Entreprendre : comment faire les bons choix de projet ?

faire des choix de projet

Il n’est pas facile de prendre des décisions lorsque l’on est entrepreneur. Vous avez envie de tout faire alors que cela est impossible. Alors comment faire ?

Vous êtes peut-être dans la même situation que moi : des idées plein la tête, que vous avez envie de transformer en projet ici et maintenant !

Mais les journées ne font que 24h, et vous avez un besoin physiologique dont vous ne pouvez pas vous en passer : le sommeil.

En plus, en tant que passionné, vous n’y allez jamais à moitié. Si vous décidez de vous lancer, vous mettez toute votre énergie et ténacité dans ce projet.

 

Alors comment faire la part des choses et rester raisonnable ?

Cette semaine encore, j’ai eu une idée que je pouvais développer sous forme de projet ou de concept. Mais étant donné que je suis déjà sur plusieurs fronts à la fois je me suis dit que ce n’était pas raisonnable. Mais avant d’arriver à cette conclusion je me suis posé plusieurs questions :

  • Pourquoi développer ce projet ?
  • Si je me lance, combien de temps cela me prendra en plus ?
  • Quels seront les bénéfices de ce projet ? Gain de temps ? Productivité ? Gain financier ? Utilité pour les autres ?
  • De qui pourrais-je m’entourer ?

Ce questionnement me permet d’avoir certaines prises de conscience et un certain recul pour mettre un peu de cerveau gauche (la raison) dans le processus de décision, plutôt que de me focaliser que sur le cerveau droit (l’émotion, la passion).

 

Nous pourrions même pousser le questionnement encore plus loin ne pensez-vous pas ?

Et si nous attribuons un certain nombre de points pour faire pencher la balance entre deux scénarios :

– je me lance dans le projet

– je ne me lance pas (tout de suite) dans le projet

 

Si vous vous lancez, vous pourriez attribuer un certain nombre de points aux questions suivantes par exemple sur une grille de 1 à 5 :

  • Le temps gagné (productivité)
  • Les compétences développées (mes soft skills par exemple)
  • Le chiffre d’affaires généré
  • La notoriété générée
  • Le nombre de personnes « plus heureuses » grâce au projet

Si vous ne vous lancez pas, voici quelques questions que vous pourriez vous poser et noter sur le même système que précédemment :

  • Temps « sauvé »
  • Productivité « ré-investie » sur les projets déjà existants
  • Heures de sommeil épargnées
  • Heures de vie sociale épargnées
  • Bien-être général préservé

Ce sont des exemples de questions, qui reposent sur vos propres valeurs, celles qui ont de l’importance à vos yeux.

 

Finalement, pesez les résultats et voyez de quel côté la balance penche.

 

Que pensez-vous de cet exercice ? Avez-vous d’autres techniques pour vous aider dans vos prises de décision et dans vos choix de projet ?

AUTEUR

Jérôme HOARAU

Fondateur de Pourquoi-Entreprendre.fr, co-fondateur de La-Semaine.com et de creapreZent.fr, coach Efficacité Professionnelle et Parler en Public. Je suis l'auteur de plusieurs ouvrages dans le domaine de l'efficacité professionnelle et du leadership que vous pouvez retrouver ici : Livres Efficacité Professionnelle et Leadership.

Tous les articles par : Jérôme HOARAU
Loading Facebook Comments ...
5 commentaires
  • Philippe

    Si je comprend bien, l’objet de ce questionnement c’est de permettre d’arbitrer entre plusieurs projets selon plusieurs objectifs et pas uniquement des objectifs financiers.

    C’est plutôt une bonne chose même si j’y inclurais une notion de rentabilité.

    Après avoir éliminé un projet, faut-il ensuite trouver des raisons supplémentaires en posant de nouvelles questions? Pas nécessairement. Sauf si on a un doute sur les premières questions!

  • Jerome Hoarau

    Oui c’est exactement ça.
    Et il est vrai que je n’ai pas beaucoup insisté sur la partie financière dans cet article. La raison pour cela : on assimile trop souvent l’entrepreneuriat à une activité commerciale ou financière, alors que ce n’est pas cela selon moi. Mettre l’accent sur cette partie (qu’il ne faut pas supprimer non plus), ce serait continuer d’alimenter des idées déjà existantes, alors que le but est d’apporter un regard nouveau.
    Mais c’est une question tout de même importante, surtout si l’on souhaite pouvoir vivre de ses projets.

  • Kito

    C’est vrai que c’est difficile de faire des choix, en même temps c’est aussi la qualité nécessaire pour devenir un bon entrepreneur ! 

Laisser une réponse

Votre adresse courriel ne sera pas poubliée