Entreprendre, donner du sens et être utile à la société

DUO-CHAMP-DES-POSSIBLES- - Copie

Boostez votre cerveau

Comme vous vous en souvenez peut-être, je parraine un des 8 lauréats du concours SFR Jeunes Talents Entrepreneurs 2012. En tant que blogueur, j’accompagne Thomas Mourrat, entrepreneur social qui a fondé Le Champ des Possibles, tout au long de son aventure entrepreneuriale. En juillet, je vous présentais son parcours et toute son expérience entrepreneuriale dans cet article : Thomas Mourrat : lauréat du concours SFR Jeunes Talents Entrepreneurs. Si vous voulez également suivre l’évolution des 7 autres lauréats, suivez le hashtag #sfrjte sur twitter ou allez sur le blog de SFR Jeunes Talents Entrepreneurs 2012.

D’où vient l’idée « Le Champ des Possibles » ?

Comme vous l’avez pu le lire dans le précédent article, Thomas a déjà plusieurs entreprises à son actif avant d’arriver sur Paris. Nous sommes en 2011 et il doit réfléchir à une nouvelle activité professionnelle. Va-t-il intégrer une entreprise dont le secteur d’activité collerait avec ses expertises (internet, audio-visuel, restauration, …) ? Va-t-il relancer une nouvelle entreprise ?

C’est lors de cette réflexion qu’il se rappelle des raisons qui l’ont poussé à quitter Paris plusieurs années plus tôt pour s’installer dans le sud : une routine, une vie de metro-boulot-dodo qui avait peu de sens pour lui. Il veut éviter de refaire la même erreur cette fois-ci : plus de sens dans son travail, plus de temps libre pour lui et sa famille. Armé de ces principes, il réfléchit aux possibles entreprises qu’il pourrait lancer en capitalisant sur son expérience et ses compétences.

En avril 2011, il assiste à l’université de la Terre à l’UNESCO. Ce fut une véritable source d’inspiration pour lui, surtout après le discours de Pierre Rabhi qui disait :

« Faites quelque chose qui ait du sens et que vous puissiez raconter à vos enfants avec fierté 15 ans plus tard ». Cette phrase pris encore plus de sens après qu’il ait vu son discours TEDxParis.

Ce fut le déclic. Il allait porter un projet plein de sens, utile et dont il serait fier.

Quel est le concept de corporate garden imaginé par Thomas ?

Aimant les produits naturels et venants de la terre, il avait pensé à faire des paniers bio qu’il distribuerait en zone urbaine. Cette idée lui venait d’Outre Atlantique avec le Brooklyn Grange qui est une association créant des jardins potagers sur les toits en zone urbaine à New-York, et bio bien entendu. Malgré l’ingéniosité de l’idée, il se dit qu’il va continuer ses recherches car le modèle économique de ce système reste très précaire.

Son investigation l’emmène du côté de l’extrème orient, au pays du soleil levant. Au Japon, ce fut deux idées intéressante qu’il identifia :

  1. une association qui récupérait les invendus des magasins pour les redistribuer aux plus pauvres
  2. des « corporate gardens » (jardins d’entreprise), qui sont un peu comme les jardins ouvriers du XIXe siècle. Pourquoi les japonais font-ils des corporate gardens ? Parce que le jardinage a des vertus pour la santé et la longévité. C’est d’ailleurs dans ce pays que nous trouvons le plus grand nombre de centenaires dans le monde.

En continuant de chercher des informations sur le « corporate gardening », il se rend compte que des entreprises américaines ont elles aussi joué le jeu, comme Yahoo par exemple. Alors pourquoi ne pas le faire en France ?

Sa vision du corporate garden en France allie santé et bien-être en entreprise avec intégration sociale et écologie. Un vrai projet développement durable. Au début il pensait mixer corporate garden et agriculture urbaine en faisant des jardins potagers sur les toits des HLM. Mais le problème, c’est que le secteur public n’a pas les moyens de financer ces projets et les processus sont très longs. Alors il se tourne vers les entreprises…

Ce qu’il propose aux entreprises, c’est d’entrer dans un cercle vertueux dans lequel chaque partie prenante donne un peu de ce qu’elle a pour obtenir ce qui lui manque. Le Champ des Possibles :

– installe un jardin d’entreprise sur les terrains ou toits non-utilisés des entreprises avec des installations pour que les collaborateurs puissent se détendre et déjeuner

– entretenu par des personnes en réinsertion

– pour produire des paniers de fruits et légumes bio d’une valeur de 15 euros

– que les employés peuvent acheter pour 5 euros seulement

– tout en participant au jardinnage

– et dont les RH (Ressources Humaines) peuvent faire des ateliers ou des animations autour de ces jardins

Ainsi, les sociétés :

– donnent un peu d’argent

– pour récupérer du bien-être et de la santé pour ses collaborateurs, faire du team building (souder les équipes), avoir une attractivité plus forte pour recruter et aussi avoir un bénéfice d’image à l’extérieur

Les employés :

– donnent de leur temps, leur motivation et leur bienveillance (envers les personnes en réinsertion)

– pour récupérer des paniers bio à faible coût

– et disposer d’un espace de détente agréable

Les personnes en réinsertion :

– donnent de leur temps et de leur motivation

– et obtiennent un emploi

Cette vision a été encore plus affinée grâce au concours SFR Jeunes Talents Entrepreneurs. Ce concours a été un réel facteur de motivation et d’encadrement pour développer son projet. C’est grâce à lui qu’il a pu transformer son idée en concept, puis son concept en projet (comme je vous l’explique dans cette vidéo ci-dessous) :

Il commença son dossier en septembre 2011, il se qualifie en finale nationale en mars 2012 et est devenu aujourd’hui lauréat de ce concours.

Où en est-il aujourd’hui ?

En tant que Lauréat, Thomas continue de développer son concept dans La Ruche, l’incubateur des entrepreneurs sociaux sur Paris. Il a déjà des premières pistes pour lancer son activité, et notamment une communauté de commune, mais les processus restent longs et il ne sait pas quand est-ce que ce premier jardin pourra voir le jour.

Le projet est prêt. Maintenant l’heure est à la constitution de l’équipe et au financement de l’entreprise. Nous vous raconterons alors l’avancée des travaux dans un prochain article.

A très vite !

 

AUTEUR

Jérôme HOARAU

Fondateur de Pourquoi-Entreprendre.fr, co-fondateur de La-Semaine.com et de creapreZent.fr, coach Efficacité Professionnelle et Parler en Public. Je suis l'auteur de plusieurs ouvrages dans le domaine de l'efficacité professionnelle et du leadership que vous pouvez retrouver ici : Livres Efficacité Professionnelle et Leadership.

Tous les articles par : Jérôme HOARAU
Loading Facebook Comments ...

Laisser une réponse

Votre adresse courriel ne sera pas poubliée