Retour sur une conférence sur l’entrepreneuriat vert

115

Boostez votre cerveau

Comme je vous le précisais récemment, Mbengue Khady est la nouvelle chroniqueuse sur Pourquoi entreprendre. Voici son article pour aujourd’hui :

Bonjour à tous,

Lors d’un précédent article sur Pourquoi Entreprendre, je vous décrivais  mes fonctions de chef d’entreprise de MBP CONSULTING et de BABY TEE NATURE. Désormais chroniqueuse, j’aurai à cœur de vous présenter régulièrement une chronique sur l’entreprenariat au féminin.

Le mercredi 9 février 2011, l’association « Entreprendre Vert » organisait, dans un cadre fort sympathique (chez « EXKI » 9 boulevard des Italiens 75002 Paris) un apéro-conférence sur le thème: « La communication responsable est-elle forcément triste ? ». La conférence était présidée par M. Frédéric Benhaïm, co-fondateur de l’association « Entreprendre Vert » qui accompagne les entreprises engagées dans une démarche environnementale, les « éco-entreprises »

Les personnes venues assister à la conférence étaient essentiellement des chefs d’entreprise et des cadres éco–concepteurs dans le domaine de la communication, de l’édition, et de l’imprimerie.L’objectif de l’éco- concepteur est d’intervenir, de manière transversale au sein de l’entreprise, afin  d’insérer l’environnement tout au long du processus de conception.

Cet apéro avait donc pour vocation de sensibiliser les chefs d’entreprise et de débattre sur de grandes questions environnementales telles que :

  • Comment réduire l’impact carbone de son action?
  • Comment ne pas abuser de l’argument écologique ?
  • Quelles nouvelles relations de travail sont proposées aux salariés ?

Arrivée un peu en retard, j’ai cependant vite pris le train en marche. Le débat était déjà lancé, le P.D.G D’ICOM s’est présenté, il dirige une société de communication basée sur Toulouse, il nous  a expliqué ses fonctions, sa motivation et les valeurs qui  lui tiennent à cœur. Cette société s’est structurée dit-il en s’appuyant sur les outils AFNOR.

Suite à cette présentation, M. Frédéric Benhaïm a  interrogé l’auditoire :

Avez-vous des clients qui ont souhaité évoluer dans le cadre d’une prise de conscience environnementale ? Si oui, sont –ils devenus plus exigeants ?

Les réponses des chefs d’entreprises étaient unanimes et en substance ils affirmaient peu ou prou ceci : « Oui, et nous proposons donc des gammes de services et de produits, pour mieux répondre aux demande de nos clients ».

La conférence s’est conclue sur une réflexion autour de la minceur du décret 225 du Grenelle 2 et de l’obligation de reporting  pour les entreprises cotées en bourse. J’en ai profité pour faire un peu de people relation. Le P.D.G. d’ICOM m’a gentiment invitée à venir voir le siège de la société à Toulouse, cela fait un peu loin, mais je vais y réfléchir sérieusement. L’accueil de l’association fût cordial et chaleureux. J’ai  longuement discuté avec son co-fondateur. Il m’est apparu très ouvert, et sensibilisé à mon sujet de prédilection, les femmes chefs d’entreprises, ce qui n’était pas pour me déplaire.

La Conférence était  donc très agréable, pour moi qui ne suis pas une spécialiste. J’ai apprécié l’engagement et la motivation des chefs d’entreprise à la préservation de l’environnement qui semble dépasser désormais le champ du discours, pour s’insérer dans un pratique réelle et concrète.

Prochain rendez –vous :

Mercredi 2 Mars,  sur le thème de la Mode, j’ai hâte.

Lien : http://www.entreprendrevert.org

AUTEUR

Jérôme HOARAU

Fondateur de Pourquoi-Entreprendre.fr, co-fondateur de La-Semaine.com et de creapreZent.fr, coach Efficacité Professionnelle et Parler en Public. Je suis l'auteur de plusieurs ouvrages dans le domaine de l'efficacité professionnelle et du leadership que vous pouvez retrouver ici : Livres Efficacité Professionnelle et Leadership.

Tous les articles par : Jérôme HOARAU
Loading Facebook Comments ...
4 commentaires
  • Akian

    Ainsi donc, certains chefs d’entreprise tentent de « ne pas abuser » de l’argument vert ! Bientôt la fin du green-washing ?

    J’aime beaucoup ta façon de relater ton expérience ! Je m’en inspirerai pour faire mon compte rendu de la conférence du printemps de l’entrepreneuriat !

Laisser une réponse

Votre adresse courriel ne sera pas poubliée