Interview des entrepreneurs fondateurs de Lemon tri (Lemontri.fr)

L’entrepreneuriat et le développement durable : deux passions. Et bien aujourd’hui je vous propose de lire l’interview de jeunes entrepreneurs qui ont créé une entreprise dans le domaine du développement durable justement : Lemon tri. Un concept vraiment extra-ordinaire, bénéfique à tous !

Voici quelques informations complémentaires sur ce concept qui a d’ailleurs été récompensé par plusieurs prix

Lemon tri développe et commercialise auprès des entreprises, collectivités et associations, une solution de tri clé en main pour les déchets boissons (canettes, bouteilles plastiques et gobelets PET…)

 

Ce service prend en charge l’intégralité de la gestion du déchet : du dépôt de la machine à la valorisation matière. Plus qu’une simple solution de recyclage, la machine Lemon tri permet aux utilisateurs de soutenir des projets solidaires : grâce à un système de point, les utilisateurs peuvent soutenir des projets caritatifs ou bénéficier de cadeaux responsables.

 

Ce système de recyclage ludique et solidaire répond aux besoins durables d’une entreprise ou d’une institution.

 

Jeune entreprise dynamique et innovante, Lemon tri a été nommé Lauréat du Prix du Jury Moovjee 2011, du concours Talents 2011 Ile-de-France et du Réseau Entreprendre 95.

Bonne lecture !

logo lemontri

Pourquoi Entreprendre : Bonjour ! Vous êtes les fondateurs de la belle entreprise Lemon tri, une société dans le domaine du recyclage. Merci d’avoir accepté l’interview sur Pourquoi Entreprendre. Pouvez-vous présenter vos parcours d’entrepreneurs ?

Augustin Jaclin : Bonjour Jérôme, merci beaucoup de nous inviter sur votre blog pourquoi-entreprendre.fr ! Commençons alors par la petite histoire : Lemon tri est à l’origine une idée de deux amis de longue date, Emmanuel Bardin, et moi-même, Augustin Jaclin. Après avoir fait les 400 coups ensemble, nous voulions allier l’utile, la passion et l’agréable en créant une entreprise dans le domaine du développement durable. Lemon tri est donc né début janvier 2011, il s’agit d’une entreprise de tri solidaire, incitatif et responsable à destination des entreprises, des campus universitaires et des collectivités locales.

Côté expérience, nos parcours d’entrepreneurs sont un peu particuliers, dans la mesure où il s’agit de notre première entreprise, et même de mon premier emploi dans mon cas ! En effet, nous avons travaillé sur le projet durant la totalité de nos études supérieures, et nous sommes spécialisés en conséquence : Emmanuel a fait le Master Matière premières et commerce international de l’Université Paris Dauphine et j’ai quant à moi choisi la majeure Entrepreneuriat de l’EDHEC Business School à Lille. Nous avons ainsi pu ajouter deux formations adéquates à notre motivation de fer et notre passion pour le développement durable. Aujourd’hui, l’entreprise s’apprête à souffler sa première bougie, compte 5 travailleurs acharnés dans ses rangs, et a déjà convaincu des grands noms, parmi lesquels figurent notamment Bouygues Telecom, Groupon ou Rhodia… et nous espérons qu’il s’agit uniquement du début de nos parcours d’entrepreneurs !

Lemon tri est un beau concept dans le développement durable. Pouvez-vous nous en dire plus ?

Pourquoi jeter lorsque recycler est bénéfique pour tous ? C’est partant de cette simple question que nous est venue l’idée de Lemon tri et de changer les habitudes de recyclage des Français lorsqu’ils ne sont pas chez eux (en zone « hors foyer »). Pour rappeler de quoi il s’agit, Lemon tri propose une solution clé en main de tri sélectif des emballages boissons pour les entreprises, les collectivités, et les campus universitaires. Notre volonté, c’est tout simplement  d’inciter les personnes à faire quelques pas de plus pour réaliser un geste de tri et ainsi agir concrètement pour l’environnement. Comme nous savons que le geste de tri n’est pas encore un réflexe, nous avons décidé d’inciter à trier par un système de « rémunération » solidaire et responsable. Ainsi, chaque élément inséré dans la machine génère des « Lemons » qui seront soit échangés en bon d’achats pour des produits équitables et solidaires, soit convertis en euros et reversés à une association caritative.

Les conséquences sont directes : plus d’éléments triés, un tri plus efficace (notre tri effectué à la source est sans erreur), une planète plus verte et des personnes doublement satisfaites…

 

Comment Lemon tri fait-il la différence par rapport aux autres entreprises de son secteur ?

La solution Lemon tri est une véritable innovation en matière de tri sélectif en zone hors foyer. Plusieurs éléments sont à noter pour bien comprendre la différence entre Lemon tri, et les autres solutions de recyclage proposées sur le marché:

  • La démarche Lemon tri est complètement engagée et durable : toutes nos émissions de CO2 sont compensées, tous les cadeaux proposés aux utilisateurs sont issus de l’économie responsable, nous favorisons un cycle complet et quasi-infini de recyclage (une canette redeviendra une canette, une bouteille redeviendra en partie une bouteille, etc.), et nous encourageons des associations caritatives, comme notre partenaire « Bouée d’Espoir ». Autre élément de cette démarche complète, le tri effectué est ici sans erreur possible, ce qui nous permet d’envoyer nos déchets directement en centre de recyclage, et de ne plus passer par un centre de tri (puisque celui-ci est déjà effectué). Ainsi, la planète est préservée de nouvelles émissions de CO2 !

 

  • La solution Lemon tri est plus originale que les solutions classiques : l’installation d’une nouvelle machine génère une véritable émulation dans les entreprises et sur les campus, contrairement par exemple à l’installation de poubelles de tri, qui sont souvent considérées comme des poubelles classiques dans lesquelles tous les déchets s’entremêlent. Cela permet à nos clients de véritablement communiquer sur leur engagement dans le développement durable, et de fédérer les employés/étudiants sur un projet tangible et visible, et cela devient encore plus facile de communiquer lorsque les employés ont un intérêt direct à participer !

 

  • Le service Lemon tri offre un outil de gestion unique à ses clients et aux utilisateurs des machines. Une plateforme web complète et intuitive est mise à disposition des entités, qui peuvent ainsi bénéficier d’une traçabilité complète des déchets, d’un suivi de remplissage des machines, et des résultats complets de leur action (nombre de CO2 préservé, etc.). Les entreprises qui choisissent un système de points offrent quant à elles un véritable cadeau à leurs employés, puisque ceux-ci cumulent des « Lemons » en recyclant, et peuvent ensuite obtenir des cadeaux responsables sur notre site internet !

 

  • Dernier élément mais pas des moindres, Lemon tri s’adapte à tous les besoins des entreprises grâce à une offre variée de trois machines (Easy, Global et Outdoor) répondant aux trois situations possibles : dans un petit espace se glissera facilement une machine Global, notre machine Easy totalement silencieuse conviendra aux plus discrets tandis que notre modèle Outdoor résistera à toutes les intempéries !

 

Entreprendre dans le développement durable, est-ce une évidence aujourd’hui pour vous ?

Jeunes entrepreneurs concernés, nous voulions allier passion de l’environnement et soif d’entreprendre. Avec Emmanuel (Bardin, co-fondateur), nous savions que nous voulions faire quelque chose en accord avec nos principes et dans le respect de la planète. Faire quelque chose en faveur de l’environnement est un plus indéniable dans notre motivation, et c’est véritablement cela qui nous fait lever le matin : changer le monde en mieux, à notre échelle certes, mais tout de même. Fin 2012, avec un parc de 150 machines, Lemon tri aura ainsi sauvé 52 tonnes de CO2, soit 1700 A/R entre Paris et Lille… Donc oui, entreprendre dans le développement durable est une évidence, mais c’est surtout un plaisir au quotidien et une force de motivation supplémentaire !

Comment arriver à développer une vision cyclique dans son business et donc avoir une vision beaucoup plus pérenne de son concept ?

Je pense sincèrement que tout part du Business Model, et qu’un bon Business Model est la seule clé de la pérennité. Dans le cas de Lemon tri par exemple, nous avons développé une offre clé en main autour de la machine que nous vendons sous la forme d’abonnement. Nous signons des contrats de moyennes à longues durées, afin d’assurer des cash-inflows constants qui permettent une certaine stabilité à travers une vision cyclique du business. Notre jeune entreprise en est encore à sa phase de lancement, mais jusqu’à présent le réel se déroule à peu de chose près comme prévu, ce qui nous laisse penser que notre rythme de croisière sera atteint début/courant 2012. L’important est pour nous d’instaurer un cercle vertueux de notre activité. Un premier client pleinement satisfait en appellera deux nouveaux, qui pleinement satisfaits en appelleront quatre, etc. Pour répondre à votre question, je dirai qu’il y a trois éléments essentiels pour développer une vision cyclique dans son business, et donc avoir une vision plus pérenne :

  • Un Business Model solide et viable à long terme, dès le départ
  • Une qualité et une satisfaction client irréprochable : un client mécontent peut suffire à briser un cercle vertueux, qui devient alors vicieux…
  • Une chaîne de logistique/approvisionnement solide : sauf à des fins marketing précises (non applicable pour notre entreprise de machine), je pense qu’il faut éviter à tout prix une rupture dans la chaîne d’approvisionnement ou de distribution, ceci pouvant également briser un cercle vertueux d’activité

Quel est le dicton qui vous booste le plus dans votre aventure entrepreneuriale ?

Je dirai que nous avons deux ou trois dictons favoris :

« Tout vient à point à qui sait attendre », car dans ce genre de business, les décisions sont en générale assez longues au niveau de nos clients

« Il ne sert de rien à l’homme de gagner la Lune s’il vient à perdre la Terre. » François Mauriac

« 4 à la suite ! » en référence à notre passe-temps favoris pendant les pauses déjeuner…

Quels conseils donneriez-vous aux lecteurs qui se lancent ou qui aimeraient se lancer dans l’aventure entrepreneuriale ?

Le premier conseil que je donnerai pour se lancer dans l’aventure entrepreneuriale est de croire en ses convictions. Il arrive tous les jours qu’autour de nous des amis, des proches, ou des connaissances nous disent : « mais vous êtes fous, pourquoi n’allez-vous pas travailler dans une grande entreprise bien au chaud ? », ou encore « ça marchera jamais, ça n’est pas possible, les gens ne sont pas prêts »… L’exemple est certes banal, mais n’est-ce pas là ce qu’entendait précisément M. Jobs, lorsqu’il vendit ses premiers Apple 1 ? Tout cela pour dire que si vous ressentez un besoin, et que votre travail et votre recherche vous confirment ce besoin, c’est que vous êtes sur la bonne voie, et qu’il est absolument hors de question que quelques sceptiques vous fassent rebrousser chemin ! Croyez en vous, et ne regardez pas derrière, car dans tous les cas, une expérience entrepreneuriale qui aboutirait en échec, serait tout de même une fantastique expérience sur le CV, valorisable à prix d’or.

Au delà de vendre un produit ou un service en particulier, une entreprise, c’est d’abord une équipe, une famille qui pour fonctionner, doit s’entendre, communiquer, travailler, et convaincre. Soyez donc sûrs d’être bien entourés et complémentaire. Dans notre cas par exemple, c’est tout naturellement que j’ai pris en charge le développement commercial tandis qu’Emmanuel s’occupe du suivi, de la qualité et de la logistique. Une équipe d’entrepreneurs doit donc être complémentaire, solidement soudée, et solidaire !

Un dernier conseil, et ensuite nous vous libèrerons Jérôme, serait de ne pas trop se précipiter dans l’aventure. Chaque étape de l’entrepreneuriat a sa raison d’être, et ce conseil s’applique encore plus aux entreprises lancées par des jeunes. Le monde est cruel, et chaque erreur peut être fatale au début – 60% des entreprises créées ferment boutique la première année…. Il conviendra donc aux plus téméraires de prendre du recul (sans pour autant perdre de la motivation et de la volonté) sans pour autant prendre du retard, mais je pense qu’il est important d’être le plus juste possible dans ses décisions, de demander des conseils à son entourage, à son réseau (par exemple, nous avons un mentor en tant que Lauréat du réseau entreprendre). Il faut au final se poser la question suivante de manière impartiale : est-ce que j’achèterais moi-même le produit que je suis en train de vendre ? Pourquoi? Pourquoi pas ? Ne devrais-je pas y apporter quelques modifications pour le rendre plus attractif ? Être entrepreneur finalement, c’est agir, proposer, développer, tout en étant constamment en état de réflexion et de réaction par rapport à l’évolution de l’environnement dans lequel on se trouve… mais c’est bien là le caractère passionnant de cette aventure.

Merci beaucoup pour votre beau témoignage et bonne continuation pour cette très belle aventure !

Pour en savoir plus, voici une vidéo complémentaire :

Business à Suivre : Lemon Tri par JeanMarc-Sylvestre

AUTEUR

Jérôme HOARAU

Fondateur de Pourquoi-Entreprendre.fr, co-fondateur de La-Semaine.com et de creapreZent.fr, coach Efficacité Professionnelle et Parler en Public. Je suis l'auteur de plusieurs ouvrages dans le domaine de l'efficacité professionnelle et du leadership que vous pouvez retrouver ici : Livres Efficacité Professionnelle et Leadership.

Tous les articles par : Jérôme HOARAU
Loading Facebook Comments ...
2 commentaires
  • 83kindy

    Encore des jeunes qui innovent cela s’appel le changement de disque un grand bravos à lemontri et à Jérôme qui ne se fatigue jamais de nous déniché les talents.

  • Jerome Hoarau

    Merci 83kindy. C’est toujours motivant et stimulant d’apprendre des histoires entrepreneuriales comme celle-ci. C’est pour transmettre cette motivation que j’essaie de continuer de partager ces retours d’expériences avec vous.

Laisser une réponse

Votre adresse courriel ne sera pas poubliée