5 bonnes pratiques pour un mieux être quand on travaille de chez soi

Aujourd’hui je rédige cet article dans un contexte particulier : celui du Coronavirus ou Covid-19. La phase 3 dans laquelle les Français entrent les amènent à être de plus en plus nombreux à travailler de chez soi.

Pour ma part, cela fait plus de 10 ans que je gère mes entreprises en télétravail. Ces années d’expériences m’ont permis de tester de nombreuses astuces et techniques. Dans cet article, je vous présente celles qui fonctionnent le mieux pour moi et qui pourraient vous aussi vous inspirer.

Compartimenter sa journée

Si vous me suivez, vous avez peut-être remarqué que j’ai plusieurs activités. En tant que « slasheur », j’exerce une activité de coach et de conférencier sur les soft skills sur mon site Jerome-Hoarau.com.

Je transmets également les meilleures techniques que je découvre dans les sports du cerveau sur le site PassiondApprendre.com (celles qui m’ont permis d’obtenir les titre de champion du monde de Mind Mapping, champion du Royaume-Uni de Mind Mapping et vice-champion du Royaume-Uni de Lecture Rapide).

Afin de pouvoir mener tous ces projets de front, je dois pour cela bien segmenter mes journées (ou les compartimenter) afin d’assurer le niveau d’efficacité nécessaire et suffisant sur toutes les entreprises. C’est pour cette raison que j’utilise de manière intensive mon agenda, dans lequel je note tout :

  • Les réunions avec mon équipe
  • Les tâches sur lesquelles je dois travailler (en fixant une durée bien définie)
  • Les pauses
  • Les temps personnels pour m’éviter de tomber dans les pièges du travailloman.

Mon agenda me permet de me discipliner, il remplace quelque part un supérieur hiérarchique qui pourrait m’aider à gérer mon temps.

Cette manière de compartimenter est donc intrinsèquement liée à ma manière de m’organiser.

Savoir s’organiser pour être efficace

Comme précisé ci-dessus, mon agenda électronique est le pilier de mon organisation personnelle. J’y note tout, notamment les rendez-vous avez moi-même. Plutôt que de faire une longue to do liste (ou liste de taches), je prends des RDV spécifiques avec moi-même que je note dans mon agenda pour m’assurer de réellement m’engager à les faire et ne pas tomber dans le piège de la procrastination. Mon agenda est mon partenaire d’engagement.

De plus, cela me permet d’anticiper le temps que je pense passer sur une tache par rapport à une autre. Cette pratique me permet donc d’anticiper et d’apprendre à mieux me connaitre par rapport à ma capacité de travail.

De plus, afin de préserver mon bien-être, je m’assure de bien noter les pauses, les moments de détente et les vacances. Je m’engage ainsi à prendre du temps pour moi.

Bien agencer son espace de travail

Autre point important : son espace de travail. Une mauvaise chaise, un mauvais bureau, une mauvaise souris vous suffit pour nuire à votre santé. Pour ma part, le fait d’être mal équipé m’a amené à avoir des maux de dos, alors que je faisais du yoga ! Un comble.

Donc prenez le soin d’investir dans de bons équipements, car au-delà de votre productivité, c’est ce qui vous permettra de rester en bonne santé !

Par exemple, sur les conseils de mon ostéopathe, je m’organise pour pouvoir travailler debout plusieurs fois par semaine (j’ai opté pour un support me permettant de surélever mon ordinateur et de travailler debout). Cela change mon énergie que de ne pas rester assis toute la journée !

Afin de vous inspirer sur du bon matériel de bureau, voici un site qui pourrait vous intéresser : https://ergomag.fr

Bien se ressourcer et se reposer

Pendant longtemps je considérais le sommeil et les pauses comme une perte de temps… Quelle erreur !

C’est le sommeil qui me permet d’être en bonne santé, d’avoir l’esprit clair et vif, d’avoir un corps en bonne condition. Sans un bon sommeil, impossible d’être de bonne humeur, en forme et performant. Le sommeil est l’investissement en temps le plus important. En tout cas c’est ainsi que je le vois.

Idem pour les pauses. Avec la méthode Pomodoro qui me permet d’alterner des sessions de concentration intense avec des pauses dynamiques, je m’assure de bouger dans la journées, de me ressourcer et de laisser à mon cerveau des moments pour qu’il se régénère.

Maintenir un haut niveau d’hygiène mentale

Lorsque j’ai appris que ma soirée de conférence a dû être annulée à cause du Coronavirus, j’étais dévasté… Impossible de travailler pendant 24h.

Je me suis rendu compte à quel point il est important de prendre soin de son hygiène mentale et émotionnelle. Quand on se trouve dans une énergie basse, on ressasse, on a des pensées négatives, ce qui nous tire vers le bas et nous maintient dans une inertie difficile à en sortir. Or, la clé pour pouvoir avancer sur ses projets, qu’ils soient entrepreneuriaux ou pas d’ailleurs, c’est de rester en mouvement, d’être dans l’action.

C’est pour cela qu’il est important de se créer un environnement social, spatial et mental positif et agréable pour maintenir une bonne hygiène mentale.

Pour ma part, je ne côtoie que des personnes qui me donnent le sourire et qui me permettent de progresser, d’évoluer. Mon environnement social repose là-dessus, avec l’assurance de pouvoir voir et discuter avec ces personnes de manière régulière. Et grâce aux outils digitaux, il est devenu très simple de pouvoir échanger avec d’autres personnes, quelque soit l’endroit ou elles se trouvent. Venant de l’Ile de la Réunion et vivant à Londres aujourd’hui, c’est vital pour moi.

Concernant mon hygiène mentale, j’ai mis en place plusieurs habitudes me permettant de prendre soin de « ma tête » avec :

  • La pratique quotidienne du yoga
  • La méditation
  • La lecture
  • La visualisation
  • Les mantras positifs
  • L’écoute de podcast nourrissants et motivants

Bref vous l’aurez compris, il est aujourd’hui important de mettre de bonnes pratiques en place pour pouvoir travailler de chez soi dans les meilleures conditions, afin de rester performant et en bonne santé !

Et vous, quelles sont vos astuces pour faire du télétravail qui soit nourrissant pour vous ?

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *