Etre un entrepreneur glocal : global et local

J’ai la chance depuis dix ans de voyager et de vivre à l’étranger régulièrement. Ce sont à chaque fois des expériences très enrichissantes qui me font grandir, beaucoup plus que si j’étais resté près de chez moi.

Aujourd’hui, je vis à Londres et travaille avec des personnes vivant en France, en Pologne, au Royaume-Uni, etc. Tout cela grâce en grande partie à Internet. Mais si Internet apporte cette possibilité d’être connecté au monde entier, d’être global, il ne faut pas que cela vous coupe de votre vie dans votre localité, là où vous habitez.

En tout cas, je me suis rendu compte qu’en travaillant uniquement sur la France à distance, je ne vivais pas pleinement ma vie londonienne. Je n’étais pas complet, que ce soit d’un point de vue personnel mais aussi professionnel. C’est la raison pour laquelle j’ai décidé de développer mes activités à Londres, là où j’habite.

Je travaille donc localement et globalement. C’est ça l’entrepreneuriat « glocal ».

IMG_2981

Les avantages de cette pratique, c’est que vous nouez un vrai lien avec là où vous vivez et l’impact que vous avez sur les gens en face à face et à distance n’est pas le même. Regardez par exemple les témoignages que je récolte régulièrement à travers mes rencontres présentielles sur Londres ici. D’ailleurs j’explique en quoi cette énergie entrepreneuriale est très importante pour le développement de votre entreprise dans cet article sur la puissance et le pouvoir.

Ensuite, lorsque vous entreprenez de manière locale, vous avez mathématiquement moins de concurrence que si vous vous lancez dans le monde entier. Vous pouvez alors vous permettre de faire des actions de communication plus ciblées et donc plus efficaces. Certains sites sont spécialisés dans cette activité (comme www.promodeclic.fr par exemple), ce qui est souvent plus percutant qu’une communication via de simples prospectus.

Enfin, il est plus facile de vendre des produits et services quand les personnes vous voient et peuvent « sentir » ce que vous vendez.

Finalement être glocal, c’est entreprendre sur son territoire tout en gardant sa vision globale. Comme le fait Uber, vous développez plein de localités liées à travers une vision globale et ambitieuse. Cela permet d’avancer pas à pas, de localité en localité, en s’adaptant à la réalité de chaque lieu concerné.

PS : si vous souhaitez me motiver à continuer à alimenter ce site, vous m’aiderez beaucoup en partageant cet article sur les réseaux sociaux grâce aux boutons ci-dessous.

 

 

 

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *