Laurent Austin : 3 ans pour passer de l’idée à sa mise en œuvre avec Comptoir du Chic

comptoir du chic

Laurent Austin est un entrepreneur que nous pouvions qualifier de tenace : malgré les obstacles et difficultés, il arrive à atteindre ses objectifs. Lisez son témoignage dans lequel il nous livre ses anecdotes personnelles issues de son aventure entrepreneuriale.

Si vous aussi vous souhaitez témoigner sur votre aventure entrepreneuriale, rendez-vous sur cette page « témoigner sur l’entrepreneuriat ».

Vous allez commencer le récit de votre aventure entrepreneuriale. Si vous deviez le publier, quel serait le titre de l’ouvrage ?

3 ans pour passer de l’idée à sa mise en œuvre 

Pourquoi Entreprendre cette aventure ?

Pour entreprendre, il faut d’abord avoir une idée, une vision et ça n’est pas donné à tout le monde ou en tous cas ça n’arrive pas automatiquement. Cette idée, elle correspond souvent à un besoin insatisfait chez vous et qui doit l’être aussi chez les autres (en grand nombre). En effet, pas de besoin insatisfait, pas de raison d’être de l’entreprise !

L’idée de créer comptoirduchic.com est venue d’une expérience personnelle : nous venions d’emménager dans un nouvel appartement avec notre premier bébé en 2006 et, comme souvent, vos anciens meubles ne trouvent pas tous leur place. J’avais donc décidé de me séparer de mon charmant canapé 2 places Flamant, en très bon état. Acheté 1500 euros 5 ans plus tôt, je n’ai pu m’en séparer qu’en échange de la somme ridicule de 200 euros grâce à un de ces sites internet à succès qui aide les particuliers à se débarrasser des objets devenus indésirables ! (l’un d’eux commence par « e » et finit par « y », un autre par « le » et finit par « coin » … sans les citer).

Ce jour-là, le cœur déchiré, je me suis dit qu’il fallait mettre en place un site, plus humain et moins commercial, pour aider les vendeurs à préserver la valeur de leurs produits de qualité et de leur éviter de perdre à la fois le produit qu’ils aimaient et leur pouvoir d’achat. 

Une aventure n’est pas sans péripéties et rebondissements. Quels ont été les difficultés ou problèmes auxquels vous avez fait face ?

L’aventure a commencé pour moi en septembre 2011 et je pense à 2 difficultés majeures auxquels j’ai été confronté après plus de 9 mois de préparation du lancement de l’activité.

La première étape cruciale pour une création d’entreprise, une fois le Business Plan rédigé, fut de trouver des financements. Au mois de juillet 2012, alors que 2 banques étaient d’accord pour me prêter de l’argent et que j’avais passé avec succès l’oral pour obtenir un Prêt d’Honneur du réseau Initiative, c’est mon épouse qui se montra réticente à me donner sa « caution solidaire » pour les emprunts (nous sommes mariés sous le régime de la communauté). Paradoxalement, j’avais réussi à convaincre des « gens de l’extérieur » qui ne me connaissaient pas mais « l’ennemi du projet » se révéla être à l’intérieur, tout près de moi ! Tout rentra assez vite dans l’ordre mais la surprise fut de taille !

L’autre difficulté majeure apparut sur le plan juridique. J’avais mandaté un avocat pour rédiger mes Conditions Générales d’Utilisation et je me souviens de son appel pendant mes vacances d’été, fin août lors duquel il m’indiqua qu’il y avait un « sujet » (pour ne pas dire un grave problème) lié à mon business modèle. J’avais prévu de vendre des points sur mon site et j’appris alors que je n’en avais pas le droit (même si de nombreux sites le faisaient pourtant), que cette pratique était assimilée à de l’émission de monnaie électronique et qu’il fallait un agrément bancaire … bref, je risquais 375 000 euros d’amende et 3 ans de prison … ça fait réfléchir !

Alors que le site était prêt à être lancé pour la rentrée, je dus reconstruire un autre modèle, redévelopper le site ; résultat des courses : deux mois de retard sur le lancement et plus de 12 000 euros de frais supplémentaires… 

Quel a été votre état d’esprit dans ces moments de difficultés ? 

Quand vous croyez en votre projet, qu’il vous ressemble et fait du sens pour vous (et potentiellement pour les autres), vous réussissez à déployer et à canaliser une énergie incroyable pour surmonter les obstacles et trouver de nouvelles pistes (souvent meilleures que les précédentes).

Dans ces moments-là, il faut être bien entouré : par des proches ou par des membres de votre réseau qui vous aident à trouver les bons interlocuteurs pour vous permettre de continuer à avancer.

Une fois surmontée chaque difficulté, quelle fierté d’avoir réussi et d’avoir encore progressé vers votre objectif ! 

Quelles décisions avez-vous prises ? Comment avez-vous résolu ces problèmes ?

Sur la partie juridique, j’ai eu la chance de rencontrer une Avocate spécialisée en monétique (profil assez rare) grâce à une relation d’un voisin qui a créé une agence digitale …

Elle m’a consacré un du temps, m’a fait rencontrer des prestataires du secteur (des émetteurs de monnaie électronique), m’a validé un modèle et rédigé de nouvelles Conditions Générales d’Utilisations.

Et maintenant, êtes-vous accompli ? Qu’est-ce qui vous épanouit aujourd’hui dans votre aventure entrepreneuriale ?

Hélas rien n’est fait encore, surtout après 2 mois et demi de lancement. Il y a toujours des bonnes et des mauvaises surprises.

Me concernant, les bonnes surprises résident dans le fait que tout le monde apprécie le concept de comptoirduchic.com : permettre aux particuliers d’échanger des produits Mode & Déco de marque, grâce à un système de points (le fameux), sans perdre d’argent.

Le service est dans l’air du temps, crise économique oblige et baisse du pouvoir d’achat pour tous.

Le taux d’inscription (gratuite) sur le site est bon : 200 personnes partout en France s’inscrivent chaque mois, qu’elles habitent en Corse ou en Alsace, à Paris (très peu) ou dans le Languedoc Roussillon…

La moins bonne surprise, inhérente à la création d’un nouveau modèle, est que les gens doivent comprendre parfaitement le fonctionnement du site avant de lui donner une confiance totale.

Grâce à la mise en œuvre d’une enquête online auprès des utilisateurs et au travail avec des consultants, nous sommes en train de retravailler la traduction du concept pour faciliter la compréhension et ainsi décupler l’utilisation du site … c’est très excitant !

Si vous n’aviez qu’un seul conseil à retenir de votre aventure entrepreneuriale, lequel serait-il ?

Il faut toujours y croire malgré les obstacles : ne pas écouter les gens qui n’y croient pas (il y en a toujours) ne pas revenir à des modèles connus si vous innovez et savoir rencontrer ceux qui peuvent vous aider en vous apportant leur expérience dans votre domaine.

J’ai l’impression que l’entrepreneuriat rend chanceux et donc heureux : il met sur votre chemin des gens passionnants, vous donne le luxe de créer ce en quoi vous croyez et permet de rendre un grand nombre d’utilisateurs heureux (c’est en tous cas mon objectif) !

AUTEUR

Jérôme HOARAU

Fondateur de Pourquoi-Entreprendre.fr, co-fondateur de La-Semaine.com et de creapreZent.fr, coach Efficacité Professionnelle et Parler en Public. Je suis l'auteur de plusieurs ouvrages dans le domaine de l'efficacité professionnelle et du leadership que vous pouvez retrouver ici : Livres Efficacité Professionnelle et Leadership.

Tous les articles par : Jérôme HOARAU
Loading Facebook Comments ...
1 commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse courriel ne sera pas poubliée