Mes voyages, mes entreprises

Mes-voyages-mes-entreprises1

Nous avons pu voir sur l’article Voyager c’est entreprendre que souvent voyager, c’est aussi une forme d’entrepreneuriat.

Dans cet article, je vais illustrer mon opinion par mon expérience pratique. En effet, dans trois semaines, je vais rentrer à l’Ile de la Réunion, puis passer deux semaines à Madagascar et enfin partir au Canada, près de Montréal pour finir mes études.

Avant de pouvoir partir, il faut faire face à une multitude de démarches administratives.

En effet, avant de pouvoir m’installer au Canada, il faut rassembler les éléments suivants :

  • CAQ
  • Formulaire SE401Q106
  • Inscription à l’Université, à la sécu, assurance, …

Sachant que pour obtenir le CAQ, il faut avoir la preuve de la banque qu’on l’on puisse faire face aux dépenses diverses comme la santé ou le logement… Bref, un peu comme demander un crédit à une banque pour financer son projet, ou de faire les démarches nécessaires afin de déposer le statut de sa future société.

Pour Madagascar, tout planifier pour limiter les risques et imprévus

Madagascar est un pays immense où les infrastructures sont encore peu fiables. Se déplacer est compliqué si bien que certains voyageurs préfèrent directement acheter une voiture d´occasion sur place. Il faut donc tout planifier afin de pouvoir faire le maximum de choses et d’en prendre plein les yeux. C’est un vrai travail de logistique. Agenda, planning et j’en passe. Par exemple, prévoir une journée de taxi brousse pour aller d’Antsirabe à Fianarantsoa. Voir si des trains sont disponibles aux dates que l’on souhaite… Un peu comme planifier un circuit de livraison de marchandises pour une société de vente à distance ou de livraison.

De plus, il faut prévoir les vaccins et les médicaments à prendre afin de limiter les risques de maladie là-bas (ou de ne pas pouvoir en trouver sur place), un peu comme faire un stock de marchandises en entreprise afin de pouvoir faire face à un pic de demande.

Enfin, dresser un budget pour ces voyages

Ça coute cher un voyage. On dépense sans recevoir d’argent. Il faut donc prévoir un budget afin de faire face aux dépenses. Ce travail peut relever de la comptabilité dans le domaine de l’entreprise, sauf qu’il n’y a pas de colonne « produits » mais uniquement « charges » dans le compte de résultat ;-). Il faut prévoir les frais de transport, d’hébergement, d’alimentation et de loisir. Ce qui implique un travail de recherche important au préalable et d’une simulation par la suite. Le mieux étant de prévoir une fourchette, surtout lorsque l’on va dans un pays comme Madagascar et que les prix ne sont pas forcement fixés.

Voici ce quelques liens que j’ai pu trouver sur la planification de voyages :

Enfin, si vous voulez suivre les expériences d’un expert dans ce domaine je vous conseil de lire le blog R*** I’m Famous. 😉

C’est pourquoi je pense que si vous avez l’âme d’un voyageur, que vous aimez planifier et organiser vous même vos voyages, alors vous aimez entreprendre. Alors pourquoi ne pas entreprendre dans d’autres domaines (créer votre société, un projet en interne à votre société, créer une association ou tout simplement un blog) ?

AUTEUR

Jérôme HOARAU

Fondateur de Pourquoi-Entreprendre.fr, co-fondateur de La-Semaine.com et de creapreZent.fr, coach Efficacité Professionnelle et Parler en Public. Je suis l'auteur de plusieurs ouvrages dans le domaine de l'efficacité professionnelle et du leadership que vous pouvez retrouver ici : Livres Efficacité Professionnelle et Leadership.

Tous les articles par : Jérôme HOARAU
Loading Facebook Comments ...
5 commentaires
  • Jérôme

    Je te dirai si c’est bien ou pas, et si ça vaut le coup de s’y installer. En tout cas je suis pressé de vivre ces expériences. Cependant, cela impliquera que j’aurai moins de temps à consacrer à mon blog, et c’est ce qui me fait un peu peur : que les fruits de mes travaux se perdent à cause de cela 🙁

Laisser une réponse

Votre adresse courriel ne sera pas poubliée