Norman fait des vidéos : Pourquoi ça marche ?

Norman fait des vidéos pourquoi ca marche

Boostez votre cerveau

Imaginez que vous fassiez des vidéos, sur des sujets de la vie quotidienne. Vous êtes seul à tout faire (le scénario, le tournage, le montage, la publication, etc.) avec votre caméra. Vous publiez sur Internet, et bam, ça cartonne ! Plusieurs millions de vues sur chaque vidéos. Des millions de fan sur facebook. Un vrai succès. Depuis, des grandes marques vous contactent pour que vous fassiez des projets audio-visuels avec elles. Crunch vous propose même de vous payer un tour du monde pour lequel vous feriez des vidéos. Un super sponsor n’est ce pas ?

Peut-être qu’il s’agit d’un rêve. Mais pas pour Norman !

Norman fait des vidéos : pourquoi un tel succès ?

Sur Pourquoi Entreprendre, vous lirez à partir de maintenant des articles sur le thème « pourquoi ça marche ?« . Dans ces articles tels que celui-ci, le premier de la série, je ferai une petite analyse des entreprises et initiatives que j’aime sur les « pourquoi » de leur réussite. J’espère que cela suscitera des discussions dans les commentaires. Bonne lecture !

Norman est un jeune de 25 ans (comme moi 🙂 ) qui a commencé à faire des vidéos humoristiques sur des anecdotes de la vie quotidienne. Il n’a pas d’équipe de tournage ou de production audio-visuelle. Il se fait plaisir et « s’éclate » à le faire lui-même. Nous pouvons le ressentir dans ses vidéos, comme celle-ci, la dernière en date à l’heure à laquelle j’écris ces quelques lignes :

Pourquoi ça fonctionne ? parce qu’il s’amuse

Sauf si je me trompe, je pense que Norman prend plaisir à faire ces vidéos. Il parle de sujets qu’il a lui-même vécus et se « lâche » en faisant ses « coups de coeur » ou « coups de gueule ». Le rendu est alors très naturel, très limpide et c’est facile et plaisant à regarder. Comment convaincre ? En étant convaincu. Et quoi de mieux pour être convaincu que de parler de sujet que l’on a vécu soi-même, en racontant des anecdotes personnelles ?

Parce qu’il parle de situations qui nous parlent

La crise des 25 ans, les mythos, les bouquets de roses vendus dans les restaurants… Ces sujets, nous les avons souvent vécus nous même. C’est comme ça qu’il peut toucher autant de personnes et qu’il a autant d’impact. Norman reprend avec brio les dialogues intérieurs que nous avons dans ces situations, ce qui fait que nous nous identifions encore plus facilement dans ses vidéos. Et les mots qu’il utilise et les tournures de phrase aussi correspondent à ceux que nous utilisons également. Un vrai cas d’études de communication.

Parce qu’il ne se prend pas au sérieux

Norman fait souvent des vidéos basées sur l’autodérision. Prenons par exemple cette vidéo « la crise des 25 ans »

Le fait de ne pas se prendre au sérieux crée un lien de proximité avec l’auditoire (nous « visionneurs » de ses vidéos). Il ne nous prend pas de haut, il ne nous donne pas de leçon. Il ne fait que partager et le tout avec légèreté. Le message passe tout seul, sans accro, comme dans du beurre. Il nous facilite la tâche et c’est très apprécié, surtout dans un monde toujours plus pressé et stressé.

Parce que ses vidéos sont courtes et rythmées

En moyenne, ses vidéos font 3 min. C’est juste le bon timing (le temps d’une chanson) surtout pour nous détendre l’esprit. Norman nous divertit, et comme le dit le dicton, les blagues les plus courtes sont les meilleures. En plus, les scènes sont très rythmées avec un montage « punchy » et des mini scènes de quelques dizaines de secondes. Du coup, le fait qu’il n’y a qu’une seule prise de vue n’est pas gênant (les scènes se passent souvent dans sa chambre).

Parce qu’il ne se focalise pas sur le business

Même s’il développe un modèle économique (la publicité), son intention n’est pas de faire du business. Son intention reste avant tout de divertir et de se faire plaisir. Selon moi, ce point est capital dans le fait que « ça marche ». C’est ainsi qu’il a pu faire des partenariat avec Orange et Crunch, grâce à la notoriété qu’il a développé. Mais je suis sûr que lorsqu’il a commencé à faire des vidéos, cela n’était pas son objectif en tant que tel.

Voici la vidéo qui a le plus marché pour lui jusqu’à maintenant.

 

Et selon vous, quels sont les facteurs qui ont permis à l’initiative de Norman de fonctionner ?

AUTEUR

Jérôme HOARAU

Fondateur de Pourquoi-Entreprendre.fr, co-fondateur de La-Semaine.com et de creapreZent.fr, coach Efficacité Professionnelle et Parler en Public. Je suis l'auteur de plusieurs ouvrages dans le domaine de l'efficacité professionnelle et du leadership que vous pouvez retrouver ici : Livres Efficacité Professionnelle et Leadership.

Tous les articles par : Jérôme HOARAU
Loading Facebook Comments ...
7 commentaires
  • Alexandre B

    Salut Jérôme,
    Superbe idée pour une série d’articles ! J’ai hâte de voir la suite 🙂
    Pour en revenir à Norman, c’est clair que lorsqu’il a décidé de commencer ces vidéos il ne devait pas penser à tout ce que ça produirait (partenariats avec Orange Crunch etc) à moins qu’il cache bien son jeu ^^
    En tout cas belle réussite de la part de Norman, bravo !

    A qui comptes-tu consacrer ton prochain article ? Cyprien ?
    A+

  • Jerome Hoarau

    Au fait, j’ai oublié de préciser que les vidéos et le succès de Norman lui ont ouvert les portes du cinéma. En devenant doubleur, il est en marche pour devenir acteur également !

  • Benjamin Sappey

    Salut Jerome,
    Article très intéressant mais je pense que tu ne pousses pas assez en avant deux éléments clés.
    Le premier c’est le caractère passe-partout du personnage, on a pas à faire à un stéréotype ou à un mannequin ce qui facilite l’identification et le caractère sympathique du personnage.
    Deuxième point, c’est le lien avec Internet. Les Norman et Cie on, selon moi, toujours existé mais pour se faire connaitre il était nécessaire de passer par des circuits classiques, balisés et codés tel que le théatre, la TV etc… Il fallait donc à un moment donné plaire à une personne (en gros le producteur de l’émission) qui avait pratiquement le droit de vie ou de mort sur la carrière du potentiel artiste.
    internet permet donc de couper ces circuits et créé un canal « direct » entre le comédien et son public.

  • Jerome Hoarau

    merci beaucoup Benjamin pour ce commentaire bien construit !
    En effet j’ai oublié de préciser ces points importants qui expliquent « pourquoi Norman marche » :
    – son caractère « passe partout », il est « normal » comme tu dis
    – la puissance et la liberté d’Internet

    A bientôt !

Laisser une réponse

Votre adresse courriel ne sera pas poubliée