Le parcours atypique d’une entrepreneure en ligne déterminée

Le choix de l’entrepreneuriat est souvent un choix de liberté et de style de vie. Dans cette nouvelle interview, je vous présente le témoignage d’une entrepreneure qui a fait des choix importants pour mener la vie dont elle rêvait. Voici le retour d’expérience de Haydée de TravelPlugin.com. Bonne lecture à toutes et tous !

Tu es une entrepreneure du web. Comment t’es-tu construit ton style de vie grâce à Internet ?

Haydee_et_Mafalda_Buenos_AiresCe style de vie s’est imposé de lui-même au fur et à mesure de mes expériences.

Bien sûr, j’ai dû faire des choix pour en arriver à l’existence que je mène aujourd’hui, mais je suis passée par des étapes que je n’aurais jamais imaginées au début.

Le temps de la découverte du travail en ligne

Après ma désertion des grosses boîtes, j’ai décidé de mettre à profit mes économies pour changer radicalement de vie.

Certains investissent dans une maison ou une voiture, moi ce fut l’expatriation.

J’ai donc atterri à Buenos Aires avec l’opportunité d’être traductrice – rédactrice à distance pour le site du chef cuisinier Joël Robuchon.

J’ai touché à pas mal de domaines liés à l’informatique dans ma carrière, mais là ce fut la révélation du privilège principal du travail en ligne : la liberté.

Des débuts en autodidacte

J’ai donc créé mon blog à mon retour d’Argentine. Cloîtrée dans un appartement de la banlieue parisienne, m’investissant à temps plein sans trop savoir où cela allait me mener.

2 ans de créations, d’investissements et d’apprentissage du blogging.

2 ans au cours desquels mon compagnon, Tony, m’a rejoint dans l’aventure, en marge de son emploi.

À l’époque, nous donnions des conseils blogging aux voyageurs.

Je lisais assidument les gourous américains du blogging pro, intégrant leurs meilleures techniques pour les appliquer à notre thématique et faire monter rapidement notre blog.

Une période qui m’aura appris une chose…

Le Web est une formidable source d’apprentissage

Bien meilleure que l’école si vous êtes autodiscipliné, déterminé et savez chercher aux bons endroits.

Nous avons alors beaucoup appris, intégrés des tonnes de savoir dans de nombreux domaines tout en nous construisant une audience solide sur Travelplugin.

C’est à ce moment que nous avons su que notre avenir professionnel se ferait définitivement en ligne.

Mais en attendant…

Accumuler les connaissances ne nourrit pas son homme

Avez-vous déjà vu un étudiant gagner sa vie correctement ?

Et à 35 ans, nous rêvions de mieux qu’un boulot précaire à la sauce McDo.

Malheureusement, entre l’affiliation et quelques travaux d’écriture, nos sources de revenus étaient encore maigres.

D’autant plus que nous n’avons jamais abusé des liens et articles sponsorisés pour ne pas ternir l’âme du blog et garder notre authenticité.

Mascotte_Chèvre_ChaudJe n’ai pas quitté le salariat pour perdre à nouveau mon indépendance au profit des grosses industries du Web.

Nous avons donc monté notre site de création de contenus Chèvre Chaud afin de monétiser l’une de nos grandes qualités : la rédaction Web.

Restait à savoir comment nous allions exploiter nos autres compétences et en faire profiter au mieux notre audience.

C’est pourquoi nous avons décidé :

  • D’abandonner toute attache matérielle pour vivre dans des pays à moindre coût le temps faire grandir notre entreprise.
  • D’investir davantage d’argent dans des formations solides créées par les meilleurs entrepreneurs du Web anglo-saxon.

Réorientation logique vers le business en ligne

Être autodidacte a du bon et nous ne manquons pas d’idées, mais il faut savoir faire des choix stratégiques.

Aujourd’hui, nous changeons de pays tous les 6 mois environ. Parfait pour l’inspiration. 🙂

Nous vantons les avantages d’entreprendre sur le web.

Robotisation_des_cadres
Surtout avec l’évolution du travail dans les années à venir…

…tout en arguant que ce choix est loin d’être réservé à un mode de vie particulier.

Tout le monde peut gagner en indépendance grâce à un business en ligne.

  • À temps complet ou en complément de son boulot.
  • En sédentaire, en télétravail ou sur la route.

Notre audience s’est affinée dans ce sens et nous travaillons pour leur donner les meilleures armes afin de réussir en évitant les erreurs que nous avons commises.

Quels sont les entrepreneurs du web qui t’inspirent pour leur efficacité professionnelle ?

J’ai commencé par naviguer sur les sites d’entrepreneurs issus de la blogosphère française.

Mais un rapide tour d’horizon chez nos amis d’outre-Atlantique m’a vite montré à quel point le web francophone a beaucoup de retard sur les Anglo-saxons.

C’est donc tout naturellement que je me suis rabattue sur les blogueurs américains à la pointe du business en ligne pour ne plus les lâcher.

Et j’ai lu des tonnes de leurs articles, que dis-je des mégatonnes ! Jusqu’à analyser les moindres techniques qu’ils utilisent.

Gourous_américains_bloguers_1Parmi les premiers à m’avoir inspiré :

  • Pat Flynn de « Smart Passive Income »
  • Jeff bullas de « Jeffbullas »
  • Francisco Rosales de « Social Mouths »
  • Et bien sûr Seth Godin

Puis j’ai affiné mes recherches pour me tourner vers des entrepreneurs que je considère encore plus pointus aujourd’hui.

Gourous_américains_bloguers_2Sans vous citer la vingtaine que je suis régulièrement, voici ceux qui me viennent à l’esprit :

  • Marie Jaksch de « Write to Done »
  • Rob Walling de « Drip »
  • John Corcoran de « Smart Business Revolution »
  • Eben Pagan de « Get Altitude »

Chacun dans son domaine est très efficace et m’apporte beaucoup.

Comment cultives-tu ton efficacité professionnelle au quotidien ?

Pour répondre de manière classique, j’use de toutes les techniques connues des entrepreneurs :

  • Se fixer un objectif principal
  • Le diviser en plusieurs objectifs à court terme
  • Lister les tâches nécessaires à la réalisation de ceux-ci
  • Prévoir le soir pour le lendemain combien je vais m’en coltiner dans la journée
  • Et m’y tenir au maximum !

Tout en appliquant de nombreuses méthodes pour gagner en productivité :

  • Méthode GTD de David Allen
  • Loi des 20/80 de Pareto
  • Technique Pomodoro (ou de la tomate)

Technique_Pomodoro_ou_tomate

Ma réponse plus personnelle est le rythme de vie que je m’impose.

Je fais particulièrement attention à mon alimentation. Jamais de sucre. Pas de féculents intempestifs. Et un unique repas chaque jour après une séance de sport courte mais intense.

Limiter les jours alcool au maximum pour éviter de se retrouver avec le cerveau comme une éponge.

Et beaucoup de lecture et d’apprentissage quotidien.

Tout cela m’aide à garder l’esprit alerte.

L’efficacité professionnelle repose sur l’efficacité énergétique entrepreneuriale selon moi. Qu’est-ce qui te pompe de l’énergie généralement ?

Ce qui pompe de l’énergie à tout entrepreneur sont les tâches récurrentes :

  • Administratives
  • Comptables
  • Traiter les tonnes de mails reçus

En espérant déléguer un jour… Chose que j’ai déjà faite et qui a amené son lot de mauvaises surprises.

Plus spécifiquement, le fait d’avoir choisi un mode de vie nomade ajoute une charge de travail supplémentaire non négligeable :

  • La recherche du prochain pays où nous allons vivre
  • Fouiner sur Airbnb pour trouver un appart de transit

Appartement_Airbnb_tout_petit_Kaohsiung
La plupart n’offrent pas de bonnes conditions de travail

  • Trouver le bon plan location d’appart pas cher tous les 6 mois
  • Dégoter le billet d’avion abordable pour la prochaine destination
  • Apprendre les rudiments de la langue du pays pour éviter de se faire arnaquer

C’est une façon d’entreprendre qui pompe beaucoup d’énergie. Mais cela implique également un apprentissage permanent très stimulant.

Qu’est-ce qui t’en donne et te booste ?

Ne soyons pas hypocrites, les résultats que nous tirons de notre travail sont très motivants. C’est donc ce que je gagne qui me booste avant tout.

Vient ensuite la possibilité de vivre de notre activité tout en découvrant d’autres cultures à notre guise. Je ne parle pas de voyage d’agrément mais bien de pouvoir intégrer la vie locale, où que nous allions.

Bon, il peut nous arriver parfois de regretter nos choix de destinations. Mais c’est finalement toujours une expérience enrichissante.

Très important également, la rencontre avec les entrepreneurs de notre trempe.

Rencontre_Travel_with_a_mission
Rencontre avec le CEO de Travel with a mission.

Lorsque j’étais confinée dans mon salariat, les personnes de mon entourage étaient loin d’être inspirantes. Voire franchement chiantes et limitées.

Tisser un réseau de relations avec des personnes qui vivent les difficultés de l’entrepreneuriat et se bougent pour évoluer est une chance folle.

Enfin, voir mes abonnés et clients s’émanciper et devenir indépendants grâce à mon aide. Cela me ravit et m’encourage à continuer.

Dans les moments difficiles, un petit message de remerciement ou un témoignage d’avancement me redonnent toujours une pêche d’enfer.

As-tu un dernier conseil à partager aux lectrices et lecteurs qui nous lisent ?

J’en ai des tonnes !

Mais si je ne devais en prodiguer qu’un seul à ceux qui veulent tenter l’aventure de l’entreprise en ligne :

« Dépassez votre peur, c’est votre plus grande ennemie. »

Pensez à une journée à la fête foraine.

Vous êtes au sommet des montagnes russes, prêt à dévaler la pente après 4h de queue, c’est votre unique chance de les dompter…

Mais vous faites demi-tour, apeuré par ses impressionnants loopings.

Une_journée_dans_la_vie_d'un_entrepreneur

Comment vous sentez-vous en fin de journée ?

Frustré de n’avoir pu goûter aux émotions fortes que vous espériez tant.

Envieux des cris délicieusement affolés des courageux qui se sont lancés, les yeux brulant d’enthousiasme à l’arrivée.

Et vous vous dites :

« J’aurais dû le faire, je suis vraiment trop con. »

Trop tard…

Imaginez maintenant que votre vie se résume à cette journée.

Jérôme : Merci Haydée pour ce témoignage.

PS : si vous souhaitez me motiver à continuer à alimenter ce site, vous m’aiderez beaucoup en partageant cet article sur les réseaux sociaux grâce aux boutons ci-dessous.

 

 

 

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *