ADIE Campagne d’information pour les Jeunes du 8 au 12 octobre 2012

Camp_jeunes_Adie_2012_656x205

Après l’actu de 100000 entrepreneurs, j’aimerais vous parler de l’actualité d’une autre association qui oeuvre pour la promotion de l’entrepreneuriat et de l’esprit d’initiative en France : l’ADIE (Association pour le Droit à l’Initiative Economique)

Grâce aux microcrédits, l’ADIE (fondée en 1989 par Maria Nowak) est reconnue d’utilité publique : 110 000 microcrédits aidant directement à la création de plus de 80 000 entreprises ont été réalisées en France à ce jour. L’ADIE revient sur le devant de la scène du 8 au 12 octobre 2012 avec leur campagne d’information auprès des jeunes.

L’ADIE se mobilise pour faire face à la montée du chômage

Premier opérateur de microcrédit en France, l’ADIE renforce son action auprès des jeunes créateurs dʼentreprise

Cʼest dans ce contexte (des pigeons #geonpi, fiscalité décourageante…) que l’Adie lance du 8 au 12 octobre, sa grande campagne d’information pour les jeunes tentés par la création d’entreprise. Elle ne se lance pas seule car elle s’est associée avec Pôle Emploi et ses partenaires de terrain et la Banque Populaire.

Je ne pense pas que je vous apprendrai quelque chose si je vous disais que les jeunes sont les premières victimes de la crise (le taux de chômage des moins de 24 ans s’élève à 22,4% et atteint 40% dans certains quartiers).

Mais ce n’est pas pour autant qu’ils sont découragés ! 52 % dʼentre eux disent souhaiter créer leur entreprise, contre 25% pour l’ensemble du public ! D’ailleurs, s’ils ne passent pas à l’action, c’est le plus souvent en raison d’un manque de moyens, puisque 35% déclarent que la principale difficulté est financière. On constate que 65% se lancent sans financement et 55% avec moins de 8 000 euros.

Cela fait maintenant plus de vingt ans que l’Adie accompagne et finance ces personnes exclues du système bancaire classique mais désirant malgré tout créer leur entreprise et donc leur emploi. Elle a mis en place des dispositifs spécifiques pour soutenir l’esprit d’entreprise des jeunes, qui très souvent n’ont aucune sorte de revenu et ne disposent pas d’apport personnel : des financements jusqu’à 10 000 euros et un accompagnement avant et après la création.

En 2011, un tiers des personnes qu’elle a financées avaient moins de 32 ans, soit près de 3 000 jeunes, dont 1 000 jeunes de moins de 25 ans.

campagne de l'ADIE pour les jeunesA l’occasion du lancement d’un fonds de prêts d’honneur destiné à ce public en octobre 2011, l’Adie avait mené une vaste campagne dʼinformation destinée aux jeunes porteurs de projet, dont les résultats avaient été très encourageants.
Pour soutenir encore davantage de jeunes à créer leur entreprise, l’Adie renouvelle sa démarche, du 8 au 12 octobre. Cette campagne mobilisera la plupart des antennes de lʼAdie ainsi que ses partenaires nationaux et locaux impliqués auprès des jeunes, tels que les missions locales (CNML et UNML), l’Acsé, Pôle emploi, et de façon plus large, les réseaux partenaires de la création d’entreprise. Dans ce cadre, les équipes de lʼAdie seront également présentes au Salon des micro-entreprises.

« Parce que la création dʼentreprise peut favoriser la réinsertion des personnes en difficulté, Pôle emploi et lʼAdie unissent leurs forces depuis 10 ans pour mettre lʼentrepreneuriat à la portée de tous. Sachant quʼun tiers des créateurs dʼentreprise sont des demandeurs dʼemploi, nous soutenons lʼaction de lʼAdie sur le terrain en informant et en permettant aux porteurs de projet dʼobtenir un minimum de financement pour démarrer. Par ce biais, lʼAdie et ses partenaires lèvent le principal frein à la création dʼentreprise en donnant aux plus démunis les moyens de se lancer » déclare Jean Bassères, Directeur général de Pôle emploi.

Première union forte de partenaires publics et privés pour lutter contre le chômage des jeunes, le fonds de prêts d’honneur est quant à lui pérennisé. Catherine Barbaroux, présidente de l’Adie :

« Un an après son lancement par l’Adie et dans un contexte de chômage très préoccupant pour les jeunes, je me réjouis de constater que le fonds de prêts d’honneur rencontre un grand succès et qu’il est amené à durer grâce aux Banques Populaires, qui rejoignent Pôle emploi, la Caisse des Dépôts, l’Acsé, le RSI, PROCIVIS, LaSer, la Fondation Française des Jeux et Lafarge S.A. »

ADIE et les jeunesDidier Barsolle, Directeur général de la Fédération Nationale des Banques Populaires, ajoute :

« L’engagement de l’Adie pour soutenir les jeunes créateurs d’entreprise est en phase avec les valeurs Banque Populaire et avec l’action des collaborateurs du réseau pour qui, la proximité et l’accompagnement se déclinent au quotidien. En cette phase de lancement, la souscription des Banques Populaires atteint déjà près de la moitié de lʼobjectif ambitieux porté à 1 000 000 €, pour répondre à la demande importante de ces jeunes entrepreneurs et doubler le nombre dʼentreprises financées. Libérer l’envie d’entreprendre, accorder sa confiance au moment où les jeunes en ont le plus besoin est essentiel. Soutenir les créateurs de valeur, c’est faire avancer et progresser toute l’économie des régions. »

Rappelons que l’objectif de ce fonds est de permettre à 1 000 jeunes chaque année, dont un tiers de jeunes des quartiers prioritaires, de bénéficier de quasi fonds-propres, en complément du microcrédit, pour financer la création ou le développement de leurs entreprises.

Ces prêts sans intérêts, dʼun montant maximum de 5 000 euros, sont réservés aux jeunes de moins de 32 ans les plus en difficulté : demandeurs d’emploi non indemnisés et/ou allocataires d’un minimum social et porteurs de projets dont le besoin de financement est inférieur à 10 000 euros.

 

Avez-vous besoin de contracter un microprêt pour démarrer votre activité ?

Allez-vous faire appel à l’ADIE pour lancer votre entreprise ?

 

AUTEUR

Jérôme HOARAU

Fondateur de Pourquoi-Entreprendre.fr, co-fondateur de La-Semaine.com et de creapreZent.fr, coach Efficacité Professionnelle et Parler en Public. Je suis l'auteur de plusieurs ouvrages dans le domaine de l'efficacité professionnelle et du leadership que vous pouvez retrouver ici : Livres Efficacité Professionnelle et Leadership.

Tous les articles par : Jérôme HOARAU
Loading Facebook Comments ...
1 commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse courriel ne sera pas poubliée