]

Pour compléter ces propos concernant la création d’entreprise sans financement, gardez à l’esprit que le plus important ne sont pas les ressources externes comme les fonds financiers ou la technologie, mais les soft skills de votre équipe et de vous-mêmes. Vous pouvez lire l’ouvrage Le Réflexe Soft Skills si vous souhaitez cultiver et développer vos ressources internes, celles qui vous permettent d’entreprendre en toutes conditions.

Adoptez les outils de sportifs olympiques et de coach en leadership pour booster votre projet et votre potentiel

Amieriez-vous y voir plus clair sur votre objectif et les étapes pour le remplir ? Avoir des outils pour mieux gérer vos résultats qu’ils soient positifs ou négatifs ? Avoir des techniques pour booster votre énergie et relever de grands défis ?

Pour répondre à ces challenges que chaque entrepreneur rencontre, je me suis associé à Eric Alard, coach olympique, pour créer un programme d’accompagnement en ligne que vous pouvez découvrir ici :

https://la-semaine.com/sl/olympique

Outils coach olympique

PS : si vous souhaitez me motiver à continuer à alimenter ce site, vous m’aiderez beaucoup en partageant cet article sur les réseaux sociaux grâce aux boutons ci-dessous.

 

 

 

Comment créer sa boîte sans idée en partant de zéro ? -vidéo

Vous avez envie d’entreprendre, une flamme à l’intérieur de vous est en pleine incandescence et vous pousse à passer à l’action. Mais vous avez du mal à rassembler des idées pour en faire un projet. Comment faire ?

Voici quelques pistes que nous avons évoquées lors de la webconférence intitulée « Comment entreprendre en partant de zéro ?« 

Pour rappel, les invités de ce plateau étaient :

– Harold Paris
Nicolas Pène
Alexandre Bortolotti

Et les sujets traités de cette formation en direct étaient :

– idée / projet
– argent
– réseau
– compétence

Voici l’extrait concernant la partie idée / projet de la vidéo complète que vous trouverez en fin d’article :

[youtube id= »F9tV8o40eBA » width= »600″ height= »350″]

Les conseils des intervenants :

Nicolas Pène :

  • Identifier un besoin et comment y répondre
  • Chercher un besoin que l’on a personnellement
  • Et où est-on compétent ?

Harold Paris :

  • La réussite du projet dépend à 10% de l’idée et à 90% de sa mise en place, l’action
  • Vérifier s’il existe des concurrents pour savoir si le marché existe. Si oui, c’est bon signe, sinon attention de ne pas faire fausse route.
  • Faire comme les concurrents mais avec une valeur ajoutée différente

Alexandre Bortolotti :

  • Faire évoluer son idée

Mes suggestions :

  • La Franchise (entreprendre en franchise)
  • faire des brainstormings d’idées
  • de l’assemblage d’idées

Voici la vidéo complète si vous souhaitez regarder l’intégralité de la vidéo de formation à l’entrepreneuriat :

[youtube id= »9IAFT8wZZps » width= »600″ height= »350″]

Si vous ne voulez pas rater les prochaines formations gratuites et en direct de ce type, vous pouvez vous inscrire à la newsletter grâce au formulaire ci-dessous. Vous recevrez pour vous remercier, mon guide de 97 page sur l’entrepreneuriat.

[optin list= »pe_juin2013″ txtbtn= »Je m’abonne »]

Web table ronde sur l’état d’esprit entrepreneurial : bilan

C’est avec une très grande joie que je vous propose de découvrir la première web table ronde organisée par Pourquoi Entreprendre sur le thème de l’état d’esprit entrepreneurial !

[youtube id= »SdVhGYT9uQE » width= »600″ height= »350″]

Je tiens à remercier Alexandre Bortolotti créateur de WP Theme Pro et Harold Paris fondateur de TribeLeader et Nicolas Pène de Kianti.

Au programme de cette discussion :

– un peu d’actu avec le mouvement Pigeons (ou #Geonpi)

– Entrepreneur et créateur d’entreprise, est-ce la même chose
– Qu’est ce que l’état d’esprit entrepreneurial
– Comment développer cet état d’esprit
– le traditionnel conseil d’entrepreneur

Cette conférence a été retransmise en directe sur Youtube. D’ailleurs, Les Echos Entrepreneurs en ont parlé le jour même :

Les Echos Entrepreneurs

 

Il s’agit d’une première, mais surement pas la dernière !

Je vous tiendrai au courant de la prochaine web conférence très rapidement !

 

Que pensez-vous de cette initiative ?