Audace : une soft skill de l’entrepreneur

Boostez votre cerveau

Cet article est rédigé dans le cadre du festival à la Croisée des Blogs organisé ce mois-ci par le blog Penser et Agir sur le thème « Penser et Agir, à quel moment vous devez passer à l’action ?« . Bien entendu, il sera sous l’angle de l’entrepreneuriat et des soft skills. Bonne lecture !

Vous rappelez-vous de cette vidéo sur le thème de la soft skill « audace » que l’on développe grâce à l’entrepreneuriat ?

L’état d’esprit entrepreneurial vous place dans une situation dans laquelle vous prenez plaisir à découvrir de nouveaux horizons, à relever des challenges, à repousser vos limites… En somme, vous êtes curieux, enthousiaste, dynamique et ambitieux. Ces caractéristiques vous permettent d’agir malgré les craintes de l’inconnu que vous pouvez avoir, car souvent ces actions ont lieu en dehors de votre zone de confort (la situation dans laquelle vous vous sentez en sécurité).

Pourquoi l’audace (capacité à oser) est important ?

Voici une vidéo dans laquelle j’expose mon point de vue sur la compétence et le talent en entrepreneuriat : « c’est en entreprenant que l’on devient entrepreneur »

Dans cette vidéo j’explique en quoi entreprendre est une compétence que l’on possède tous au plus profond de nous et que nous pouvons développer (si on a la volonté de la laisser s’exprimer). Cette compétence est par ailleurs composée d’autres aptitudes telle que la capacité à oser (ou autrement appelée l’audace). Dans l’approche creapreZent, nous pensons que toutes les compétences douces (ou aptitudes) telle que l’audace se développent si l’on est dans le bon état d’esprit.

Sur Pourquoi Entreprendre, l’entrepreneuriat n’est pas vu comme l’acte de créer son entreprise, mais plutôt comme une philosophie, un état d’esprit (et une soft skill) que nous pouvons adopter et cultiver. Et l’audace est un facteur important pour faire grandir cet état d’esprit et pour réaliser des projets ambitieux.

Imaginez que vous soyez un étudiant qui vient de terminer ses études et est à la recherche de son premier emploi. Votre CV est terminé, vous allez amorcer la phase de prospection. Deux scénarios possibles s’offrent à vous :

– le scénario quantitatif dans lequel vous allez envoyer un nombre incalculable de candidatures (il y aura bien une qui sera retenue)

– le scénario qualitatif pour lequel vous allez vous concentrer sur l’opportunité ou le poste qui vous fait rêver

Prenons le deuxième scénario, qui à mon avis est le scénario le moins souvent choisi en réalité.

Imaginez que vous adoptez l’état d’esprit entrepreneurial pour mettre toute votre énergie et votre volonté pour décrocher ce job. Vous allez alors solliciter des soft skills qui vont vous permettre de dresser une stratégie et plan d’actions pour atteindre votre objectif.

Tout d’abord la capacité d’analyse pour identifier les problématiques et les enjeux de l’entreprise que vous cibler, mais aussi ceux des recruteurs et du secteur de manière plus globale.

Ensuite la créativité pour imaginer une manière originale pour attirer l’attention des recruteurs et pour susciter leur intérêt. Par exemple, plutôt que de proposer vos services, vous allez proposer un projet nouveau et innovant qui répondrait aux enjeux et problématiques que vous aurez identifiés. Bien entendu, vous serez la personne la mieux placée pour prendre en main ce projet car c’est vous qui l’avez imaginé.

Enfin, l’audace, car cette manière d’intégrer le monde du travail est encore peu utilisée. Les sentiers ne sont pas encore tracés, et vous devez tel un aventurier avancer dans une direction qui vous est encore peu connue. Cela fait peur, mais avec du courage, de l’audace, vous aurez l’énergie et la conviction nécessaire pour y arriver. Or imaginez que vous ayez réalisé un bonne analyse, une bonne stratégie, un beau projet, mais que vous n’ayez pas l’audace de le réaliser concrètement par l’action ? L’audace a un rôle primordial dans cette démarche entrepreneuriale.

Cela marche de la même manière si vous voulez créer une entreprise.

Comment se mettre dans cet état d’esprit entrepreneurial ?

Est-il possible de se mettre dans un état d’esprit si l’on croit que l’on n’est pas capable ?

De nombreuses personnes pensent que seul les créateurs d’entreprises possèdent cet état d’esprit d’entrepreneur et que les autres ne sont pas faits pour cela. Et pourquoi ça ? Doit-on créer une entreprise pour réaliser un projet ? Seul les créateurs d’entreprise seraient-ils audacieux et créatifs ? La première étape me semble donc être d’y croire, de croire que l’on est capable d’entreprendre, de faire preuve de créativité et d’audace pour mener des projets. Ces projets ne sont pas forcement tous ambitieux, mais l’état d’esprit lui est le même.

Pouvez-vous aller à un endroit précis si vous n’avez qu’une idée floue de là où se trouve cet endroit et de comment y parvenir ?

Identifier ses objectifs de manière précise peut aider à les atteindre avec moins de difficultés. Et se poser la question « pourquoi » est un des meilleurs moyen pour y arriver. Cela motive et rend plus tenace également plus comme je l’explique dans cette vidéo sur le « pourquoi des entrepreneurs« .

Oser au quotidien

Cette philosophie entrepreneuriale dont fait partie l’audace peut être cultiver au quotidien avec des petits challenges ou défis. Par exemple, oser parler à des inconnus, à partir à des soirées networking, à faire des vidéos et les publier sur Internet, … sont autant de petits accomplissements qui vont rendre la prise de risque moins difficile et qui améliorera votre confiance en vous.

AUTEUR

Jérôme HOARAU

Fondateur de Pourquoi-Entreprendre.fr, co-fondateur de La-Semaine.com et de creapreZent.fr, coach Efficacité Professionnelle et Parler en Public. Je suis l'auteur de plusieurs ouvrages dans le domaine de l'efficacité professionnelle et du leadership que vous pouvez retrouver ici : Livres Efficacité Professionnelle et Leadership.

Tous les articles par : Jérôme HOARAU
Loading Facebook Comments ...
1 commentaire
  • Fabien HENON

    Article intéressant !
    En effet l’audace est quelque chose de très important pour un entrepreneur et c’est ce qui fait défaut à tous ceux qui n’osent pas se lancer malgré leurs idées de projets.

    Il n’y a qu’une chose à dire: foncez ou vous le regretterez !

Laisser une réponse

Votre adresse courriel ne sera pas poubliée