8 conseils pour booster la productivité de l’entrepreneur à domicile

8 conseils pour booster la productivité de l'entrepreneur à domicile

Ling-en est un entrepreneur web passionné par le blogging. Il conseille les débutants sur WebMarketing Décortiqué.

Etre entrepreneur à domicile demande des aptitudes et des techniques très spécifiques. Il m’a fallut plus d’un an pour comprendre cela. A travers cette liste de 8 conseils, je souhaiterais vous faire part de ce que j’ai appris pour que vous ne tombiez pas dans les mêmes pièges que j’ai expérimenté. Ce sont des principes qui amélioreront drastiquement votre productivité.

1. Socialiser

Que vous soyez blogueur, consultant, freelance ou télétravailleur, vous vous sentez seul chez vous.
Parler à quelqu’un de choses qui nous plaisent, de se raconter des histoires drôles et de prendre des nouvelles des personnes que l’on aime est un plaisir. Facebook ne peut que combler partiellement ce genre de nécessité. Pour avoir une vie équilibrée, même l’adulte a besoin de son temps de loisir. Il n’y a donc pas de honte à vouloir combler ce besoin psychologique primaire.
Parfois, à la pensée d’une sortie que je vais avoir dans la soirée m’aide à mieux travailler. Je sais que le soir, je trouverai la récompense à une journée de travail. Cela me met de bonne humeur et me permet de mieux accomplir mes tâches durant le jour.
Côtoyer d’autres personnes c’est aussi s’exposer à l’avis, les connaissances, l’expérience des autres. Cela représente une source d’inspiration importante pour ceux qui ont un métier créatif. Nous avons constamment besoin d’apprendre, d’évoluer et d’être créatif.
Enfin, socialiser est un moyen de se créer des opportunités de partenariat avec d’autres entrepreneurs.

2. Avoir un espace de travail dédié

Cet aspect est l’un des plus importants et qui est pourtant compris si tardivement. Avoir un espace de travail propre et rangé permet de travailler sans distraction. Je recommande donc de ne mettre sur son bureau que le minimum utile.
Le bureau virtuel se doit aussi d’être propre. Eviter d’avoir trop de raccourcis affichés à l’écran. Eviter aussi d’ouvrir trop de programmes et onglets de navigateurs en même temps. Certains préconisent même de retirer la barre de raccourcis.
Une partie importante de ce billet a été rédigé en utilisant un logiciel aussi efficace que simple: ommwritter. Il permet de faire disparraitre tout ce qui se trouve sur son écran pour n’avoir qu’une zone de texte. Il ne reste donc plus rien d’autre à faire que d’écrire et d’écouter la musique de relaxation qui va avec.
Réfléchissez à des moyens d’améliorer votre espace de travail de sorte que tous les matins, vous soyez enthousiaste à l’idée de vous mettre au bureau. C’est un signe qui ne trompe pas.

3. Utiliser des outils de qualité

Avez-vous déjà bricolé avec des outils bas de gamme ou mal adaptés ? Vous savez combien cela est frustrant. Vous avez peut-être économisé de l’argent en vous étant équipant à bas prix, mais vous allez perdre plus de temps et d’énergie à faire avec.
De nombreux outils pour l’entrepreneur web sont gratuits. (Le seul critère du coût ne devrait pas être un frein non plus)
La technique Pomodoro est une méthode qui incite à travailler pendant 25 minutes et à prendre une pause de 5 minutes. Puis répéter à nouveau ce cycle. C’est gratuit et je recommande aussi d’utiliser l’extension attaché à son navigateur. Accompagnez aussi votre Gmail d’outils comme Rapportive ou Boomerang. Vous pouvez aussi jeter un coup d’oeil à la liste d’outils payants que j’utilise.

Si vous avez un blog, vous avez tout intérêt à utiliser WordPress. Si votre travail demande de manipuler des fichiers médias (retouches photos, vidéo, podcasting…), l’environnement Mac est certes plus cher mais bien plus adapté.
Avant de vous lancer à tout va sur Google et les forums pour savoir quels outils sont les plus adaptés à votre activité, je vous conseille de vous faire recommander des logiciels, matériels et fournitures par des amis/connaissances. L’information sera plus fiable.

4. Prendre soin de soi

Lorsque j’étais à la fac, j’avais commencé à prendre une nouvelle habitude: porter un costume les veilles d’examens lorsque je révisais. Je m’étais rendu compte que cela avait un impact positif sur mon comportement. Je sentais que j’étais en train de faire quelque chose de sérieux et que mon attitude devait, consciemment ou inconsciemment, s’adapter.
Aujourd’hui, j’essaye d’appliquer ce principe à mon activité professionnelle. Le matin, je n’allume pas l’ordinateur tant que je n’ai pas fait ma toilette et que je ne me suis pas habillé proprement. De préférence chemise + pantalon + chausettes. Fini le travail en caleçon.
L’idée est de reproduire les bons côtés de l’environnement de travail en entreprise.

5. Planifier sa journée

Planifier son travail est un moyen efficace de ne pas perdre son temps. On note clairement les tâches que nous avons à effectuer. Cela permet d’avoir un cadre structuré dans lequel évoluer. A la fin de la journée, il est important de faire un bilan. Moi je surligne au fluo ce que j’ai accomplis. C’est important de s’autocongratuler. Au contraire, si cet exercice ne sert uniquement à mettre en avant ses faiblesses, alors on arrêtera cette pratique après quelques jours seulement.
De préférence, il faut le planifier la veille au soir, au moment où on sait objectivement, ce qu’on doit accomplir prioritairement le lendemain. Si on fait cette liste le matin, on risque de se laisser guider par sa spontanéité et de passer à cause de choses essentielles.
Une bonne technique pour être encore plus efficace est de noter clairement le temps nécessaire à passer sur la tâche.
Il existe de nombreuses applications pour smartphones pour créer des listes. Moi, j’utilise plutôt un grand agenda avec une vue sur la semaine entière. Ca m’aide vraiment beaucoup à m’y retrouver. J’ai aussi un petit tableau accroché à mon mur avec mes RDV importants.

6. Effectuer les tâches en gros

Répartir les différentes tâches que l’on effectue en grande famille. L’idée ici est d’accumuler une certaine quantité de tâches précises pour pouvoir les réaliser en gros. On sait tous que la pratique améliore ses capacités. Si en l’espace d’une heure, vous vous retrouvez à passer d’une tâche à l’autre, vous n’aurez pas eu le temps de vous « mettre dans le bain ».

A titre d’exemple, voici les tâches que j’effectue en gros:

  • répondre aux emails personnels
  • répondre aux emails professionnels
  • répondre aux commentaires
  • commenter sur d’autres blogs
  • lire des blogs/livres

Attention néanmoins au piège de la procrastination ! Ne pas remettre au lendemain ce qu’on peut accomplir aujourd’hui.

7. Bien dormir

La fatigue liée au manque de sommeil a un impact énorme sur sa productivité. Lorsque notre corps et notre mental sont fatigués, ça prend bien plus de temps à effectuer les mêmes tâches.
Je recommande donc aussi de faire des siestes de 15-30 minute dans l’après-midi. Bien dormir permet aussi d’améliorer son sytème immunitaire. Ne pas tomber malade et ne pas passer plusieurs jours à guérir loin de ordinateur est aussi un moyen de disposer de plus de temps de travail. (C’est bête, mais fallait y penser…)
Nicolas Pène a écrit un eBook gratuit sur la sieste. Je recommande aussi aux anglophones de consulter les podcasts de Michael Hyatt et de Pat Flynn.

8. Profiter de son domicile

Enfin, il serait dommage d’avoir fuit l’environnement de l’entreprise pour ne pas profiter de son habitat. Il est important de passer du temps avec les personnes qui y habitent.
Moi je vis avec mon père, ma soeur et mon neveu. Bien que notre appartement ne soit pas un havre de paix, j’essaye de prendre plaisir à passer un peu de temps avec eux. J’aime jouer avec mon neveu. C’est dingue l’énergie que les enfants peuvent communiquer !
Si vous avez un(e) conjoint(e), vous devrez aussi en profiter pour passer des moments de qualité. Ca déculpabilise pas mal de ce sentiment de ne faire que de travailler lorsqu’on est à la maison. Et la culpabilité permanente, au final, ça plombe le moral et donc la productivité.

N’hésitez pas non plus à prendre des pauses, allongées sur son canapé, à écouter de la musique, cuisiner ses repas, sortir prendre l’air…

 

En guise de conclusion, je recommande quelques ouvrages sur la productivité sur mon bilan du mois dernier. Très souvent, nous avons besoin d’être sensibilisé à la même notion de plusieurs manières différentes avant de l’assimiler pleinement. Et c’est la somme de ces petits changements qui vont vous permettre de gagner en productivité et au final de prendre plus de plaisir à faire tourner votre business. Le chiffre d’affaire n’est pas la priorité mais sera bien une conséquence de tout cela.

Jérôme HOARAU

Jérôme HOARAU

Fondateur de Pourquoi entreprendre . Je suis co-auteur de l’ouvrage Le Réflexe Soft Skills (Dunod). Je suis coach en soft skills sur creapreZent .

Jérôme HOARAU

Jérôme HOARAU

Jérôme HOARAU

  • http://www.cuisineasy.tv/ Damien

    Salut Jérôme,
    Merci pour cet article qui me rappel un peu à l’ordre. ‘Ne jamais remettre à demain ce que tu peux faire aujourd’hui » Ca c’est vraiment un truc qu’il faut que je commence sans tarder à faire. Ton article m’a fait réaliser que j’ai pas mal de défauts sur lesquels je vais de voir travailler :)

  • http://attitudesgagnantes.com David d’AttitudesGagnantes.com

    Je suis d’accord avec toi. Déterminez un endroit de travail spécifique c’est indispensable.

    J’avais commencé à tout mélanger et ça se sentait dans ma productivité.

  • http://www.komment-devenir-riche.com/ Guillaume de komment devenir riche

    Très bon article bien détaillé !

    Pour le point planifier, j’ajouterai, planifier les tâches importantes / productives en 1er :)

    Pour le Point 4 entièrement d’accord, je reviens juste d’un massage Thaï, on se sent beaucoup mieux après !!

  • http://www.hsia.fr Ling-en Hsia

    Merci pour vos commentaires:.

    Si vous voulez d’autres conseils en productivités, je vous propose:

    - http://collectif-webmarketing.com/booster-productivite-blogueur
    - http://www.hsia.fr/conseils-productivite-2012/

    Ce que je n’ai pas dis car c’est un peu plus compliqué à mettre en place c’est de trouver un groupe de travail (ou mastermind group, en anglais). Moi je fais partie de http://podcastanswerman.com/mastermind/ et cela m’aide énormément pour me tenir comptable :)

    Bon courage à tous !

  • http://www.pourquoi-entreprendre.fr Jérôme HOARAU

    @Ling-en Hsia : merci pour cet article et pour ces informations complémentaires.

  • http://hsia.fr/ Ling-en Hsia

    Salut Guillaume,

    pour la planification, il y a aussi l’option de se débarrasser de la tâche la plus rébarbative tant qu’on a la pêche et qu’on est de bonne humeur.

    Mais pour certaines personnes (moi), le matin est le moment où on est le plus frais et la pensée la plus disponible (c’est pour ça qu’il ne faut pas sauter sur son GMAIL dès le matin car ça pollue notre cerveau). 

    Moi j’ai besoin d’écrire en matinée. Après ça dépend. Certaines personnes écrivent mieux le soir.

    Super le massage thaï !! Je pense que prendre soin de son corps est véritablement un investissement à prendre au sérieux :)

  • http://hsia.fr/ Ling-en Hsia

    Salut David,

    supers tes vidéos et ton blog. Si je peux me permettre, il faut que tu rajoutes des transcriptions textes de tes vidéos et là tu vas augmenter ton trafic de Google !!
    :)

  • http://hsia.fr/ Ling-en Hsia

    Salut Damien,

    Tkt pas on passe tous par là. C’est un travail à long terme qu’il faut mener. L’essentiel étant de progresser tous les jours un petit peu plus.

    Pour ça, c’est important de lire des bouquins écrits par des businessmen à mon avis.

    En tout cas j’aime beaucoup ton blog. Si je peux me permettre de te donner un conseil, il faudrait que tu mettes une sidebar au lieu de 2 et que tu insistes vraiment sur l’inscription à ton eBook. Tu vas ainsi augmenter fortement ta mailing list. Fais-le test tu verras :)

    ++

    Ling-en

    nb: c’est moi qui ai écrit l’article :)

  • Pingback: Weekly’Links – Les liens de la semaine #12 | Pegase-13