[Interview vidéo] Yves Dambach, serious games et elearning avec KTM Advance

Yves Dambach, KTM Advance, YesYouDo, Sebastien Chatelier, Jerome Hoarau

Le « Serious Game » (Jeu Sérieux en français) devient une partie de l’apprentissage digital (e-learning) de plus en plus important. Avec des possibilités de diffusion à grande échelle et le côté ludique de cette pédagogie innovante, ce secteur peut apporter de véritables solutions dans le domaine de la formation. C’est ainsi que Yves Dambach a fondé la société KTM Advance. Porté par des valeurs humanistes telles que le partage ou la responsabilité, vous verrez dans cette nouvelle vidéo YesYouDo et TrakProd qu’il est un exemple inspirant pour les entrepreneurs et ceux qui souhaitent entreprendre leur vie.

Yves Dambach de KTM Advance en vidéo sur YesYouDo

Pourrais-tu nous présenter ton parcours en quelques mots ?

Je suis le PDG de KTM Advance (Knowledge Transfert Management Advance). J’ai commencé mon aventure entrepreneuriale dès l’âge de 20 ans avec la vision qu’on pouvait transformer le monde de la formation grâce aux NTICE (Nouvelles Technologies de l’Information, de la Communication et de l’Education). J’ai toujours été un entrepreneur dans l’âme, mener des équipes est ma passion. Ma passion de mener des équipes et ma vision ont donné KTM Advance.

Le milieu du e-learning est peu connu pour bon nombre de nos auditeurs, pourrais-tu faire un rapide état des lieux sur ce marché ?

Mon domaine et celui de mon entreprise est celui du elearning et du serious game. Nous sommes dans un monde de communication, avec les media, Internet et la génération Y entre autre. Mon travail consiste à transformer des systèmes de formation classique en des systèmes de formation en ligne, sur le web et autre. La mission de KTM Advance est d’être le plus innovateur possible, d’où le serious game. Il s’agit d’un secteur en forte expension, car les entreprises ont de moins en moins de moyens et de plus en plus de technologies pour former. Ces acteurs veulent alors transformer leur système de formation classique en un système de formation on-line (en ligne).

Présente-nous quelques projets sur lesquels KTM Advance a travaillé ces derniers mois ?

Je vais prendre deux exemples pour montrer que derrière notre travail, il y a des hommes et que notre travail permet d’élever des hommes.

Tout d’abord les caristes chez PSA (3500 dans toute l’Europe) avec un problème majeur : ils n’arrivent plus à comprendre les nouveaux systèmes qui ont été mis en place. Cette nouvelle solution a été inventée par des ingénieurs. Or, les lignes de production sont bloquées lorsqu’un cariste a fait une erreur, le tout signalé par un gros voyant rouge. Le cariste sait qu’à cause de lui, toute la ligne de production est bloquée, et cela est terrible. Notre outil consiste à faire en sorte qu’ils ne bloquent plus les chaines grâce à un système de simulation, un serious game.

Ensuite, le deuxième exemple : les contrôleurs aériens qui ont eux aussi changé de système. Notre outil de formation en ligne leur permet de mieux se former et de mieux faire leur métier. J’aurais pu prendre l’exemple de Disney et de ses 22 000 employés formés, mais je le trouve moins fort que les deux précédents exemples.

Vous êtes doués dans le domaine des levées de fonds, quelques millions d’euros dernièrement me semble-il ?

Les levées de fonds sont un sujet intéressant car nous avons souvent besoin de « cash » surtout dans le domaine de l’innovation comme le notre. Nous avons levé 2 500 000 euros en 2005 au Crédit Mutuel, et cette année 5 millions d’euros. Mais je ne le fais que parce que j’ai une équipe formidable avec qui on partage, l’aventure, le capital, et parce que l’on porte un projet très visionnaire. Nous avons une vision très forte, et lorsque vous avez la vision et l’équipe, ce n’est pas très compliqué de faire des levées de fonds.

Ta société est conséquente et embauche de nombreux collaborateurs, quelle serait le conseil que tu donnerais en terme de ressources humaines ?

J’ai déjà des cheveux blancs et donc vécu quelques entreprises. Je trouve qu’il est important pour un dirigeant de vivre sereinement une aventure. Et pour vivre sereinement, il faut partager, partager les résultats, la vision, … Mon premier conseil est une vision écologique des ressources humaines : partage de la richesse, partage du projet, du partage… C’est génial de partager car cela vous permet de vivre votre aventure entrepreneuriale sereinement (vous savez que l’autre n’est pas là pour prendre votre place). Et c’est fantastique car ces personnes avec qui vous partagez vous permettent d’être meilleur et d’aller encore plus loin.

< style="text-align: justify;">

Yves Dambach de KTM Advance pour YesYouDo

Yves Dambach de KTM Advance pour YesYouDo

Au vue de ton expérience dans la création d’entreprise, quelles sont selon toi les 3 qualités d’un bon entrepreneur ?

La première qualité selon moi et selon la plupart des entrepreneurs, et la plus importante, c’est la ténacité. Ça ne marche jamais comme on veut, on peut échouer, mais il faut savoir rebondir et continuer d’aller de l’avant, grâce à la vision notamment. Ne jamais lâcher.

La deuxième : l’équipe

La troisième : la vision et la partager.

L’organisation de ton temps de travail est-elle difficile ?

Elle parait difficile mais en fait elle est facile. Le fait de partager, je partage aussi le temps de travail et les problèmes. Je sais que si je suis défaillant dans un domaine, il y aura toujours quelqu’un pour m’épauler. Ce n’est pas toujours évident, c’est lourd car votre projet est toujours dans votre tête, mais c’est pareil pour mes collaborateurs.

Un dernier mot ?

L’entrepreneuriat c’est magique si on partage, si on élève les hommes autour de nous , si on accepte de ne pas être égoïste. Et cela donne une indépendance et une reconnaissance. Il n’y a jamais assez d’entrepreneurs !

 

  • Ajouter des étiquettes :
AUTEUR

Jérôme HOARAU

Fondateur de Pourquoi-Entreprendre.fr, co-fondateur de La-Semaine.com et de creapreZent.fr, coach Efficacité Professionnelle et Parler en Public. Je suis l'auteur de plusieurs ouvrages dans le domaine de l'efficacité professionnelle et du leadership que vous pouvez retrouver ici : Livres Efficacité Professionnelle et Leadership.

Tous les articles par : Jérôme HOARAU
Loading Facebook Comments ...
3 commentaires
  • Johann

    Excellent cette interview, j’avais pu voir leur travail lors des derniers salons que j’ai fait, je partage sa vision concernant l’avenir de l’e-learning et des serious games.

    Bonne continuation !

Laisser une réponse

Votre adresse courriel ne sera pas poubliée