Entreprendre : une affaire de compétence et pas de talent

  • Ajouter des étiquettes :
AUTEUR

Jérôme HOARAU

Fondateur de Pourquoi-Entreprendre.fr, co-fondateur de La-Semaine.com et de creapreZent.fr, coach Efficacité Professionnelle et Parler en Public. Je suis l'auteur de plusieurs ouvrages dans le domaine de l'efficacité professionnelle et du leadership que vous pouvez retrouver ici : Livres Efficacité Professionnelle et Leadership.

Tous les articles par : Jérôme HOARAU
Loading Facebook Comments ...
11 commentaires
  • Clara M.

    Bien sûr, tout ça parait évident: les jeunes filles ont raison de croire qu’elles deviendront des super stars à force de prendre des cours de chant et de regarder The Voice.

  • Julie

    Merci de partager avec nous ta vision des choses. Cette vidéo m’a fait réfléchir et m’a aidé à poser les bons mots sur ce merveilleux esprit qu’est l’esprit entrepreneurial ! Ton dynamisme est très contagieux, à tel point que j’ai déjà partagé cette vidéo avec plusieurs amis. Je l’ai également enregistrée afin de pouvoir m’en servir pour mes études qui débuteront début septembre, au sein d’un bachelor en commerce sur 4 ans, suivi d’un MSi en entrepreneuriat !
    Très bonne continuation 🙂 !!!

  • Jerome Hoarau

    Merci beaucoup Julie pour ce commentaire extrêmement encourageant !

    Je suis heureux que la vidéo ait atteint un des objectifs qui était d’inspirer les personnes qui la regardent. J’espère pouvoir continuer à en faire autant par la suite.Bonne continuation à toi également.

  • Jeremy Goldyn

    Bonjour Jérôme, 

    Oui, tu as raison, c’est en entreprenant qu’on devient entrepreneur mais pas n’importe comment. La majorité des gens vont vouloir directement créer leur entreprise en croyant avoir des clients, avoir une part du marché, avoir un bon site Internet, etc. 

    Mais si vous ne validez pas votre idée, ça ne sert strictement à rien. 
    c’est très bien d’avoir des projets mais vous devez commence par le valider. 

    Le meilleur des conseil est de commencer par quelque chose que vous aimez et qui vous passionne et de créer un petit projet. Ne cherchez pas à devenir riche ou quoi ce soit, faites vous juste une expérience. Et ensuite vous verrez bien si vous pouvez ou non créez une entreprise. 

    Bon courage à tous !

  • Jerome Hoarau

    Je suis d’accord avec cette approche. Je suis contre le fait de créer une entreprise avec la seule finalité de faire du cash. Je pense que le fait de vouloir s’éclater et apporter de la valeur ajoutée aux autres doit être l’enjeu principal pour se lancer, plutôt que la finalité financière.

  • Andy

    Bonjour Jérôme,

     

    C’est une bonne vision de mettre en avant les compétences.
    Cependant je ne suis pas certain qu’elles puissent, à elles seules, faire
    atteindre nos rêves.

    En effet, pour prendre un exemple au hasard, comment
    se fait-il que des sportifs qui s’entrainent pendant des années n’arrivent
    jamais à percer dans leur domaine, malgré qu’ils aient la volonté de réussir?

    Est-ce uniquement de la malchance? Ou est-ce
    tout simplement qu’ils n’avaient pas le talent pour entreprendre dans le
    domaine vers lequel ils se sont dirigés ?

    Pour ma part, je prendrais plutôt en
    considération la citation de Nicolas Boileau: «Soyez plutôt maçon si c’est votre
    talent. »

     

    De manière générale, j’estime qu’il faut faire
    preuve de bon sens et rester pragmatique. Ce n’est pas uniquement en
    développant des compétences et en étant entreprenant qu’on arrive forcément à
    réaliser ses objectifs, même s’il s’agit de facteurs qui favorisent la réussite.
    En effet, d’autres éléments rentrent en compte pour pouvoir vivre ses rêves un
    jour ou l’autre, et c’est pour cela que j’attends avec impatience qu’ils soient
    traités dans vos prochaines vidéos.

     

    Bien à vous et bonne continuation !

  • Jerome Hoarau

    Bonjour Andy et merci pour ce commentaire constructif.
    Le message que j’essai de faire passer n’est pas « l’esprit d’initiative et que le développement de compétences sont suffisants pour atteindre ses objectifs », mais plutôt que « L’esprit d’initiative et le développement de compétences sont nécessaires pour réaliser ses objectifs ».

    En d’autres termes et pour reprendre votre exemple, un sportif qui ne croit pas en son potentiel n’a selon moi aucune chance de réussir car il ne se lancera pas avec conviction. En revanche, s’il y croit et qu’il investit sa conviction et son énergie dans son potentiel et sur sa capacité à développer les compétences pour réussir, alors oui il a plus de chances d’atteindre ses objectifs.

    Selon moi, tout le monde a le potentiel de développer cet esprit d’initiative et des compétences. Mon message étant qu’il est plus positif, constructif et pertinent de croire en son potentiel et en sa capacité à évoluer et progresser, que de rester sur des convictions fatalistes et immuables qui poussent à l’immobilisme et à l’attentisme (malheureusement, on ne se rend pas forcément compte de toutes les barrières et limites que l’on s’imposent à soi-même et c’est dommage).

    Ensuite, nous avons des facilités qu’on pourrait appeler « talent », mais qui ne sont pas des fatalités (encore une fois il s’agit de mon point de vue et non pas d’une vérité).

    Bonne journée !

Laisser une réponse

Votre adresse courriel ne sera pas poubliée