Investisseur immobilier professionnel : un métier à part entière

Depuis que je vis à Londres, je me rends compte de l’importance du marché de l’immobilier ici. J’ai alors creusé la question pour savoir de quoi il en retourne car certaines personnes en ont fait leur coeur de métier.

C’est alors que j’ai assisté à un atelier dédié à ce métier, plus précisément sur la méthode de Robert Kiyosaki (auteur international à succès sur le sujet).

Voici les points que je retiens de cette conférence.

Investir pour louer ou pour vendre

C’est le coeur de ce métier : acheter pour revendre et faire une plus-value, ou louer le bien acheté pour générer un revenu récurrent. L’idée de cette pratique consiste à diversifier ses investissements afin de ne pas mettre tous ses oeufs dans le même panier. Ainsi vous pouvez constituer un parc d’investissement générant 100 euros par mois pour une priopriété louée, une autre générant 200, etc.

Le conseil donné également est de relouer et de revendre régulièrement. C’est à dire ne pas simplement louer ou simple revendre afin de diversifier les différentes sources de revenu.

Investir ne recquiert pas toujours de posséder les fonds soi-même

C’est l’une des croyances que j’avais et qui m’empêchais d’envisager cette activité : je n’ai pas les fonds donc pourquoi perdre mon temps à y penser ? D’après plusieurs témoignages et retours d’expériences, il s’avère qu’il est souvent possible d’acheter sans avoir de fonds au préalable. Cela peut se faire en faisant un partenariat avec une autre personne possédant les fonds (et partager la plus value par exemples), faire un crowdfunding pour avoir les fonds d’amorçage que l’on complète par un prêt immobilier, etc.

Bref avec un peu de créativité et de persévérance, on se rend compte que tout est possible.

Faire cela en France

Bien entendu vous l’aurez compris, cette activité n’est pas propre au Royaume-Uni : cela peut se faire n’importe où. D’ailleurs il existe depuis peu des mécanismes facilitant l’investissement en France dans le domaine de l’immobilier (la loi Pinel). Il existe d’ailleurs des sites vous permettant de trouver des projets intéressants d’investissement en loi Pinel. Si vous êtes intéressé par ce type d’aventure entrepreneuriale, je vous encourage à vous documenter sur le sujet.

Parmi vous, qui est déjà lancé dans l’aventure de l’immobilier ?

PS : si vous souhaitez me motiver à continuer à alimenter ce site, vous m’aiderez beaucoup en partageant cet article sur les réseaux sociaux grâce aux boutons ci-dessous.

 

 

 

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *