Les Soft Skills et l’intelligence émotionnelle 

Un magazine à télécharger gratuitement pour développer vos compétences d'entrepreneur ici https://jerome-hoarau.com/sl/4187

Soft Skills Magazine à télécharger gratuitement pour développer vos compétences d’entrepreneur

Quels liens faire entre Soft Skills et intelligence émotionnelle?

Cet article est extrait de Soft Skills Magazine (téléchargeable gratuitement).

Chronique d’expert par Florie Fonterme

Qu’est ce que les soft skills pour vous ?

Les soft skills sont les éléments différenciant et inerrant à la personne… C’est ce qui est inné chez la personne, naturel. C’est ce qui lui permet de revenir à une forme d’authenticité.

C’est le plus beau potentiel des collaborateurs, c’est ce qui nous permet de nous maintenir dans un poste ou une performance.

Demain ce sont les soft skills qui nous permettront d’évoluer dans l’entreprise compte tenu des changements et défis auxquels nous faisons face aujourd’hui, et principalement l’adaptabilité et la flexibilité.

La durée de vie d’une compétence technique est de un an, alors que les soft skills c’est à vie, tout au long de sa carrière et qui n’a pas de date de péremption.

Si je peux me permettre une analogie, je dirais que les soft skills c’est comme du bon vin, alors que les hard skills serait comme un vin qui vieillit mal.

Je trouve qu’il y a une forme d’injustice dans les soft skills car nous avons des facilités différentes selon les personnes (pas le même niveau d’énergie nécessaire selon les personnes pour les développer). Ce qui est différent pour les compétences techniques à mon avis.

Quel lien ou complémentarité existe-t-il avec l’intelligence émotionnelle ?

L’intelligence émotionnelle est une soft skill.

Si soft skills sont intrinsèques à l’humain, alors elles sont indissociables des émotions, et donc de l’intelligence émotionnelle.

L’intelligence émotionnelle est la faculté de l’individu d’appréhender les émotions dans ses modes de fonctionnement à travers deux dimensions :

L’intra

  • Conscience de soi
  • Auto régulation (les émotions sont des alliés et pas des ennemis)

L’ Inter

  • Empathie
  • Compétences sociales
  • Leadership

Ces deux dimensions sont complémentaires et permettent un bon niveau relationnel avec soi-même et avec les autres.

Comment les soft skills aident-elles au succès ?

Ce sont elles qui assurent :

  • une bonne prise de décision (canalisant le bon passage à l’action),
  • une adaptabilité face au changement,
  • une réussite sociale.

Ce ne sont pas ceux qui ont les meilleurs diplômes et performances qui réussissent, mais surtout ceux qui ont un meilleur savoir être. Cela est d’autant plus vrai dans un environnement changeant, ceux qui vont bien réagir voire initier ces changements (adaptabilité, proactivité).

Face à l’intelligence artificielle, c’est l’empathie qui fait la différence.

L’ordinateur ne peut pas créer une émotion ou les comprendre, il ne peut pas s’y adapter même avec un indicateur émotionnel.

Il n’a pas de lien avec la conscience humaine. C’est ce qui différentie demain l’homme du robot.

Voici un exemple : le métier radiologue. Le métier a changé, car la machine lit mieux que les radiologues. Il reste quoi ? Le relationnel avec le patient, sinon il perd toute sa légitimité.

Le commercial ? Il doit se différentie par l’empathie et le lien de confiance (le ressenti et les émotions).

Les soft skills font la différence face à la machine.

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *