Conseils de grands entrepreneurs français pendant le salon des micro-entreprises

Le salon des micro-entreprises est un rendez-vous incontournable pour les entrepreneurs de France. Vous pouvez faire le plein d’énergie, d’idées et de contacts en trois jours et le tout gratuitement.

Cette année j’ai eu la chance d’être exposant (avec le village soft skills), conférencier (avec une conférence sur les compétences des Leaders Entrepreneurs avec mon ami Julien Bouret) et blogueur officiel.

Dans cet article, j’aimerais partager avec vous la synthèse de la conférence plénière su salon que j’ai eu l’honneur de synthétiser avec :

  • la ministre Carole Olga
  • Pierre Kosciusko-Morizet
  • Michel-Edouard Leclerc
  • Véronique Garnodier
  • Philippe Courtoy
  • Héloïse Dion
  • Florence Haxel
  • Dan Serfaty

Voici donc ma vidéo de synthèse sur les enseignements que j’ai retenus de cette superbe conférence :

[youtube id= »08JKWeBrYS4″ width= »700″ height= »450″]

Voici également la belle infographie réalisée par Cédric Debacq :

info-conf-grandir-SME

On nous a promis de l’énergie entrepreneuriale, on ne nous a pas menti. Cette conférence fut une superbe bouffée d’oxygène, un grand bol d’optimisme et d’inspiration pour tout entrepreneur.

Ce que j’ai pu retenir de cette table ronde et de la discussion que j’ai pu avoir avec les intervenants, ce sont 4 mots clés :

–       Idée

–       Fun

–       Adaptabilité

–       Réseau

L’idée appartient à celles et ceux qui la réalisent

L’idée est le point de départ de toute aventure entrepreneuriale. Qu’elle vienne de soi-même ou qu’elle soit inspirée d’un autre projet venu de l’étranger, ce qui importe est comment l’entrepreneur(e) se l’approprie et la matérialise.

Cette vision partagée par Pierre Kosciusko-Morizet pendant cette table ronde m’a beaucoup inspiré car elle pousse à concrétiser ce que l’on a dans la tête et dans le cœur avant que ce soit quelqu’un d’autre qui ne le fasse à notre place.

L’idée reste centrale, mais c’est la volonté, la détermination et l’action qui fait aller loin.

Et que faire quand vous êtes plusieurs à avoir la même idée et donc à devenir concurrents ?

Plutôt que de vous livrer un combat à mort, mieux vaut faire évoluer l’idée pour vous rendre singulier : vous sortez du conflit pour entrer dans la complémentarité. C’est ce qu’a fait Viadeo avec Linkedin en devenant le premier réseau social professionnel « glocal » (global mais local).

Qu’est ce que la bonne idée pour un entrepreneur ?

Un entrepreneur a souvent plusieurs bonnes idées par jour. Mais quelle est LA bonne idée ?

C’est celle qui vous donne l’impression que vous pouvez changer le monde tout en vous amusant, en « kiffant ». L’idée qui vous donnera le plus envie vous donnera le plus d’énergie pour créer et agir.

L’entrepreneur s’amuse, car entreprendre c’est fun

L’entrepreneuriat ressemble souvent à un parcours du combattant. Mais finalement c’est ce qui rend l’aventure excitante et stimulante. Florence Haxel parle d’ailleurs de « kiffe entrepreneurial », celui qu’elle vit tous les jours et qui lui donne cet enthousiasme très contagieux.

C’est cet état d’esprit basé sur le plaisir et le jeu qui donne l’énergie d’entreprendre plusieurs fois dans une vie. C’est le cas par exemple de Michel-Edouard Leclerc qui se lance dans un domaine qui n’a rien à voir avec la grande distribution et de Pierre Kosciusko-Morizet qui se lance dans un nouveau projet.

Enfin, travailler sérieusement sans se prendre au sérieux permet de mettre de côté une dose de stress et de pression qui peut vous paralyser dans les moments compliqués d’une aventure entrepreneuriale.

S’adapter pour survivre, apprendre et grandir

Je ne connais pas de projets qui se sont déroulés exactement comme prévus dans les plans. Il existe toujours des imprévus qui rendent l’aventure excitante. Dans ces moments de défis, c’est l’adaptabilité et la créativité qui permettent de rebondir. C’est pour cette raison que l’entrepreneur est avant tout un champion de la résilience. Véronique Garnodier et Philippe Courtoy en sont de bons exemples.

Ces entrepreneurs devenus grands ont réussi à contourner les difficultés et à saisir des opportunités qu’ils n’avaient pas anticipées. C’est ensuite les apprentissages, la sagesse qu’ils retirent de ces expériences qui les ont fait grandir.

