Catégories
Bonnes pratiques

Pourquoi protéger sa marque par le nom de domaine ?

[adrotate banner= »4″]

Saviez-vous combien a dû payer Apple pour racheter le nom de domaine iCloud.com ? 4,5 millions de dollars !

Quelque chose qui aurait pu être évité si l’entreprise américaine avait anticipé l’acquisition de ce nom de domaine.

Adopter le réflexe du nom de domaine

L’enseignement que je retiens de cette histoire c’est d’acheter dès que possible le nom de domaine d’une marque que j’aimerais lancer. Même si je ne suis pas sûr, mais au moins je n’aurais dépensé qu’une dizaine d’euros et évité des mois de bataille pour récupérer un nom déjà pris. C’est la raison pour laquelle j’ai acheté Jerome-Hoarau.com car je possède de nombreux homonymes (le nom Hoarau est très répandu à l’Ile de la Réunion), avec et sans trait d’union. Je me suis assuré que ma marque personnelle m’appartienne même si je n’avais pas l’intention de créer un site.

Ce réflexe m’a été confirmé suite à l’interview que j’ai réalisée avec un avocat spécialisé dans le domaine. En revanche, notez bien que le nom de domaine permet de « réserver son URL » mais pas le nom de son entreprise. Vous aurez plus de détails sur le sujet dans l’interview à venir.

En plus d’avoir ce réflexe de s’approprier le nom de domaine de la marque que vous voulez acquérir, je vous conseille également d’acquérir au moins le .com pour un même nom de domaine. Pourquoi ?

J’ai eu l’opportunité d’interviewer et de rencontrer de nombreux entrepreneurs. Parmi ces rencontres, certaines personnes m’ont donné le nom de leur marque ou de leur entreprise sans l’url de leur site. Par conséquent, pour les retrouver sur internet, j’opte pour deux options :

  • rechercher sur Google en tapant le nom de l’entreprise,
  • taper le nom de l’entreprise dans mon navigateur en y ajoutant .com.

Voici un cas de figure qui m’est arrivé en tapant dans mon navigateur leur nom de leur entreprise :

  • com : je tombe sur le site d’une entreprise qui n’a rien à voir avec eux, ou pire, un concurrent,
  • fr : je tombe sur leur site. Mais ce que je garde à l’esprit c’est le fait qu’ils ne possèdent pas le nom de domaine en com.

Par conséquent, il me semble plus judicieux d’acquérir au moins le .com pour un même nom de domaine afin d’éviter ce type de déconvenue.

Pourquoi miser sur le .com ?

Parce qu’il s’agit d’un nom de domaine très pro, qui rassure les contacts potentiels et apporte de la crédibilité. Ce qui est important si vous voulez donner l’image d’une entreprise qui veut se développer d’une entreprise stable.

Enfin, c’est un nom de domaine utilisable partout dans le monde (international), contrairement aux autres extensions optimisées pour des stratégies locales ou régionales.

[cocorico_colonne taille= »un_tiers » position= »debut »][adrotate banner= »1″] [/cocorico_colonne] [cocorico_colonne taille= »un_tiers » position= »milieu »][adrotate banner= »2″] [/cocorico_colonne] [cocorico_colonne taille= »un_tiers » position= »fin »][adrotate banner= »3″] [/cocorico_colonne]

Par Jérôme HOARAU

Jérôme Hoarau est conférencier en soft skills (Jerome-Hoarau.com) et est co-organisateur du championnat de France officiel de Lecture Rapide et de Mind Mapping. Il a obtenu plusieurs titres de sport du cerveau tels que :
- Champion du monde de Mind Mapping 2018
- Champion du Royaume-Uni de Mind Mapping 2019
- Vice-champion du Royaume-Uni en Lecture Rapide 2019
Il est le co-auteur des livres "Les Gentils aussi méritent de réussir" (Alisio) et de "Soft Skills (Dunod). Il a également co-fondé le site PassiondApprendre.com.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.