Interview de Maxime Giraux de Connecting Startups

Maxime Giraud connecting startups

Bonjour Maxime et merci d’avoir accepté cette interview sur « Pourquoi Entreprendre ». Tu as lancé Connecting Startups, un portail pour les créateurs d’entreprises.

Pourquoi t’être lancé dans l’aventure entrepreneuriale ?

Après avoir commencé à travailler quelques années comme consultant, je me suis posé la question de savoir si ce boulot me plaisait vraiment. Quand on se pose cette question c’est généralement que la réponse est négative. Et c’était mon cas. J’ai donc fait le point sur le cap à donner à ma vie professionnelle.

Depuis longtemps, sans doute aussi loin que je m’en souvienne, je voulais diriger l’entreprise dans laquelle je travaillerais, sans vouloir pour autant au départ créer la mienne. Je suis donc revenu sur cette idée et cumulée à un second élément important : travailler sur un sujet qui nous passionne, j’en ai conclu que la meilleure des choses était de monter ma boîte.

L’idée n’était pas encore tout à fait là alors j’ai commencé par faire un Master en entrepreneuriat à l’ESCP Europe. J’avais le pied à l’étrier, le séminaire dans la Silicon Valley à la rencontre des géants du net et des startups stars a achevé mes doutes et a fait naître les bases de Connecting Startups.

Dis-nous en plus sur Connecting Startups ?

Connecting Startups est un portail internet, dédié aux entrepreneurs, leur proposant une plateforme unique où accéder aux informations entrepreneuriales de manière simple, rapide et efficace : revues de presse web quotidiennes, calendrier d’événements entrepreneuriaux, annuaire social de recommandation de prestataires de services.

Notre agenda est là pour rassembler un maximum d’événements liés à l’écosystème startup. Mais surtout de les présenter dans un calendrier ergonomique, qui reste lisible lorsque l’actualité est dense et qui donne la possibilité de trouver rapidement les événements qui vous intéressent.

Enfin Connecting Startups c’est bientôt un annuaire social de recommandation de prestataires où les entrepreneurs pourront déposer et consulter des avis laissés sur les prestataires avec lesquels ils ont travaillé. Le but est de permettre aux suivants de capitaliser sur l’expérience des précédents, pour ne pas se tromper et travailler avec des gens de confiance.

 

Dans la multitude de sites sur la création et la gestion d’entreprises, comment allez-vous faire la différence, sortir du lot ?

Chez Connecting startups nous pensons qu’il est capital pour un entrepreneur de ne pas perdre de temps et de disposer de la bonne information rapidement.

Il existe de nombreux sites et blogs produisant et proposant des articles sur la création d’entreprise et les startups. Et certains font de très bonnes choses. Mais, ils sont nombreux, très nombreux et il devient très chronophage pour un startuper de tous les consulter et de faire le tri parmi tous ces articles pour savoir ceux qui méritent le plus d’être lus.

Connecting Startups, c’est avant tout un agrégateur de contenus. Chaque jour, nous consultons de nombreux sites francophones et anglo-saxons pour fournir un « digest » quotidien des meilleures publications web sur l’entrepreneuriat et les startups. Nous relayons ensuite les meilleures informations sur notre site et sur les réseaux sociaux.

 

Quelles étapes de développement as-tu identifiées pour ton entreprise ?

A mon avis, cela commence par ce que j’appellerais les préparatifs : c’est le moment vrai unique et passionnant où tout bouillonne dans la tête de l’entrepreneur, où tout est encore possible et où l’on définit pour la première fois les bases de sa future entreprise : l’idée, le business model, le Business Plan, les éléments préparatoires aux travaux de mise en œuvre du produit (pour moi, de développement de notre site).

Arrive ensuite l’étape de l’immatriculation : c’est une étape fastidieuse car en soi beaucoup moins passionnante que la première et que celles qui suivent. Néanmoins, pour tout entrepreneur qui souhaite assumer les responsabilités de CEO, il est important de mener cette étape pleinement car de nombreux éléments liés à la gestion future de la société en découlent. ATTENTION : cette étape peut arriver plus tard si l’on possède, au sein de la société, les ressources nécessaires pour réaliser l’étape suivante sans aide extérieure.

Pour moi la troisième étape est la réalisation : c’est ici que l’on met les mains dans le cambouis, que l’on passe les premières nuits blanches à assembler les briques de ce qui sera son produit, son offre. Souvent, on comprendra ici le développement de son site, logiciel, service, mais ça comprend également, à mon sens, mettre en place les éléments qui le supportent comme des partenariats stratégiques par exemple.

Enfin, la commercialisation ou comment tester son business model. Ici, l’unique but est de savoir si le produit plait, si l’offre et le modèle économique prennent et si on réussit à faire d’une idée un service ou un produit qui se vend suffisamment bien et qui rende heureux son client.

Et puis souvent, on repart à certains éléments de la première étape car on tombe rarement du premier coup sur le bon mélange des ingrédients… La boucle est bouclée et c’est reparti pour une nouvelle itération avec son entreprise ou peut-être avec une nouvelle.

Qu’est ce qu’entreprendre pour toi ?

C’est savoir prendre des risques. Mais également savoir les calculer pour les minimiser. C’est se donner la possibilité de travailler pour soi et à sa manière. C’est la satisfaction de pouvoir faire changer les choses dans une certaine mesure. En fait, je crois que c’est là ma première vision, celle que les entrepreneurs ont et partagent avant même de se lancer.

Après avoir entamé l’aventure, je pense que ma vision se complète. Entreprendre, c’est aussi plus large. C’est rencontrer des entrepreneurs aussi passionnés que soi. Certains deviendront peut-être de bons amis ou de futurs associés. Je crois que beaucoup de gens ignorent à quel point l’écosystème entrepreneurial est soudé. Il n’est pas vraiment difficile de trouver un autre startuper prêt à donner un coup de main quel que soit le sujet. C’est d’ailleurs sur ce principe que se positionne notre annuaire. Moi le premier, je recommande fréquemment les prestataires de qualité avec lesquels j’ai travaillé.

Quelles aptitudes sont utiles pour entreprendre selon toi ?

La première des choses, c’est d’avoir les reins solides. D’une part, car la vie d’entrepreneur est loin d’être rose mais aussi car il faut pouvoir survivre jusqu’au jour où l’entreprise produira le fruit de son travail et permettra de se rémunérer. Ce qui n’est pas une mince affaire. Ici, être bien entouré et être soutenu par sa famille et ses amis aident pas mal.

La deuxième chose est sans doute de ne pas s’autolimiter, il est important de garder les yeux grands ouverts afin de bien percevoir ce qui nous entoure mais aussi de ne pas avoir de complexe à voir grand.

Une autre chose importante est d’être ouvert aussi bien à l’aide que l’on peut nous apporter, aux occasions qui s’offrent à nous sans prévenir et qu’il faut savoir saisir, mais également aux critiques car elles peuvent éviter d’aller droit dans le mur.

Enfin, je crois qu’un entrepreneur doit être flexible car on dispose rarement d’une situation idéale. Il faut savoir évoluer pour faire avec les ressources dont on dispose (et qui sont rarement suffisantes), s’adapter aux besoins des clients et rester réactif.

Un conseil à partager pour nous aider dans notre aventure entrepreneuriale ?

Je ne vais pas faire dans l’original mais j’aimerais rappeler aux startupers combien il est important pour chacun de partager son expérience et son projet avec un maximum de personnes. Rester planquer dans son coin n’amène rien de bon alors que s’ouvrir aux conseils et aux critiques des autres permet souvent d’éviter certaines erreurs, de faire une rencontre clé ou simplement de galvaniser les troupes. C’est d’ailleurs avec cette idée en tête que nous proposerons notre annuaire. Que les startupers y partagent leurs expériences sur les prestataires avec lesquels ils ont travaillé. Bonnes ou mauvaises, ce n’est pas l’important. Le but est de permettre aux suivants de capitaliser sur l’expérience des précédents, pour ne pas se tromper et travailler avec des gens de confiance.

Connecting Startups est fait pour les entrepreneurs de tous horizons. Qu’ils s’approprient notre plateforme et qu’ils y contribuent en proposant leurs retours dans l’annuaire mais également en nous soumettant des propositions d’articles ou d’événements que nous n’aurions pas vues. Nous sommes loin d’être infaillibles mais avec leur participation Connecting Startups deviendra peut être le point d’entrée vers l’information entrepreneuriale.

 

 

Article proposé par le blog entrepreneuriat Pourquoi Entreprendre : plus que créer son entreprise, un état d’esprit

AUTEUR

Jérôme HOARAU

Fondateur de Pourquoi-Entreprendre.fr, co-fondateur de La-Semaine.com et de creapreZent.fr, coach Efficacité Professionnelle et Parler en Public. Je suis l'auteur de plusieurs ouvrages dans le domaine de l'efficacité professionnelle et du leadership que vous pouvez retrouver ici : Livres Efficacité Professionnelle et Leadership.

Tous les articles par : Jérôme HOARAU
Loading Facebook Comments ...

Laisser une réponse

Votre adresse courriel ne sera pas poubliée