Finalement les imprévus ne sont pas toujours de mauvaises choses car ils permettent de progresser et d’apprendre pour devenir grand.

village soft skills

Seul on va plus vite, ensemble on va plus loin

Ce proverbe africain décrit très bien l’enseignement le plus important de cette conférence.

Même si ces entrepreneurs ont débuté seuls leurs aventures, comme des « self-made », c’est grâce aux autres que leurs projets ont pu prendre leur envol.

Le réseau ce n’est pas accumuler des cartes de visites, ce n’est pas la quantité de liens que vous possédez. La puissance d’un réseau c’est la qualité de vos relations que vous créez et que vous entretenez en co-créant ensemble. Vous aurez des liens plus forts avec une personne avec qui vous vous êtes alliée pour un projet, qu’avec une autre à qui vous envoyez une newsletter mensuelle.

La démarche réseau permet :

–       l’entraide entre confrères

–       de déléguer pour que chacun fasse ce qu’il aime

–       de créer une équipe voire un mouvement qui donne plus de visibilité

Finalement, la dynamique réseau n’a que du bon dans une démarche entrepreneuriale.

Merci à toute l’équipe de blogueuses et de blogueurs qui ont soutenu ce beau projet

L’opération des blogueurs officiels pour le salon des micro-entreprises a été une première dans ce domaine, et je suis ravi d’avoir pu voir le résultat.

Je profite donc de cet article pour chaleureusement remercier chaque participante et participant à cette opération :

Cédric Debacq pour tous les articles et les infographies qu’il a réalisée (et les photos aussi bien entendu)

Vincent A. pour sa conférence surprise et le concours de tweets poétiques

Olivier Monteux, Gautier Girard, Rémy Bigot, Alex Bortolotti pour leur synthèse et pour être passés me voir sur mon stand au Village Soft Skills

Adrian Measures, voisin de stand avec son Pavillon

Sean Luzi, Ling-en Hsia, Pierre Le Corf et Mathieu Moreno pour leur présence enthousiasmante sur le salon

Frédéric Canevet, Julien Lucas, Marion Chauloux, Ronan D, Patricia Foillard, Caroline Guichet et Sandra Perez, qui n’ont malheureusement pas pu être présents physiquement, mais qui ont apporté leur pierre à l’édifice de ce projet grâce à leurs contributions.

Merci encore à vous pour votre soutien !

Axelle Lemaire

Mon bilan personnel

Pour ma part, ce salon a été un vrai BOOSTER pour mon aventure entrepreneuriale avec :

  • du dépassement en parlant devant 200 personnes pour notre conférence
  • animer une équipe de blogueurs et de communicants sur un projet innovant
  • co-créer un mini-évènement dans un grand évènement avec le village soft skills et le concours de tweets poétiques
  • 12 heures de coaching individuelles réalisées pendant les trois jours du salon sur le village soft skills

Cet évènement m’a bien ancré dans ma vocation de coach et dans ma volonté d’accompagner les personnes vers leur leadership pour qu’elles puissent devenir le Leader Entrepreneur qu’elles veulent être.

Depuis, j’ai lancé mon site sur cette activité d’accompagnement : fr.jerome-hoarau.com

logo JeromeHoarau CLE

Et aussi une formation en ligne en prise de parole en public chez Capitaine Spoc.

Cet évènement vous fait vraiment avancer dans vos projets. Je remercie donc chaleureusement l’équipe du salon des micro-entreprises pour ce qu’ils font pour les entrepreneurs de France.

J’espère que cet article vous aura plu, que vous avez pu en tirer des enseignements pour votre propre aventure entrepreneuriale et pour votre leadership d’entrepreneur. N’hésitez pas à partager ce post sur vos réseaux grâce aux boutons de partage ci-dessous.

Merci encore à vous et à bientôt pour un prochain article sur Pourquoi-Entreprendre.fr.

8 réponses
  1. Julien Lucas
    Julien Lucas dit :

    Merci pour ce récapitulatif. C’est 1 mois après, mais c’est bon à prendre aussi. 😉 Très satisfait d’avoir participé, même si de loin, à ce salon.

    Si j’habitais plus près de Paris je serai venu. Peut-être l’année prochaine, qui sait… Septembre 2016 c’est dans 10 ans en temps internet.

    J’en profite pour te remercier publiquement. Merci pour l’organisation Jérôme. C’était top. 😉

  2. Harmony Com
    Harmony Com dit :

    Merci pour la mention, même si mon nom est le seul barré (?). Je n’ai pas pu y aller non plus, trop loin et trop coûteux cette année pour moi…
    Bravo pour ce super article et à bientôt !
    Sandra

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *