Ces entrepreneurs créent le service de location de meubles avec NeoSquat

William Genis et Quentin Peretti (que vous pouvez voir sur la photo ci-dessus) ont créé l’entreprise NeoSquat à partir d’un problème qu’ils ont eux-mêmes vécu pendant leurs études : louer un appartement meublé sur Paris. Leur concept est simple : louer du mobilier à des personnes louant des appartements non-meublés. Une idée simple mais efficace : le besoin est fort, surtout sur Paris.

Ils nous racontent dans ce témoignage leur aventure entrepreneuriale. Bonne lecture !

William Genis et Quentin Peretti, vous allez commencer le récit de votre aventure entrepreneuriale. Si vous deviez le publier, quel serait le titre de l’ouvrage ?

neosquat« Mon cerveau a couru un marathon en sprint » ! Parce qu’entreprendre c’est aller le plus vite possible, le plus loin possible, et surtout le mieux possible. C’est une aventure extraordinaire qui ne ressemble certainement à aucune autre, qui demande 100% de l’attention du ou des porteurs de projet tout le temps. C’est prenant, fatiguant, mais tellement gratifiant.

Racontez-nous une anecdote qui vous a amené à entreprendre NeoSquat

Entreprendre doit être une démarche qui balance entre la spontanéité et la réflexion très avancée. Pour vouloir entreprendre, il faut vouloir faire quelque chose différemment et trouver une bonne raison de vouloir la changer : pour son bien-être, pour celui du voisin ? Chez NeoSquat, la raison est double : d’une part nous avons longtemps souhaité nous « mettre en danger » mais surtout l’un de nous ayant dormi par terre dans une cuisine en attendant de trouver un logement, nous nous sommes dit qu’il y avait un gros problème de logement et de rapport au mobilier en France ! Donc pour que plus personne ne dorme par terre, et pour que chacun puisse avoir un mobilier convenable facilement, nous avons lancé NeoSquat, un service en ligne de location de mobilier, électroménager et multimédia.

Une aventure n’est pas sans péripéties et rebondissements. Quels ont été les difficultés ou problèmes auxquels vous avez fait face ?

La principale problématique que nous ayons est celle d’avoir une organisation qui nous permette de répondre avec la même qualité de service à l’ensemble des demandes qui nous parviennent. La première année d’activité, qui se termine dans quelques semaines, nous aura permis de mieux connaitre les tenants, aboutissants et chaine de valeur de nos produits et de notre service, valider certains apriori ou, au contraire, les corriger en profondeur. Il a fallu savoir s’adapter très vite.

Quelles décisions avez-vous prises ? Comment avez-vous résolu ces problèmes ?

Face à une problématique, financière, logistique ou de quelque nature que ce soit, il faut se donner comme priorité d’en trouver une solution pérenne afin qu’idéalement, elle ne survienne plus. Pour cela, nous allouons du temps jusqu’à trouver une solution satisfaisante, découvrir les leviers ou acteurs qui répondent à ce problème. Il est très rare qu’un problème reste sans solution si on se penche dessus avec attention.

Et maintenant, êtes-vous accompli ? Qu’est-ce qui vous épanouit aujourd’hui dans votre aventure entrepreneuriale ?

Le plus épanouissant dans la vie entrepreneuriale est le fait que deux jours de travail ne se ressemblent (presque) jamais. Une journée se termine tout le temps avec une nouvelle donnée par rapport à celle de la veille, il y a sans cesse un nouveau challenge et une opportunité à considérer. Entreprendre permet de créer chaque jour, de modifier les codes et bouger les lignes selon ses envies.

Quels sont les 3 éléments indispensables aujourd’hui pour vous pour entreprendre ?

volonte-neosquatL’élément fondamental pour entreprendre en toute sérénité est l’équilibre. L’équilibre entre trois éléments :

– les ressources humaines

– les ressources financières

– la volonté.

Si ces trois éléments sont en adéquation avec l’ambition que l’on a, alors entreprendre peut se faire à moindre risque. Si on manque de ressources et de volonté pour la combler, alors on se trouvera face à un dilemme impossible à résoudre, tôt ou tard. La volonté reste la première force de l’entrepreneur, elle doit être forte, et durable.

Si vous n’aviez qu’un seul conseil à retenir de votre aventure entrepreneuriale, lequel serait-il ?

Faites les choses telles qu’elle vous ressemblent en sachant vous entourer des personnes qui vous apporterons un regard extérieur, objectif, et constructif.
Et ne dîtes jamais « le problème c’est que… » d’autres le diront bien assez pour vous !

Vous avez aimé leur histoire ? Vous pouvez alors la partager sur vos réseaux sociaux grâce aux boutons ci-dessous.

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *