Entreprendre à l’étranger : comment ça marche ?

Quelles sont les meilleures pratiques quand on vit à l’étranger en tant qu’entrepreneur ? Comment développer son activité dans un autre pays ?

Dans cet article, je partagerai avec vous mon retour d’expérience en la matière.

Créer une entreprise à l’étranger est simple

En tant qu’insulaire (originaire de l’Ile de la Réunion), j’ai eu toujours soif d’aventure et l’envie brûlante de découvrir le monde. J’ai eu l’opportunité de vivre dans plusieurs pays tels que le Japon ou le Canada et vit maintenant depuis 2014 au Royaume-Uni.

Une chose que j’ai découvert à travers ces expérience : la vie d’entrepreneur offre l’agilité nécessaire pour pouvoir vivre à l’étranger. Oui… à condition que l’on fasse des choix permettant de gagner du temps et de l’énergie pour s’installer. Par exemple, il n’est pas toujours pertinent de garder son entreprise en France alors que vous êtes résidant dans un autre pays. En effet, vous devez prouver d’une activité professionnelle stable et payer vos taxes dans votre pays d’accueil.

C’est pour cette raison que l’on est naturellement amené à créer une entreprise dans son pays d’accueil. J’ai des amis par exemple qui ont vécu cela à Singapour. Mais comment faire pour ne pas perdre de temps et éviter les pièges en matière de création d’entreprise dans un pays que l’on découvre tout juste ?

De mon côté, je me repose sur des prestataires de service spécialisés qui vont faire ce travail de manière professionnelle (comme par exemple cette entreprise qui propose ses services de création de société à Singapour).

Passer par ce type de service fait gagner un temps et une énergie hyper conséquents !

S’intégrer à son pays d’accueil

La création de société n’est pas suffisante pour l’épanouissement de l’entrepreneur : il est important cela moi de s’intégrer à son pays d’accueil. Je ne suis pas un défenseur du mode de vie « expat », car j’ai souvent l’impression que ce dernier coupe de cette intégration en ne restant que dans son cercle culturel.

Voici quelques conseils selon moi pour réussir à s’intégrer à son pays d’accueil :

  • Rejoindre une ou plusieurs associations locales. Par exemple, j’ai rejoint un club de Kung Fu dans ma localité, qui m’a permis de rencontrer de nouvelles personnes et d’étendre mon réseau social.
  • Participer à des évènements. Je trouve cela super intéressant car les évènements vous permettent de rencontrer des personnes qui ont les mêmes centres d’intérêt, même si vous êtes de cultures différentes.
  • Marcher… Cela peut paraître bête, mais j’adore m’immerger dans une culture en marchant, en écoutant et en observant ce qu’il se passe autour de moi.

 

Continuer à nourrir son mindset d’entrepreneur dans cette période d’incertitude

Je suis intimement convaincu que la réussite entrepreneuriale repose en majeur partie sur son état d’esprit, son mindset. Surtout dans un monde VICA dans lequel nous vivons en ce moment (Volatile, Incertain, Complexe, Ambigu) et surtout lorsque l’on vit loin de sa famille et de ses amis !

Voici quelques astuces pour nourrir votre mindset au quotidien :

  • Privilégiez la lecture de livres nourrissants plutôt que de surfer sur les réseaux sociaux
  • Optez pour des documentaires inspirants plutôt que des series TV pour « passer le temps »
  • Ecoutez des podcasts de personnes qui vous inspirent (pour ma part, je suis les personnes suivantes Tim Ferriss, Joanna Penn, …)
  • Lisez Soft Skills Magazine 🙂

Bien entendu il ne s’agit pas ici d’une liste exhaustive, mais j’espère que ces retours d’expérience vous donneront des idées pour votre situation.

A bientôt !

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *